Photo : Courtoisie

SOCIÉTÉ. Au grand étonnement de la Municipalité de Val-Alain, tous les terrains qu’elle a mis en vente ainsi que ceux donnés par la Corporation de développement économique (CDE) au début du mois de mai avaient déjà trouvé preneur à la mi-juin.

Jamais le maire, Daniel Turcotte, ne s’attendait à ce que les terrains s’envolent aussi rapidement. Il croyait qu’il faudrait beaucoup plus de temps avant de trouver des acheteurs intéressés; d’un an et demi à deux ans. Un peu plus d’un mois après la parution de la nouvelle dans Le Peuple Lotbinière, seulement quelques terrains avaient trouvé preneurs.

C’est une fois qu’elle a été diffusée par d’autres médias en juin, notamment par Radio-Canada, que le téléphone n’a pas arrêté de sonner. Les terrains restants ont été vendus en quelques jours.

Au plus grand bonheur du premier citoyen, ces nouveaux Val-Alainois, proviennent de grandes villes. «Ce qu’on est heureux de constater c’est que ce sont des gens de Laval, Montréal, Drummondville. On ne cannibalise pas les municipalités voisines. Aussi, 75 % de ces acheteurs sont issus de l’immigration et nous allons accueillir principalement des familles de trois à cinq enfants, on ne peut pas rêver mieux», s’est réjoui le maire de Val-Alain, Daniel Turcotte.

Actuellement, plusieurs familles se trouvent sur la liste d’attente. Le premier citoyen ajoute que les phases deux et trois pourraient accueillir encore plus de nouveaux Québécois. «Il y en a un qui m’a dit : "je viens, mais j’aurais six familles qui seraient prêtes à me suivre"

La Municipalité collaborera dans les mois à venir avec les organismes en immigration de la MRC afin de bien les recevoir. «Certains sont peut-être au Canada depuis 20 ans, mais d’autres viennent peut-être d’arriver. Côté intégration, c’est sûr qu’il faudra se relever les manches. En même temps, cela amènera de la main-d’œuvre de qualité dans la région. Dans le lot, on compte des gens assez instruits.»

Bon pour l’économie

Sans vouloir entrer dans les détails, Daniel Turcotte souligne que les reportages publiés et diffusés n’ont pas seulement attiré l’attention des citoyens. Des investisseurs ont aussi manifesté un fort intérêt envers la municipalité.

Actuellement, rien n’est encore confirmé, mais le maire se dit optimiste et croit que dans les mois à venir des annonces intéressantes pourraient être faites.

 

 

 

 

 

 

Les plus lus

Démission du maire de Saint-Antoine-de-Tilly

POLITIQUE. Le maire de Saint-Antoine-de-Tilly, Guy Lafleur, a quitté ses fonctions le 2 septembre dernier.

L'élection dans Lotbinière-Frontenac minute par minute

C'est aujourd'hui que les électeurs québécois sont appelés aux urnes afin de choisir leurs 125 représentants à l'Assemblée nationale du Québec. Dans la région, les citoyens devront faire leur choix dans la circonscription de Lotbinière-Frontenac. Dans cette page, nous retracerons tous les derniers développements entourant cette journée décisive dans le comté, minute par minute.

«Actes répréhensibles» à la Municipalité de Saint-Antoine-de-Tilly

SOCIÉTÉ. «Des actes répréhensibles auraient été commis à l’égard de la Municipalité de Saint-Antoine-de-Tilly», a soulevé la Direction des enquêtes et des poursuites en intégrité municipale (DEPIM) dans un rapport déposé à la Commission municipale du Québec (CMQ) le 27 septembre dernier et qui vise des agissements de la directrice générale.

Deux Agapitois ont roulé jusqu’à Terre-Neuve

SOCIÉTÉ. Le 30 juin dernier, Lina Giguère et André Croteau ont commencé un périple à bicyclette en autonomie sur les routes du Québec. En roulant vers l’est, sans itinéraire précis, ils se sont rendus jusqu’à Terre-Neuve.

Christiane Nadeau dénonce une «campagne de salissage» à son endroit

POLITIQUE. L’ancienne conseillère municipale à Saint-Antoine-de-Tilly, Christiane Nadeau, dénonce la «campagne de salissage» qui a lieu à son endroit sur les médias sociaux depuis plusieurs mois.

Les candidats à l’élection débattront à Saint-Agapit

POLITIQUE. Les candidats de Lotbinière-Frontenac à l’élection générale du 3 octobre débattront dans la soirée du 15 septembre au complexe des Seigneuries de Saint-Agapit.

Pénurie de main-d’œuvre : la TREMCA revient à la charge

ÉCONOMIE. La Table régionale des élus de Chaudière-Appalaches (TREMCA) a rencontré, le 14 septembre, les candidats de quatre des cinq principaux partis politiques de la Chaudière-Appalaches. Ils les ont sensibilisés à l’importance d’adopter des mesures tangibles pour assurer la pérennité de l’économie et contrer la pénurie de main-d’œuvre.

Saint-Antoine-de-Tilly: plus de détails sur le départ de l’ex-conseillère Christiane Nadeau

POLITIQUE. La conseillère démissionnaire à Saint-Antoine-de-Tilly, Christiane Nadeau, a été déclarée inhabile à exercer la fonction de conseillère municipale pour une période de cinq ans. Cette décision de la Cour supérieure du Québec a été rendue le 21 septembre dernier.

Christian Gauthier fait un plaidoyer pour le développement de la circonscription

POLITIQUE. Le candidat conservateur dans Lotbinière-Frontenac, Christian Gauthier, entend prioriser le développement de la circonscription s’il est élu le 3 octobre prochain. Celui-ci mentionne qu’il est plus que temps que le gouvernement du Québec se mette à l’écoute de la population, des entreprises, des organismes et des municipalités des MRC des Appalaches et de Lotbinière.

Le Model doit recruter un autre entraîneur-chef

HOCKEY JUNIOR. Quelques semaines après la nomination de Jean-Philippe Marcoux-Tortillet comme entraîneur-chef, le Model de Lotbinière a annoncé, le 30 août, que c’est plutôt Richard Normand qui sera à la barre de l’équipe en vue de la prochaine saison dans la Ligue de hockey junior AA Chaudière-Appalaches.