Crédit photo : Gilles Boutin - Archives

SANTÉ. Une flambée de nouveaux cas de COVID-19 a été enregistrée hier en Chaudière-Appalaches. Selon le plus récent bilan sur l'évolution de la pandémie du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), 86 résidents de la région ont appris au cours des 24 dernières heures qu'ils avaient été infectés par le coronavirus.

Par Érick Deschênes - Collaboration spéciale

37 des 86 cas de la maladie récemment découverts l'ont été à Lévis, 23 dans la MRC de Beauce-Sartigan (région de Saint-Georges), 6 dans la MRC de La Nouvelle-Beauce (région de Sainte-Marie), 5 dans la MRC de Lotbinière, 4 dans la MRC Robert-Cliche (région de Saint-Joseph-de-Beauce), 3 dans la MRC de Bellechasse, 3 dans la MRC des Appalaches (région de Thetford Mines), 3 dans la MRC de L'Islet et 2 dans la MRC des Etchemins.

Il y a désormais 12 421 résidents de la Chaudière-Appalaches qui ont été infectés par le coronavirus depuis le début de la crise sanitaire. Selon les données de l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ), 11 706 personnes demeurant dans la région étaient maintenant guéries de la maladie, en date de mercredi  (+ 26 comparativement à mardi).

Au chapitre des variants, il y a toujours deux cas de COVID-19 découverts en Chaudière-Appalaches qui sont officiellement des cas confirmés de variants. Dans ces deux cas, les personnes touchées ont été infectées par le variant britannique. 311 autres cas de COVID-19 dans la région sont considérés comme des cas présomptifs de variants (+ 51 comparativement au bilan publié mercredi), grâce à la méthode de criblage. Le taux de cas présumés provoqués par les variants par 100 000 habitants est désormais de 72 en Chaudière-Appalaches. 

Contrairement à hier, aucun décès provoqué par la COVID-19 n'a été enregistré dans la région. Depuis le début de la crise sanitaire, 289 personnes demeurant en Chaudière-Appalaches ont perdu leur combat contre le coronavirus.

Quant aux hospitalisations provoquées par la COVID-19 sur le territoire, sept personnes sont hospitalisées en raison de la maladie (aucune augmentation nette comparativement à la veille), dont cinq aux soins intensifs (+ 1 comparativement à hier).

Selon les données du CISSS-CA, 431 cas confirmés étaient actifs mercredi sur le territoire (+ 62 comparativement aux données compilées mardi). Le CISSS-CA rapporte toujours 28 éclosions sur le territoire, soit 18 dans des entreprises, 7 des écoles et 3 dans des résidences privées pour aînés (RPA).

À ce jour, 57 881 doses de vaccins ont été administrées en Chaudière-Appalaches depuis décembre (+ 1 412 comparativement à mardi).

Répartition des cas ainsi que des cas actifs et la variation par MRC - En date du 31 mars à 16h

Situation dans les résidences pour aînés et les écoles du Grand Lévis

En ce qui a trait à l'éclosion de COVID-19 à la RPA Cœur-de-Marie à Charny, aucun nouveau cas n'a été découvert au cours des 24 dernières heures. Au moment d'écrire ces lignes, on dénombre cinq cas actifs chez les résidents et moins de cinq actifs chez ses travailleurs *.

Quant à la situation dans les écoles, vous pouvez consulter ci-dessous la liste des établissements scolaires du Grand Lévis, en date du mercredi 31 mars, où des cas confirmés de COVID-19 frappent des personnes fréquentant ces milieux.

Les écoles qui font leur apparition sur la liste sont en vert tandis que les écoles déjà présentes sur la liste, avec nouveaux cas confirmés, sont en rose. Les écoles avec un astérisque sont celles qui avaient été retirées de la liste, car il n'y avait aucun cas rapporté depuis 14 jours, mais qui ont maintenant un ou des nouveaux cas depuis le dernier rapport.

* Pour des raisons de confidentialité, lorsque le nombre total de cas chez les employés ou les usagers est inférieur à cinq, le CISSS-CA indique dans son bilan «Moins de cinq» afin d’éviter d’identifier les personnes infectées.

