ÉCONOMIE. La direction de l’entreprise Les Bois de plancher PG a fait savoir, le 8 novembre, qu’elle a écrit à Pierre Fitzgibbon, ministre de l’Économie du Québec, pour lui faire part que ses employés, clients et fournisseurs avaient apprécié que lui et le premier ministre du Québec, François Legault, aient récemment affirmé devant les médias leur désir d’acheter québécois dans les quincailleries. Toutefois, l’entreprise de Saint-Édouard-de-Lotbinière a aussi demandé que le tout se matérialise par un soutien concret.

Par Érick Deschênes – Collaboration spéciale

«Dans les faits, ce n’est pas facile pour les consommateurs de choisir des articles de quincaillerie et des matériaux faits dans des usines au Québec, car nos produits sont généralement d’une qualité qui les rend plus chers que la plupart des produits importés. Depuis son élection, votre gouvernement n’a eu de cesse de marteler son appui à l’emploi, au vivre-ensemble, à l’importance du secteur manufacturier, à la solidarité envers les régions, etc. Nous tenons à ce que vous sachiez que nous croyons aussi à l’État de droit, à la recherche et développement, donc au respect des brevets, à la qualité des produits et au concept de bon citoyen corporatif», a fait savoir la direction de PG dans sa lettre

Pour ce faire, l’entreprise lotbiniéroise participe au programme Bien fait ici, une accréditation qui permet de répertorier les produits de construction «de qualité et fabriqués au Canada».

La direction de l’entreprise a tenu à rappeler à M. Fitzgibbon qu’elle compte sur «un soutien constructif de l’État aux fabricants qui œuvrent au Québec, et par à-coup, aux réseaux de quincailleries et centres de rénovation indépendants affiliés à diverses bannières».

 

 

Les plus lus

Fin tragique pour un quinquagénaire à Saint-Flavien

ACCIDENT MORTEL. Selon ce que rapportent des médias de Québec, un homme âgé dans la cinquantaine a été retrouvé sans vie, samedi matin, dans un conteneur de l'écocentre du lieu d'enfouissement technique de Saint-Flavien.

L'École de l'Épervière sera agrandie

ÉDUCATION. Lors d'une conférence de presse à Sainte-Marie le 4 septembre, la ministre responsable de la Chaudière-Appalaches, Marie-Eve Proulx, a annoncé que l'École de l'Épervière de Saint-Agapit sera agrandie.

COVID-19 : ceux qui ont visité le zoo Miller le 17 août appelés à se faire tester

CORONAVIRUS. Deux personnes de plus ont été testées positives à la COVID-19 dans la région où le nombre de cas actifs est maintenant de dix personnes. Au Québec, le dernier bilan fait état de 111 nouveaux cas.

Future «ange gardienne» à 61 ans

SOCIÉTÉ. À 61 ans, Claudette Simoneau, a répondu à l’appel lancé par le premier ministre du Québec, François Legault. En juin dernier, elle est retournée sur les bancs d’école, à l’instar de plus de 9 000 autres Québécois, et a commencé la formation accélérée pour devenir préposé aux bénéficiaires. Depuis plus de quatre semaines, elle partage son temps entre des cours à distance et son stage au CH...

COVID-19 : six nouveaux cas en Chaudière-Appalaches

SANTÉ. Selon le plus récent bilan du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), six nouveaux cas confirmés d'infection au nouveau coronavirus ont été découverts dans la région au cours des 24 dernières heures. La majorité de ces cas sont concentrés dans les MRC de Beauce-Sartigan (région de Saint-Georges) et des Appalaches (région de Thetford Mines).

Le raisin québécois en vedette

AGRICULTURE. Le raisin de table du Québec compte pour moins de 1 % des raisins consommés par les Québécois. Pour les viticulteurs de la province, il est temps que cela change. C’est pour cette raison qu’une vingtaine d’entre eux ont uni leurs forces et ont lancé officiellement la saison du raisin de table, le 17 septembre dernier.

COVID-19 : neuf nouveaux cas découverts dans la région pendant la fin de semaine

Depuis vendredi dernier, neuf nouveaux cas d'infection au coronavirus ont été confirmés en Chaudière-Appalaches par les autorités sanitaires.

Traverser la Mongolie à dos de cheval

AVENTURE. Noémie Plante-Nappert vivra en 2022 une expérience que peu de Québécois auront la chance de vivre dans leur vie. La jeune femme originaire de Saint-Patrice-de-Beaurivage s’envolera alors pour la Mongolie où elle prendra part à la randonnée de charité Blue Wolf Totem, un périple de plus de 3 600 kilomètres.

Le talent d’Hélène Lauzé à l’écran

TÉLÉVISION. La couturière originaire de Sainte-Croix, Hélène Lauzé, est au nombre des artisans recrutés pour participer à la nouvelle émission de décoration, Pézie et Sansdrick dans l’décor. On a pu voir son travail dans l'émission qui a été diffusée le 15 septembre, à Canal Vie.

COVID-19 : 18 nouveaux cas en 24 heures

SANTÉ. Au cours des 24 dernières heures, le Centre intégré de santé et de services sociaux de la Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a confirmé 18 nouveaux cas de COVID-19 sur le territoire.