(Crédit photo : Courtoisie)

SCIENCE. Produire de l’électricité à partir d’ondes sonores peut sembler impossible. Pourtant, avec son projet Entends-tu les ampères, Xavier Julien, étudiant en Sciences de la nature au Centre d’études collégiales de Lotbinière a démontré que c’était faisable. Dans moins d’un mois, il le présentera au jury de la finale québécoise, la Super Expo-sciences Hydro-Québec, du 22 au 25 avril.

«J’ai travaillé avec mon professeur de physique au cégep. Il m’a beaucoup aidé, il m’a fourni le matériel et les connaissances que je n’avais pas. Nous avons travaillé avec deux haut-parleurs. L’un envoie le son au second et avec les instruments de mesure du cégep on a été capable de faire de l’électricité. C’est à partir de ce principe que j’ai fait mes recherches et fabriqué un petit prototype», a expliqué l’étudiant en Sciences de la nature.

Au secondaire, il cherchait des façons de produire de l’électricité. Actuellement, on en produit avec de l’eau, du vent, du soleil, mais pas à partir du bruit. C’est là que l’idée a commencé à germer dans son esprit. L’occasion de la pousser plus loin s’est présentée lorsque son enseignante de biologie, Bérénice Doyon, a annoncé aux étudiants que l’Expo-science aurait lieu, malgré la pandémie.

L’idée n’est pas nouvelle, mais elle méritait d’être exploitée. «Ça s’était déjà fait une fois, il y a un an, par un groupe d’étudiants aux Philippines. On s’est dit que ce n’était pas grave. Ils ont fait l’expérience, ça ne veut pas dire que ç’a valu le coup, qu’elle était parfaite. Ça vaut la peine d’en faire un projet d’expo-sciences pour voir comment ça peut être réalisable et quelles seraient les améliorations à faire pour que ce soit applicable dans nos vies», a expliqué Mme Doyon.

D’ailleurs, Xavier Julien estime que le concept pourrait s’appliquer de façon concrète dans certaines situations spécifiques. Le son transporte peu d’énergie, rappelle-t-il, mais il serait possible, par exemple de charger une ampoule pendant la journée pour obtenir de l’éclairage le soir. De plus, croit-il, il s’agit d’une manière peu coûteuse et plus écologique de produire de l’électricité. La matière première est gratuite et la pollution sonore serait recyclée en quelque chose d’utile.

Acquisition de connaissances

Parallèlement à la concrétisation du projet, il y a aussi l’apprentissage de nouvelles connaissances. «Il n’avait jamais fait de physique électrique. Son sujet faisait qu’il était un peu en avance sur son programme d’études. […] Il a dû s’approprier beaucoup de notions théoriques», a souligné Mme Doyon.

De son côté, Xavier estime que sa participation pourrait l’aider dans la poursuite de ses études universitaires. «Pour l’instant, je suis indécis. Je ne sais pas encore vers quoi me diriger. À la Super Expo-sciences, nous allons visiter des laboratoires de l’Université de Montréal et plusieurs activités. Je vais peut-être avoir une meilleure idée vers quel domaine je veux aller.»

Expo-sciences virtuelle

Premier à la finale locale, il a reçu une médaille de bronze dans la catégorie Conception ainsi qu’une bourse de 200 $ à la finale régionale.

Lors de la Super Expo-Sciences, ce seront 118 projets qui seront présentés par environ 200 jeunes, dont 9 pour la région de la Capitale-Nationale et de la Chaudière-Appalaches. Xavier tiendra un kiosque virtuel dans lequel on pourra consulter une vidéo explicative, des photos et assister à des présentations en direct où il répondra à des questions.

Si le projet de Xavier Julien est retenu parmi les lauréats de la finale provinciale, il pourrait, entre autres, représenter le Québec à l’Expo-Sciences pancanadienne.

 

 

 

Les plus lus

La MRC de Lotbinière passe au rouge foncé

SANTÉ. Le premier ministre du Québec, François Legault a annoncé, lors de son point de presse du 13 avril, que les mesures spéciales d’urgence seront prolongées jusqu’au 25 avril et s’appliqueront dorénavant à l’ensemble de la Chaudière-Appalaches y compris la MRC de Lotbinière, dès demain, à 20h.

