La responsable des cuisines collectives, Marylin Shallow. (Crédit photo : Courtoisie)

COMMUNAUTÉ. Le 26 mars prochain, le Centre-Femmes de Lotbinière soulignera la 24e Journée nationale des cuisines collectives. Pandémie oblige, la formule a dû être révisée afin de marquer l’événement. Ainsi, l’organisme invite la population à participer à la conférence virtuelle À vos frigos, des astuces pour contrer le gaspillage alimentaire qui sera présentée le 24 mars, de midi à 13h.

«C’est lié avec les valeurs qu’on prône ici, aux cuisines collectives, soit d’utiliser au maximum les ressources, faire attention au recyclage, au compostage et utiliser toutes les parties d’un aliment», a indiqué la responsable des cuisines collectives au Centre-Femmes, Marylin Shallow.

Ainsi, la conférence donnée par un expert de la lutte au gaspillage alimentaire de l’organisme Jour de la Terre donnera aux participants des trucs et astuces pour optimiser ses ressources.

«Il nous présente toutes sortes de choix et nous fait prendre conscience qu’il y a un coût relié à la nourriture qui arrive dans notre assiette: le transport, l’énergie, les ressources humaines. Il expliquera comment placer les aliments dans le frigo, tirer le maximum de nos ressources avec des recettes, des choses simples et accessibles.»

Depuis quelques années, pour souligner la Journée nationale des cuisines collectives, le Centre-Femmes invitait des élus à participer aux cuisines collectives afin qu’ils puissent se familiariser avec l’activité, rencontrer et discuter avec des participantes. Le contexte lié à la crise sanitaire a forcé l’organisme à annuler cette activité.

Pour obtenir plus d’information sur la conférence, il faut contacter le Centre-Femmes de Lotbinière.

Nourrir le cœur et l’esprit

Lorsque le Québec a été mis sur pause l’année dernière, 24 femmes participaient aux cuisines collectives du Centre-Femmes. Chaque semaine, un groupe de six femmes préparait de 15 à 20 portions pour elles et leur famille.

«Le côté isolement et distanciation est devenu réel. Chaque mois, on se rencontrait, il y avait la dynamique de groupe. Il y avait un équilibre là-dedans. Oui, les femmes venaient chercher de la nourriture, mais il y avait aussi tout le côté social», a rappelé Marylin Shallow.

Pendant la dernière année, les liens ont été maintenus au téléphone, mais le Centre-Femmes était limité dans ses possibilités. Au niveau alimentaire, s’il y avait des besoins, les femmes étaient redirigées vers Aide Alimentaire Lotbinière.

En place depuis plus de 25 ans dans Lotbinière, les cuisines collectives regroupent des personnes qui mettent en commun leur temps, leur argent et leurs compétences pour cuisiner des plats économiques, sains et appétissants.

 

 

 

Les plus lus

Ode à la bienveillance envers les aînés

COMMUNAUTÉ. Le 15 juin, ce sera la Journée mondiale de lutte à la maltraitance des personnes aînées. Afin de souligner cette journée, plusieurs intervenants de la Chaudière-Appalaches ont uni leurs forces pour proposer une formule qui mettra plutôt l’accent sur un message positif.

De généreux petits marcheurs

COMMUNAUTÉ. Près de 85 élèves de l’École les Quatre-Vents de Saint-Apollinaire ont participé, le 14 mai dernier, à une activité de financement pour le Relais pour la vie de Lotbinière. Le Marchethon du Relais pour la vie leur permettra de remettre 1 300 $ à l’organisation.

Conférence appréciée

COMMUNAUTÉ. Plus de 150 personnes se sont réunies virtuellement pour assister à la conférence Face à face avec l’anxiété de Patrice Coquereau. Cette activité qui a eu lieu le 12 mai en soirée a été organisée pour souligner la Semaine nationale de la santé mentale.