(Crédit photo : Courtoisie)

ÉCONOMIE. L’entreprise Logistik Unicorp vient tout juste de signer un important contrat avec le gouvernement canadien. Son réseau d’usines et de sous-traitants, une vingtaine en tout, confectionnera des millions de blouses de protection destinées aux travailleurs de la santé de tout le pays.

«Le but de cette entente, c’est de développer une capacité de production nationale pour la fabrication des articles médicaux», a mentionné la vice-présidente aux ventes de Logistik Unicorp, Karine Bibeau.

Au cours des six prochains mois, l’entreprise fournira plus de 11 millions de blouses lavables et d’autres jetables aux travailleurs du système de santé de partout au pays. Cet accord permettra à l’entreprise de rappeler les employés de ses usines et à ses sous-traitants de faire de même. Logistik Unicorp a une usine à Sainte-Agathe-de-Lotbinière, Les Confections Lotbinière, et fait également affaire avec Les Confections Joly.

Le retour au travail se fera de façon graduelle, tout en respectant les règles émises par la Direction de la santé publique. La production augmentera au fur et à mesure que les employés se seront familiarisés avec les spécificités liées à la production de vêtements pour le secteur médical.

Aussi, afin d’être en mesure d’honorer son contrat de produire des blouses de niveau un à trois, l’entreprise a rapidement sécurisé un approvisionnement en matières premières.

«On augmente notre chaîne d’approvisionnement local, on a de nouveaux fournisseurs qui se rajoutent pour être en mesure d’accroître notre capacité. Cela nous permet de soutenir les emplois dans le textile au Canada et au Québec en plus de développer une nouvelle niche médicale», a poursuivi Mme Bibeau.

Sécuriser des emplois

Pour l’instant, aucune embauche n’est prévue, mais rien n'est exclu, a indiqué Karine Bibeau. Le contrat aidera l’entreprise à sécuriser les emplois actuels dans son réseau d’usines et de sous-traitants de même que chez ses fournisseurs.

Par ailleurs, cela permettra la poursuite en parallèle leurs activités régulières. «On n’arrête pas nos opérations. On continue à produire pour nos clients, des organisations gouvernementales, même si on note un ralentissement depuis le début de la période liée à la COVID-19. […] À ce moment de l’année, nous serions en train de produire des vêtements pour certains de nos clients. La demande est repoussée. Donc le contrat du gouvernement remplace le travail que nous aurions normalement», a précisé Mme Bibeau.

 

 

 

 

 

Les plus lus

Ouvert ou fermé lors de la fête du Travail?

CONGÉ. Plusieurs Québécois ne travailleront pas lundi en raison du congé férié de la fête du Travail. Voici un aide-mémoire afin de savoir quels commerces sont ouverts ou fermés le 7 septembre.

Le raisin québécois en vedette

AGRICULTURE. Le raisin de table du Québec compte pour moins de 1 % des raisins consommés par les Québécois. Pour les viticulteurs de la province, il est temps que cela change. C’est pour cette raison qu’une vingtaine d’entre eux ont uni leurs forces et ont lancé officiellement la saison du raisin de table, le 17 septembre dernier.

Hydro-Québec construira un nouveau poste à Saint-Agapit

ÉCONOMIE. Hydro-Québec s’active à la construction de nouvelles installations dans la MRC de Lotbinière. Elle terminera, au cours des semaines à venir, les travaux préparatoires à la construction d’un nouveau poste à Saint-Agapit; un projet nécessitant des investissements totaux de 39 M$. L’important chantier, situé à proximité des installations actuelles, devrait se mettre en branle au printemps p...

Excédent de 2,1 M$ pour Avantis Coopérative

AGRICULTURE. Avantis Coopérative a tenu sa première assemblée générale virtuelle le 16 septembre. L’organisation a présenté à ses membres les résultats de l’année financière 2018-2019 qui s’est conclue avec un chiffre d’affaires consolidé de 486 M$ et un excédent de 2,1 M$.

Les saveurs de l’automne mises en vedette

AGRICULTURE. Malgré la pandémie, les régions de Bellechasse, de la Beauce, de Lotbinière et de Montmagny mettent en valeur l’autocueillette. Malgré la pandémie, l’initiative Vendanges et autocueillette en Chaudière-Appalaches aura lieu pour une cinquième année dans ces régions de Chaudière-Appalaches, jusqu’à la fin du mois d’octobre.