Photo : Courtoisie - Publisac

L'Association Hebdos Québec, dont fait partie Le Peuple Lotbinière, estime irresponsable la décision de la Ville de Montréal de renverser le principe actuel d'adhésion (« opt-out ») pour la distribution des circulaires sur son territoire dès mai 2023, privant alors les hebdomadaires locaux de leur mode de distribution, partie intégrante de leur modèle d'affaires.

«Un tel règlement risque de causer un effet d'entraînement chez d'autres municipalités à travers la province qui mettra en péril le droit du public à l'information et menacera l'avenir de la presse hebdomadaire gratuite», soutient Benoit Chartier, président du conseil d'administration d'Hebdos Québec.

M. Chartier ajoute que les impacts financiers sont énormes et représentent des coûts additionnels globaux de plus de 15 M$ pour distribuer la très large majorité des hebdos au Québec.

«Non seulement ce mode de distribution permet d'atteindre des millions de foyers québécois chaque semaine, mais sa fin menace aussi beaucoup d'emplois dont ceux de journalistes, dont le rôle est essentiel pour préserver notre démocratie», renchérit M. Chartier.

Les plus lus

Un bon début pour l’épicerie de proximité à Lotbinière

ÉCONOMIE. Ouvert à la mi-mars, le Marché Saint-Louis à Lotbinière répond aux attentes fixées par le comité chargé de redonner une épicerie à la Municipalité après la fermeture du Marché Ami en novembre 2021.

Première édition réussie pour le Gala Entreprises Lotbinière

EXCELLENCE. Nouvelle version du souper des gens d’affaires organisé jusqu’en 2019 par le défunt Centre local de développement (CLD) de Lotbinière, le Gala Entreprises Lotbinière de la Chambre de commerce de Lotbinière (CCL) a été couronné de succès.

Relance du Mois de l’entrepreneuriat dans Lotbinière

ENTREPRENEURIAT. Après notamment la pause forcée provoquée par la pandémie, l’équipe des services aux entreprises de la MRC de Lotbinière a décidé cette année de relancer la série d’activités tenues dans la région dans le cadre du Mois de l’entrepreneuriat, comme le faisait en novembre le défunt centre local de développement il y a quelques années.

Investissement majeur à Val-Alain

ÉCONOMIE. Depuis quelques semaines, il est possible d’apercevoir un important chantier sur la rue Principale, à Val-Alain. Il s’agit des futures installations de l’entreprise néo-brunswickoise, Alantra, qui a investi 3 M$ pour la construction de son pied à terre à Val-Alain.