(Crédit photo : Archives)

POLITIQUE. Lundi soir le conseil municipal de Sainte-Croix a adopté son nouveau règlement encadrant l’utilisation des pistes de course. Cette version modifiée présente quelques ajustements par rapport au projet déposé en janvier.

 Le conseil municipal y est allé de cette révision afin de prendre en compte les commentaires reçus par les citoyens, a précisé le maire Stéphane Dion. Les gestionnaires de la piste de course ont également accepté ces changements.

Ainsi, ces modifications touchent principalement le nombre de jours d’exploitation permis. Parmi les nouveaux éléments qu’on retrouve dans le règlement, il y a une limite de 12 journées de drift et de 18 jours de stock-car par année. De plus, une fin de semaine par mois, soit six par année, les activités devront prendre fin le samedi à 16h.

«Je suis convaincu que limiter de manière importante les journées de drift, soit l’activité la plus bruyante et la plus polluante, constitue une avancée majeure pour assurer une saine cohabitation. Même chose pour les activités de stock-car, qui seront limitées à un maximum de 18 journées par saison, soit une moyenne de 3 jours par mois. Aussi, aucune activité de drift et de stock-car ne sera maintenant permise la semaine», a expliqué M. Dion.

Également, la définition de fin de semaine a été revue, passant du vendredi au dimanche au samedi et dimanche seulement. Parallèlement, les activités autorisées le vendredi ont été révisées et maintenant, seuls les véhicules de promenade auront le droit de circuler sur la piste entre 17h et 22h. Les samedis et dimanche, en plus de la tenue d’événements majeurs et de l’accueil des véhicules de promenade, des activités de stock-car et de drift pourront être organisées.

Rappelons que les gestionnaires de la piste de course devront fournir un calendrier des activités au plus tard le 1er avril de chaque année. Ils devront le publier sur leur site Internet ainsi que sur leurs médias sociaux. On devra retrouver toutes les utilisations de véhicules de rue ou de promenade susceptibles d’être réalisées, tous les événements de stock-car et de drift indiqués de façon détaillée, toutes les activités majeures indiquées de façon détaillée, les six fins de semaine limitées aux utilisations de véhicules de rue ou de promenade le samedi de 10h à 16h et sans activités le dimanche, les deux journées réservées à des activités récréatives non motorisées et ouvertes au public et une indication claire du niveau de bruit estimé pour chaque activité.

Quant au comité de suivi, ce sera finalement deux membres du Regroupement des citoyens de Sainte-Croix contre le bruit excessif au lieu d’un seul.

«Nous avons d’ailleurs été très clairs avec les gestionnaires du circuit et les représentants du Regroupement. Ce nouveau comité, dirigé par la Municipalité, nous permettra de faire un suivi rigoureux du dossier, et nous n’hésiterons pas à limiter davantage les activités et à modifier le règlement, si celui-ci n’est pas respecté. La balle est maintenant dans le camp des gestionnaires du circuit et ses utilisateurs, qui doivent passer de la parole aux actes, en devenant véritablement de bons citoyens corporatifs», a spécifié M. Dion.

Enfin, l’adoption du règlement permet également de mettre un point final à toutes les procédures judiciaires en cours. De plus, elle confirme aussi l’injonction permanente liée à la piste de terre battue. Elle empêche de façon définitive l’utilisation de la piste pour des courses de motocross.

 

 

Les plus lus

Démission du maire de Saint-Antoine-de-Tilly

POLITIQUE. Le maire de Saint-Antoine-de-Tilly, Guy Lafleur, a quitté ses fonctions le 2 septembre dernier.

Legault prend part au lancement de campagne de Lecours

ÉLECTIONS. Le chef de la Coalition avenir Québec (CAQ), François Legault, était de passage à Thetford Mines, le 2 septembre sur l’heure du midi, afin de soutenir sa candidate dans Lotbinière-Frontenac, la députée sortante Isabelle Lecours.

Côté veut un mandat pour s'occuper «des vrais enjeux»

ENGAGEMENTS. Le candidat libéral dans la circonscription de Lotbinière-Frontenac, Normand Côté, a présenté, le 1er septembre, ses engagements pour la MRC de Lotbinière. Estimant que Lotbinière «n'a pas du tout fait partie des priorités» du gouvernement caquiste sortant, il promet d'être un «député qui s'occupera des vrais enjeux».

Les candidats à l’élection débattront à Saint-Agapit

POLITIQUE. Les candidats de Lotbinière-Frontenac à l’élection générale du 3 octobre débattront dans la soirée du 15 septembre au complexe des Seigneuries de Saint-Agapit.

Marchand veut être élue pour améliorer les soins à domicile pour les aînés

AÎNÉS. Par voie de communiqué, la candidate du Parti québécois (PQ) dans Lotbinière-Frontenac, Louise Marchand, s'est réjouie de l'engagement récent de sa formation politique qui promet d'offrir des soins à domicile à la carte pour tous les aînés du Québec d'ici quatre ans.

Écoles : les libéraux promettent d’aider financièrement les familles

ÉDUCATION. De passage à Saint-Agapit, la cheffe du Parti libéral du Québec (PLQ), Dominique Anglade, s’est engagée à offrir la gratuité pour les programmes pédagogiques particuliers dans les écoles publiques, jusqu’à concurrence de 5 000 $ annuellement, si sa formation obtient le pouvoir le 3 octobre prochain. Elle en a fait l’annonce au Centre sportif G.H. Vermette en compagnie de son candidat da...

La campagne est lancée

POLITIQUE. Le premier ministre sortant du Québec, François Legault, a demandé au lieutenant-gouverneur du Québec, J. Michel Doyon, de dissoudre le parlement le 28 août, ce qui a du même coup déclenché les élections générales au Québec. Signe que la précampagne électorale battait déjà son plein dans la province cet été, le portrait des luttes principales qui feront rage dans Lotbinière-Frontenac d’...

Christian Gauthier dit vouloir être la voix de la population à l’Assemblée nationale

Le candidat du Parti conservateur du Québec (PCQ) dans Lotbinière-Frontenac, Christian Gauthier, a lancé sa campagne devant une centaine de personnes réunies au restaurant La Face de Bœuf à Thetford Mines, le mercredi 31 août.

Pénurie de main-d’œuvre : la TREMCA revient à la charge

ÉCONOMIE. La Table régionale des élus de Chaudière-Appalaches (TREMCA) a rencontré, le 14 septembre, les candidats de quatre des cinq principaux partis politiques de la Chaudière-Appalaches. Ils les ont sensibilisés à l’importance d’adopter des mesures tangibles pour assurer la pérennité de l’économie et contrer la pénurie de main-d’œuvre.

La protection de la forêt seigneuriale une priorité pour Christine Gilbert

POLITIQUE. La candidate de Québec Solidaire dans Lotbinière-Frontenac, Christine Gilbert, a lancé, le 9 septembre, un plaidoyer en faveur d’une meilleure protection de la forêt seigneuriale.