Augmentation relative anticipée des hospitalisations à l'extérieur de Montréal

L'Institut national d'excellence en santé et en services sociaux (INESSS) a rendu disponible aujourd'hui sa plus récente mise à jour des deux rapports qu'il produit de manière hebdomadaire en soutien aux décideurs et aux gestionnaires du réseau de la santé et des services sociaux.

Pour la semaine du 20 au 26 mars, il ressort du rapport sur les risques d'hospitalisation qu'après une stabilisation du nombre de nouveaux cas hebdomadaires dans les trois dernières semaines, on observe maintenant une augmentation de 20 % des cas par rapport à la semaine précédente (6 006 versus 5 015). Cette augmentation est observée dans tous les groupes d'âge sauf chez les personnes de 80 ans et plus (- 12%).

La hausse des cas est particulièrement importante chez les résidents de la Montérégie (+ 43 %) et a pratiquement doublé dans la Capitale-Nationale et en Chaudière-Appalaches (+ 97 %).

Le nombre d'hospitalisations anticipées a augmenté de 23 % par rapport à la semaine précédente (234 versus 191). On anticipe que 51 patients nécessiteront un séjour aux soins intensifs. La proportion des personnes de 80 ans et plus parmi les cas hospitalisés est en baisse depuis quatre semaines. On observe la même tendance pour les hospitalisations chez les résidents en RPA et en RI-RTF.

Quant au rapport sur les besoins hospitaliers, pour le Québec dans son ensemble, les projections suggèrent que les nouvelles hospitalisations pourraient rester relativement stables pour les deux à trois prochaines semaines. Cependant, l'évolution pourrait être différente, tant dans la région de Montréal ou dans le reste du Québec, selon l'ampleur de la progression des variants et leur impact sur les hospitalisations.

Pour Montréal et ses régions proches, les projections suggèrent un maintien du taux actuel d'occupation des lits réguliers et de soins intensifs pour les deux à trois prochaines semaines. On ne prévoit pas de dépassement des capacités hospitalières au cours de cette période, même si un peu plus du quart des lits réguliers et près de la moitié des lits de soins intensifs désignés pour les patients COVID-19 sont présentement occupés.

Pour les autres régions, les projections suggèrent une augmentation relative de 20 % de l'occupation des lits de soins réguliers et de 40 % des lits de soins intensifs d'ici les trois prochaines semaines. On ne prévoit toutefois pas de dépassement des capacités hospitalières désignées au cours des deux à trois prochaines semaines, 12 % des lits réguliers et 15 % des lits de soins intensifs étant présentement occupés. L'augmentation anticipée pourrait varier selon les régions et la marge de manœuvre de certains hôpitaux pourrait être ainsi fragilisée.

Encore une augmentation des nouveaux cas

À l'échelle de la province, les plus récentes données sur l'évolution de la COVID-19 font état de 1 271 nouveaux cas pour la journée d'hier, pour un nombre total de 312 362 personnes infectées. Selon l'INSPQ, 292 648 Québécois étaient rétablis de l'infection, en date d'hier (+ 742 comparativement à mardi).

Le plus récent bilan gouvernemental fait également état de neuf nouveaux décès, faisant passer le nombre total de morts au Québec liés à la COVID-19 depuis le début de la crise sanitaire à 10 676. Un des neuf décès rapportés jeudi est survenu au cours des 24 dernières heures, cinq sont survenus entre le 25 et le 30 mars et trois sont survenus à une date inconnue pour le moment.

Selon les données compilées par l'INSPQ, il y avait hier 9 038 cas actifs confirmés dans la province (+ 520 comparativement à mardi).

Le nombre total d'hospitalisations a augmenté de 2 par rapport à la veille, avec un cumul de 487. Parmi celles-ci, le nombre de personnes se trouvant aux soins intensifs a diminué de 1, pour un total actuel de 119.

En ce qui a trait aux cas de variants, il y a désormais 1 139 personnes (+ 5 comparativement au bilan d'hier) qui ont officiellement été infectées par des variants de la COVID-19, soit 995 par la variant britannique, 135 par la variant sud-africain, 2 par la variant brésilien et 7 par le variant nigérian. À l'échelle de la province, 8 100 cas sont considérés comme des cas présomptifs selon la méthode de criblage (+ 625 comparativement au bilan d'hier).

