Les Confections Joly fabriquent actuellement des blouses de protection pour le système de santé. (Crédit photo : Courtoisie)

ÉCONOMIE. Au cours des prochains jours et des semaines à venir au Québec, l’économie reprendra graduellement. Toutefois, les entreprises devront respecter des normes sanitaires strictes lors de leur réouverture. De son côté, les Confections Joly est prête à recommencer ses activités.

Désinfection des mains, port du masque lorsqu’il n’est pas possible de se trouver à deux mètres de distance et les repas pris au poste de travail ne sont que quelques-unes des mesures mises en place pour assurer la sécurité des travailleurs.

«Déjà, dans l’usine, les employés travaillent à au moins deux mètres les uns des autres. S’ils se retrouvent plus près les uns des autres, le port du masque sera alors obligatoire», a indiqué le président de l’entreprise, Dino Pilote.

L’implantation de ces mesures de sécurité devrait se faire facilement, estime-t-il. Il faut dire que l’entreprise avait déjà redémarré ses machines. Depuis deux semaines, elle s’affaire à confectionner des blouses de protection pour les travailleurs de la santé dans les hôpitaux. Entre 1 000 et 1 200 blouses sortent de l’usine chaque semaine.

«Nous allons continuer à fabriquer des blouses, mais graduellement, nous allons reprendre notre production régulière», a-t-il expliqué.

Par ailleurs, puisque l’entreprise compte moins de 50 employés, soit 22, elle pourra recommencer la production avec l’ensemble de ses travailleurs dès que ce sera possible. De plus, «si la demande est là, il n’est pas exclu qu’on doive engager d’autres employés».

Masques

Parallèlement à la production des blouses médicales, l’entreprise a aussi démarré une production de masques de protection pour un usage dans les espaces publics.

«Nous ne nous attendions pas à ce que cela prenne autant d’ampleur. En une semaine, nous en avons vendu plus de 1 000, partout au Québec», a indiqué Dino Pilote.

Ces masques sont 100 % québécois, a-t-il poursuivi. Le tissu utilisé est produit à Montréal et les masques, en tissu double, sont imprimés et fabriqués à Joly.

Contrairement à celle des blouses de protection, la production des masques devrait être maintenue au cours des prochaines semaines.

Rappelons que le gouvernement du Québec a dévoilé, le 28 avril, son plan graduel de reprise de l’économie.

 

 

 

Les plus lus

Ouvert ou fermé lors de la fête du Travail?

CONGÉ. Plusieurs Québécois ne travailleront pas lundi en raison du congé férié de la fête du Travail. Voici un aide-mémoire afin de savoir quels commerces sont ouverts ou fermés le 7 septembre.

Le raisin québécois en vedette

AGRICULTURE. Le raisin de table du Québec compte pour moins de 1 % des raisins consommés par les Québécois. Pour les viticulteurs de la province, il est temps que cela change. C’est pour cette raison qu’une vingtaine d’entre eux ont uni leurs forces et ont lancé officiellement la saison du raisin de table, le 17 septembre dernier.

Hydro-Québec construira un nouveau poste à Saint-Agapit

ÉCONOMIE. Hydro-Québec s’active à la construction de nouvelles installations dans la MRC de Lotbinière. Elle terminera, au cours des semaines à venir, les travaux préparatoires à la construction d’un nouveau poste à Saint-Agapit; un projet nécessitant des investissements totaux de 39 M$. L’important chantier, situé à proximité des installations actuelles, devrait se mettre en branle au printemps p...

Excédent de 2,1 M$ pour Avantis Coopérative

AGRICULTURE. Avantis Coopérative a tenu sa première assemblée générale virtuelle le 16 septembre. L’organisation a présenté à ses membres les résultats de l’année financière 2018-2019 qui s’est conclue avec un chiffre d’affaires consolidé de 486 M$ et un excédent de 2,1 M$.

Les saveurs de l’automne mises en vedette

AGRICULTURE. Malgré la pandémie, les régions de Bellechasse, de la Beauce, de Lotbinière et de Montmagny mettent en valeur l’autocueillette. Malgré la pandémie, l’initiative Vendanges et autocueillette en Chaudière-Appalaches aura lieu pour une cinquième année dans ces régions de Chaudière-Appalaches, jusqu’à la fin du mois d’octobre.