Vincent Fouquet, Liane Dugas et Renaud Trudel Boisclair ont présenté des exemples concrets de pratiques innovantes en ressources humaines. (Crédit photo: Érick Deschênes)

MAIN-D’ŒUVRE. Dans le cadre des Rendez-vous emploi Lotbinière, le Club de golf de Lotbinière a été l’hôte, le 14 novembre, de la deuxième édition de l’événement Parlons emploi et rareté de main-d’œuvre. À cette occasion, près de 60 dirigeants d’entreprises et élus municipaux de la région ont pu découvrir les pratiques innovantes en ressources humaines de certaines entreprises lotbiniéroises.

Par Érick Deschênes – Collaboration spéciale

Pour ce faire, les organisateurs de l’événement ont proposé un panel réunissant Renaud Trudel Boisclair, président-directeur général de Nahak Sports, Liane Dugas, conseillère en ressources humaines chez JL Leclerc et Vincent Fouquet, directeur des ressources humaines chez Bernard Breton.

D’abord, M. Trudel Boisclair a présenté les différentes mesures mises en place au sein de sa compagnie spécialisée en équipement de canicross pour favoriser la conciliation travail/vie personnelle. Télé-travail (pour les couturières embauchées), horaires flexibles et système d’heures en banque ont permis de retenir les employés expérimentés qui oeuvrent au sein de l’entreprise de Laurier-Station.

«Quand ma conjointe et moi avons créé Nahak Sports, il était primordial que la conciliation travail/vie personnelle soit au cœur de nos actions. [...] Tous les aspects positifs de nos mesures l’emportent sur le peu de négatif qu’elles entraînent. C’est sûr que c’est plus de logistique, mais ça amène une belle dynamique. Les employés sont plus autonomes, plus productifs et plus heureux», a expliqué M. Trudel Boisclair.

Faire connaître et prendre soin

Ensuite, Liane Dugas a partagé les effets positifs que peut avoir une bonne stratégie de marketing RH pour la rétention des employés et le recrutement de nouveaux talents parmi les millénariaux. Dans les derniers mois, elle a piloté ce dossier chez JL Leclerc, en dynamisant l’activité sur la page Facebook de l’entreprise, en créant un compte Instagram et en produisant des vidéos mettant en vedette des employés.

«Avant, il n’était pas nécessaire de nous faire connaître pour attirer des travailleurs. Maintenant, il faut se distinguer. Quand on voit les vidéos mettant en vedette les aspects humain et familial de notre entreprise, ça donne le goût de travailler chez JL Leclerc. Cela nous a permis d’obtenir de bons résultats», a expliqué la conseillère en ressources humaines du groupe de Saint-Antoine-de-Tilly spécialisé en conception, fabrication et assemblage de pièces et de produits mécano-soudés.

Enfin, Vincent Fouquet a discuté de l’importance de la formation des employés et de la rémunération globale. Entreprise de fabrication d’aliments pour animaux et de production porcine de Saint-Narcisse, Bernard Breton a besoin de diplômés collégiaux et universitaires provenant de domaines d’études spécialisés.

Pour les attirer dans la région, l’entreprise leur offre le logement, Internet, le déneigement et un emploi à temps partiel en son sein pendant leurs études.

«C’est une situation gagnante pour toutes les parties. De notre côté, nous pouvons compter sur une main-d’œuvre spécialisée tandis que les travailleurs voient plusieurs dépenses être prises en charge par l’entreprise. D’avoir ce levier de recrutement, ça supporte notre croissance. En plus, c’est créateur de richesse pour notre région avec l’arrivée de personnes qui vivaient auparavant en Outaouais ou au Bas-Saint-Laurent», a conclu M. Fouquet.

Les plus lus

Une lapine de Saint-Sylvestre en vedette à Animania

TÉLÉVISION. L'angora anglais de Josée Maher, de Saint-Sylvestre, Miss New de BerMah, sera l’une des vedettes de l’émission Animania, présentée à TVA. La lapine au pelage étonnant tentera de séduire les artistes et le public présents sur le plateau, lors de l’émission qui sera diffusée le 5 février, pour devenir l’animal de compagnie préféré du Québec.

La programmation du Festival country de Lotbinière dévoilée

SPECTACLE. Les responsables du Festival country de Lotbinière ont dévoilé aujourd’hui la programmation de la sixième édition de l’événement qui se déroulera à Saint-Agapit du 19 au 21 juin. À Granger Smith, qui avait été confirmé il y a quelques semaines, s’ajoutent le duo canadien High Valley et Matt Lang.

La relève agricole récompensée au gala de LARACA

AGRICULTURE. Trois entreprises agricoles de la MRC et Lotbinière et leurs propriétaires ont été récompensés lors de la septième Soirée hommage de la Relève agricole de la Chaudière-Appalaches (LARACA). L’événement qui a réuni plus de 160 personnes a eu lieu le 1er février, à Saint-Bernard.

Projet de patinoire couverte à Saint-Apollinaire

LOISIRS. Afin de prolonger la saison de patinage, la Municipalité de Saint-Apollinaire souhaite se doter d’une patinoire extérieure couverte. Le projet, qui pour l’instant est estimé à plus ou moins 3 M$, pourrait voir le jour en 2021.

Saint-Narcisse prépare son 150e anniversaire

SOCIÉTÉ. La municipalité de Saint-Narcisse-de-Beaurivage travaille sur les célébrations entourant son 150e anniversaire. Un comité a été mis sur pied le 29 janvier dernier pour élaborer sur les festivités qui se dérouleront en 2022.

Portrait de l’immigration dans Lotbinière

ÉCONOMIE. Bien que Montréal et les grands centres urbains aient un important pouvoir d’attraction auprès des immigrants, certains ont fait le choix de s’installer en région et ont déposé leurs valises dans la MRC de Lotbinière. Pour avoir une idée précise de la situation de l’immigration sur le territoire, le Carrefour emploi Lotbinière (CEL) a commandé une enquête pour faire l’état de la situatio...

Une bourse pour une hockeyeuse de Saint-Narcisse

HOCKEY. La Fondation de l’athlète de l’excellence et les Canadiens de Montréal ont décerné 28 bourses de 1 500$ chacune à de jeunes espoirs du hockey québécois. Parmi les boursiers, on retrouve Jade Picard de Saint-Narcisse-de-Beaurivage.

Une fleuriste pas comme les autres

ARTISANAT. Constatant que la beauté des arrangements floraux est toujours éphémère, l’Issoudunoise Amélie Saucier souhaitait plutôt les voir durer dans le temps. C’est ainsi qu’elle a décidé d’utiliser le papier afin de créer de toute pièce des fleurs qui ne faneront jamais.

Les patineuses du CPA Les Dorisseaux se distinguent

PATINAGE. Quatre patineuses du Club de patinage artistique (CPA) Les Dorisseaux de Saint-Agapit se sont distinguées lors des Finales régionales de patinage STAR / Michel Proulx 2020. La compétition a eu lieu au CPA de Beauport, du 10 au 12 janvier derniers.

Les courses de bazous célèbrent leur 50e anniversaire

COMMUNAUTÉ. Cette année, les traditionnelles courses de bazous d’Issoudun célèbreront leur cinquantième anniversaire. L’activité, organisée par le sous-conseil d’Issoudun des Chevaliers de Colomb, aura lieu les 9 et 23 février.