Les prélèvements réalisés le 30 mars s'élèvent à 41 053. Quant à la campagne provinciale de vaccination, 41 406 doses de vaccin ont été administrées dans la journée d'hier, pour un total de 1 391 649 depuis décembre. Jusqu'à maintenant, le gouvernement provincial a reçu 1 652 905 doses.

Soulignons finalement que vous pouvez consulter ci-dessous le tableau synthèse de l'évolution des données sur sept jours préparé par le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec.

Les plus lus

La MRC de Lotbinière passe au rouge foncé

SANTÉ. Le premier ministre du Québec, François Legault a annoncé, lors de son point de presse du 13 avril, que les mesures spéciales d’urgence seront prolongées jusqu’au 25 avril et s’appliqueront dorénavant à l’ensemble de la Chaudière-Appalaches y compris la MRC de Lotbinière, dès demain, à 20h.

Personne n’est invincible face à la COVID-19

SANTÉ. Les dernières semaines n’ont pas été de tout repos pour Sébastien Duclos et sa famille. Ils se remettent tous de la COVID-19 qu’ils auraient contractée, croit-il, au début du mois d’avril, peu avant Pâques. Après avoir vécu les «12 pires jours» de sa vie, il a lancé un cri du cœur sur les médias sociaux implorant ses proches de ne pas «baisser la garde» face au virus et de respecter les nor...

Des infrastructures de loisirs améliorées dans la région

SOCIÉTÉ. Quatre municipalités de la MRC de Lotbinière se partageront une somme de 475 751 $ des gouvernements fédéral et provincial pour l’aménagement de différentes infrastructures de loisirs. La députée de Lotbinière-Frontenac à l’Assemblée nationale, Isabelle Lecours, a confirmé la teneur des projets et les montants consentis par les gouvernements, le 21 avril.

COVID-19 : autre bond des nouveaux cas en Chaudière-Appalaches

SANTÉ. Selon le plus récent bilan du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), 142 résidents de la région ont appris au cours des 24 dernières heures qu'ils avaient contracté la COVID-19. Il s'agit de la quatrième journée consécutive où plus de 100 nouveaux cas sont enregistrés en Chaudière-Appalaches.

L’École Beaurivage se mobilise pour Leucan

COMMUNAUTÉ. Le 10 mai prochain, 90 élèves de la 5e année à la 5e secondaire et membres du personnel de l’École Beaurivage de Saint-Agapit passeront sous le rasoir et les ciseaux du Défi Têtes rasées. Leur objectif est ambitieux, mais ils sont en bonne voie de le réaliser. La journée du Défi, ils souhaitent remettre un chèque de 40 000 $ à Leucan.

COVID-19 : nouvelle baisse des nouveaux cas, mais 4 décès enregistrés en Chaudière-Appalaches

SANTÉ. Comme hier, le nombre de nouveaux cas de COVID-19 découverts en Chaudière-Appalaches continue de baisser. Selon le plus récent bilan du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), 115 résidents de la région ont appris au cours des 24 dernières heures qu'ils avaient été infectés par le coronavirus. Cependant, la maladie continue de faucher la vie de per...

La MRC de Lotbinière rend hommage à Mario Grenier

SOCIÉTÉ. Cinq jours après le décès du maire de Saint-Sylvestre, Mario Grenier, la MRC de Lotbinière a fait part de sa «profonde tristesse» face au départ de l’élu qui était impliqué en politique municipale depuis 35 ans.

Construction d’une patinoire couverte réfrigérée à Saint-Apollinaire

SPORTS. Les Apollinairois devraient profiter, d’ici la fin de l’année 2021 d’une nouvelle infrastructure de loisirs et de sport. Les gouvernements provincial et fédéral ont confirmé une aide financière substantielle de plus de 2,7 M$ à la Municipalité de Saint-Apollinaire pour la construction d’une patinoire couverte réfrigérée à proximité du centre multifonctionnel.