Photo : Gilles Boutin

ÉVÉNEMENT. La pluie n’a pas refroidi les amateurs de musique country. Ils ont été près de 17 000 personnes à assister aux différents spectacles et événements proposés au Festival Country Lotbinière les 17, 18 et 19 juin derniers.

«Malgré la pluie qui est tombée de jeudi à samedi on s’en est bien sorti. On a été en mesure d’aller chercher l’achalandage que l’on ciblait. C’est positif», s’est réjoui le cofondateur, Guillaume Laflamme.

Même si la pluie a freiné les ventes de billets journaliers, cela n’a pas arrêté ceux qui s’étaient déjà procuré les billets qui se sont rendus à Saint-Agapit. «Ça nous envoie un message que même dans les mauvaises températures, ils seront au rendez-vous. Ça nous enlève un peu de pression parce que la météo, c’est quelque chose que l’on ne contrôle pas vraiment», a renchéri Guillaume Laflamme.

Par ailleurs, il estime que la soirée de samedi a permis d’offrir un plus aux spectacles présentés.

«Lorsque les spectacles ont commencé, la pluie et les nuages ont disparu. Le soleil est apparu alors qu’il se couchait avec toutes ses couleurs. Ç’a été un moment fort. C’était notre plus grosse soirée sur la scène PNS Tech avec 4 000 personnes.»

La scène gratuite et le salon agroalimentaire ont bien fonctionné et ont attiré bon nombre de visiteurs.

Prochaine édition

Guillaume Laflamme ne veut pas confirmer tout de suite le retour du Festival l’année prochaine, mais il déjà indiqué que les dates resteraient les mêmes.

Actuellement, l’événement est principalement géré par deux personnes : lui ainsi que Sébastien Lemay. Ils sont soutenus par un conseil d’administration et un comité organisateur, qui est en action pendant le festival. Cependant, ce sont sur les épaules des cofondateurs que repose principalement l’organisation, la planification et la bonne marche de l’événement. Des tâches qui sont lourdes et demandent de nombreuses heures de travail. Tous les deux ont un emploi à temps plein, rappelle-t-il.

«Ça nous prend une petite pause avant de confirmer la prochaine édition. Il faut avoir des conversations que nous n’avons pas eues dans les dernières années au niveau de la charge de travail. Sébastien et moi, ensemble c’est plus de 2 200 heures de travail par année. […] Ça fait beaucoup de choses à traiter.»

Par ailleurs, il rappelle qu’ils ont organisé deux festivals en moins d’un an. La sixième édition du Festival a eu lieu en septembre 2021, ce qui n’a fait qu’augmenter leur niveau de fatigue.

Enfin, il précise que la bonne marche de l’événement s'appui actuellement sur les épaules de deux personnes. S’il arrive quelque chose à l’un d’eux, cela pourrait mettre la tenue de l’événement en péril. Il y a peu d’entreprises où le savoir repose sur quelques personnes, a-t-il rappelé.

 

 

Les plus lus

Clodin Roy expose au Domaine Joly-De Lotbinière

ART ANIMALIER. Originaire de Sainte-Croix, l’artiste peintre animalier Clodin Roy (sur la photo) présente plusieurs de ses œuvres au Domaine Joly-De Lotbinière, dans le cadre de son exposition Synthèse, jusqu’au 10 octobre. Avec cette exposition, l’artiste demeurant désormais à Berthier-sur-Mer met en valeur, dans le décor du parc-jardin du Domaine Joly-De Lotbinière, les aspects magnifiques de la...

Le Festival Country Storm à guichet fermé

MUSIQUE. Le Festival Country Storm, qui aura lieu les 7 et 8 octobre prochain à la salle municipale de Saint-Gilles, aura lieu devant un parterre rempli d’amateurs de musique country. À deux semaines de l’événement, les organisateurs ont confirmé que tous les billets avaient trouvé preneur.

Créer des liens interculturels par la musique

CULTURE. La musique crée des émotions, aide à tisser des liens et attise la curiosité. C’est avec cette vision en tête que la Boîte interculturelle a pensé le projet Tisser et entretisser une expérience musicale interactive qui a fait un arrêt à l’église de Saint-Apollinaire en septembre dernier.