Les fabricants de composants structuraux de bois à ossature légère du Québec se sont regroupés. (Crédit photo : Courtoisie)

ÉCONOMIE. Quelque 50 entreprises du secteur de fabrication de composants structuraux de bois à ossature légère de tout le Québec ont décidé de se regrouper. Le 5 novembre dernier, ils ont annoncé la création de l’association des Manufacturiers de Structures de Bois du Québec (MSBQ).

L’organisme, mis en place en collaboration avec Bois Chaudière-Appalaches (BOCA), vise une plus grande reconnaissance sur les marchés nord-américains et souhaite donner une voix à ces entrepreneurs autant au Québec qu’à l’international.

«Que ce soit pour la fabrication d’écoles ou de complexes multirésidentiels, la préfabrication en bois est une solution rapide, de qualité et sécuritaire, en plus de réduire l’empreinte carbone. En 2008, 5 % des bâtiments non résidentiels étaient en bois alors que c’est maintenant plus de 28 %. Mais c’est au moins 60 % qui pourraient l’être en respectant le code du bâtiment. Comment un gros producteur de bois comme le Québec, avec une ressource renouvelable et idéale pour lutter contre les changements climatiques, peut-il encore utiliser autant de béton et d’acier dans la construction?», se questionne le président des MSBQ, Richard Létourneau.

Le MSBQ est composé principalement de petites et moyennes entreprises (PME) dont le chiffre d’affaires global est évalué à plus de 375 M$. Ces PME emploient plus de 2 500 travailleurs dans 64 usines, partout au Québec.

Quant au BOCA, il s’agit d’un créneau d’excellence mis sur pied en 2009 pour aider les entreprises manufacturières du secteur de la transformation du bois de Chaudière-Appalaches à être plus compétitives sur les marchés locaux et internationaux. L’organisme regroupe 40 membres manufacturiers qui emploient plus de 7 000 personnes et ont un chiffre d’affaires global évalué à plus de 1 G$.

Industrie importante

Chaudière-Appalaches est d’une des régions du Québec qui compte le plus grand nombre de fabricants dans le secteur du bâtiment préfabriqué. Afin d’appuyer le développement de l’industrie, BOCA, le MSBQ et des fabricants de composants structuraux ont mis en place un comité sur la préfabrication du bois.

D’ici 2020, il devra élaborer un plan stratégique triennal qui se concentrera sur l’exportation, le contrôle de la qualité, l’innovation et l’amélioration des procédés de production ainsi que la gestion de la main d’œuvre.

«Pour que le secteur de la préfabrication du bois prenne la place qui lui revient, il faut aussi s’assurer que la productivité des entreprises soit haussée. Faire affaire avec un membre MSBQ doit être un gage d’efficacité, de qualité et de confiance pour tous les intervenants du secteur de la construction», a précisé la directrice générale de BOCA, Lise Céré.

 

 

 

 

 

Les plus lus

Un nouveau pied à terre

ÉCONOMIE. Devant une croissance constante de sa clientèle, la propriétaire de la Crêperie du Côté de chez Swann, Michèle Youinou, a décidé d’agrandir et de déménager son petit restaurant de Saint-Antoine-de-Tilly. Situé sur la rue des Phares, il devrait ouvrir ses portes au mois de septembre.

La MRC de Lotbinière déploie un programme d’aide aux entreprises

ÉCONOMIE. Pour aider les entreprises à faire face à la crise provoquée par la COVID-19, la MRC de Lotbinière a mis sur pied le programme Résilient. D’ici le mois de septembre, 10 entreprises du territoire auront profité du programme.

Report de la date pour payer les soldes d’impôt

ÉCONOMIE. Revenu Québec et l’Agence de revenu du Canada (ARC) ont chacun annoncé, le 27 juillet, qu’ils reportaient une nouvelle fois la date limite pour le paiement de ses soldes d’impôt. Ainsi, il sera possible d’effectuer les versements, sans intérêt ni pénalité, d’ici le 30 septembre prochain.