Personne n’est invincible face à la COVID-19

SANTÉ. Les dernières semaines n’ont pas été de tout repos pour Sébastien Duclos et sa famille. Ils se remettent tous de la COVID-19 qu’ils auraient contractée, croit-il, au début du mois d’avril, peu avant Pâques. Après avoir vécu les «12 pires jours» de sa vie, il a lancé un cri du cœur sur les médias sociaux implorant ses proches de ne pas «baisser la garde» face au virus et de respecter les nor...

Des infrastructures de loisirs améliorées dans la région

SOCIÉTÉ. Quatre municipalités de la MRC de Lotbinière se partageront une somme de 475 751 $ des gouvernements fédéral et provincial pour l’aménagement de différentes infrastructures de loisirs. La députée de Lotbinière-Frontenac à l’Assemblée nationale, Isabelle Lecours, a confirmé la teneur des projets et les montants consentis par les gouvernements, le 21 avril.

La MRC de Lotbinière rend hommage à Mario Grenier

SOCIÉTÉ. Cinq jours après le décès du maire de Saint-Sylvestre, Mario Grenier, la MRC de Lotbinière a fait part de sa «profonde tristesse» face au départ de l’élu qui était impliqué en politique municipale depuis 35 ans.

COVID-19 : nouvelle baisse des nouveaux cas, mais 4 décès enregistrés en Chaudière-Appalaches

SANTÉ. Comme hier, le nombre de nouveaux cas de COVID-19 découverts en Chaudière-Appalaches continue de baisser. Selon le plus récent bilan du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), 115 résidents de la région ont appris au cours des 24 dernières heures qu'ils avaient été infectés par le coronavirus. Cependant, la maladie continue de faucher la vie de per...

Fin des mesures d’urgence dans Lotbinière et retour au palier rouge

À partir du 10 mai, les mesures spéciales d’urgence seront levées dans la Capitale-Nationale et en Chaudière-Appalaches, sauf dans trois MRC : Beauce-Sartigan, Robert-Cliche et des Etchemins. Toutes les écoles primaires de Chaudière-Appalaches pourront rouvrir dès cette date.

COVID-19 : les nouveaux cas encore à la hausse

SANTÉ. Une nouvelle augmentation du nombre de nouveaux cas de COVID-19 a été enregistrée dans la région, selon le plus récent bilan du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA). Au cours des 24 dernières heures, 169 personnes demeurant dans la Chaudière-Appalaches ont appris qu'elles avaient été infectées par le coronavirus.

Un été occupé sur les routes de la MRC

TRANSPORTS. Le gouvernement du Québec investira cet été plus de 361 M$ sur les routes de la Chaudière-Appalaches pour les deux prochaines années. C’est ce qu’a confirmé la ministre responsable de la Chaudière-Appalaches, Marie-Eve Proulx, au nom du ministre des Transports, à l’occasion d’une présentation de presse tenue le 15 avril.

COVID-19 : les écoles primaires rouvriront sauf pour quelques régions en Chaudière-Appalaches

Lors d’une conférence de presse concernant la situation de la pandémie de COVID-19 au Québec, François Legault, premier ministre du Québec, a annoncé, le 27 avril, la réouverture des écoles primaires en Chaudière-Appalaches, à compter du 3 mai prochain. Cependant, les écoles primaires du Centre de services scolaires Beauce-Etchemins ainsi que les écoles primaires du Centre de services scolaires Cô...

Employer la différence

ÉCONOMIE. Un an après le début de la crise sanitaire, plus de 94 % des emplois perdus au Québec ont été retrouvés. Dans la région de Québec, ce chiffre grimpe même à 98 %, d’après une étude de Québec International. Ce retour du balancier ramènera avec lui la problématique de la pénurie de main-d’œuvre. Dans cette optique, l’organisme Trajectoire-emploi veut attirer l’attention des employeurs sur u...