Crédit photo : Gilles Boutin - Archives

SANTÉ. Le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a annoncé, dans son plus récent bilan portant sur l'évolution de la pandémie dans la région, que 23 personnes demeurant en Chaudière-Appalaches ont appris mardi qu'ils avaient contracté la COVID-19. Il s'agit d'une légère hausse comparativement aux trois journées précédentes.

Par Érick Deschênes - Collaboration spéciale

7 de ces nouveaux cas ont été découverts dans la MRC de La Nouvelle-Beauce (région de Sainte-Marie), 5 dans la MRC de Beauce-Sartigan (région de Saint-Georges), 3 à Lévis, 2 dans la MRC des Etchemins, 2 dans la MRC de Montmagny, 1 dans la MRC de Lotbinière, 1 dans la MRC de Bellechasse, 1 dans la MRC des Appalaches (région de Thetford Mines) et 1 dans la MRC Robert-Cliche (région de Saint-Joseph-de-Beauce).

Mardi, aucun nouveau cas n'a été confirmé dans la MRC de L'Islet.

Il y a désormais 11 600 résidents de la Chaudière-Appalaches qui ont été infectés par le coronavirus depuis mars dernier. Selon les données de l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ), 11 030 personnes demeurant dans la région étaient maintenant guéries de la maladie, en date de mardi (+ 37 comparativement à lundi).

Pour une deuxième journée consécutive, le CISSS-CA n'a pas annoncé de nouveaux décès liés au coronavirus dans son bilan de mardi. Le nombre de résidents de la Chaudière-Appalaches ayant succombé de la COVID-19 depuis avril demeure donc à 282.

Quant aux hospitalisations provoquées par la COVID-19 sur le territoire, 12 personnes sont présentement hospitalisées en raison de la maladie (aucune augmentation nette comparativement à la veille), dont 4 aux soins intensifs (- 2 comparativement à hier).

Selon les données du CISSS-CA, 306 cas confirmés étaient actifs mardi sur le territoire (- 23 comparativement aux données compilées lundi).

À ce jour, 11 694 personnes ont été vaccinées contre la COVID-19 en Chaudière-Appalaches (aucune augmentation nette). L’offre de vaccination pour les résidences privées pour aînés de la région de Chaudière-Appalaches reprendra cette semaine.

Répartition des cas ainsi que des cas actifs et la variation par MRC - En date du 16 février à 16h

Situation dans les milieux d'hébergement pour aînés et les écoles du Grand Lévis

En ce qui a trait à la situation dans les écoles, vous pouvez consulter ci-dessous la liste des établissements scolaires du Grand Lévis, en date du mardi 16 février, où des cas confirmés de COVID-19 frappent des personnes fréquentant ces milieux. Les écoles qui font leur apparition sur la liste sont en vert tandis que les écoles déjà présentes sur la liste, avec nouveaux cas confirmés, sont en rose. Les écoles avec un astérisque sont celles qui avaient été retirées de la liste, car il n'y avait aucun cas rapporté depuis 14 jours, mais qui ont maintenant un ou des nouveaux cas depuis le dernier rapport.

Dans un autre ordre d'idées, le CISSS-CA rapporte 55 éclosions sur le territoire (- 2 comparativement au bilan de mardi), soit 32 dans des entreprises, 18 dans des écoles, 3 dans des RPA, une en CHSLD et une dans un autre milieu de soins.

Les entreprises privées auront accès à des tests rapides de dépistage

«Afin de réduire les risques d'éclosion dans les milieux de travail en isolant rapidement les personnes atteintes de la COVID-19», le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, a annoncé mercredi que, en plus des cliniques mobiles et des cliniques de dépistage, les entreprises privées pourront obtenir une trousse de tests rapides de détection d'antigènes.

Une entreprise qui souhaiterait se doter de tests rapides peut faire une demande au ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) pour accéder à ces tests afin de se constituer un inventaire qui lui permettra d'enclencher un protocole de dépistage dès qu'un employé présentera des symptômes.

Dans le cas où une entreprise soumet une demande au MSSS pour recevoir les tests rapides, une analyse de la demande sera faite par les directions régionales de santé publique, en fonction de critères précis, notamment la pertinence et la faisabilité du projet et la vulnérabilité du milieu de travail. L'entreprise devra également démontrer que toutes les mesures de prévention et de contrôle des infections (PCI) sont déjà en place et respectées rigoureusement. «Il est important de souligner que les tests antigéniques rapides sont complémentaires aux mesures PCI, et ne les remplacent pas», a d'ailleurs souligné le MSSS.

Opération policière pendant la relâche

La ministre de la Sécurité publique, Geneviève Guilbault, a annoncé mercredi qu'une présence policière accrue est prévue partout au Québec pendant la semaine de relâche, soit du 26 février au 7 mars.

En plus de continuer de s'assurer du respect du couvre-feu, les policiers concentreront notamment leurs efforts de surveillance sur les lieux de villégiature et chalets de location, où il est interdit de se rassembler en plusieurs bulles familiales ou entre amis. En ces lieux, tout comme dans les résidences privées, les contrevenants s'exposent à des amendes de 1 000 $ à 6 000 $ en cas de non-respect des règles sanitaires établies. Mme Guilbault a également souligné que les forces policières «conjugueront leurs efforts pour protéger les régions en zone orange».

800 nouveaux cas au Québec

À l'échelle de la province, les plus récentes données sur l'évolution de la COVID-19 font état de 800 nouveaux cas pour la journée d'hier, pour un nombre total de 278 987 personnes infectées. Selon l'INSPQ, 259 416 Québécois étaient rétablis de l'infection, en date d'hier (+ 874 comparativement à lundi).

Le plus récent bilan gouvernemental fait également état de 14 nouveaux décès, mais le nombre total de décès s'élève à 10 258 en raison du retrait de 2 décès pour lequel l'enquête a démontré qu'ils n'étaient pas attribuable à la COVID-19. De ces 14 décès, 11 sont survenus entre le 10 et le 15 février, 2 avant le 10 février et 1 à une date inconnue.

Selon les données compilées par l'INSPQ, il y avait hier 9 313 cas actifs confirmés au Québec (- 86 comparativement à lundi).

Le nombre total d'hospitalisations a diminué de 5 par rapport à la veille, avec un cumul de 766. Parmi celles-ci, le nombre de personnes se trouvant aux soins intensifs a diminué de 4, pour un total actuel de 130.

Les prélèvements réalisés le 15 février s'élèvent à 28 672, pour un total de 6 355 809. En ce qui a trait aux cas de variants, 16 personnes ont été infectées jusqu'à maintenant par des variants de la COVID-19 (13 par la variant britannique, 2 par la variant sud-africain et 1 dont le cas est toujours sous investigation). En Chaudière-Appalaches, aucun cas de variant n'a encore été découvert. À l'échelle de la province, 135 cas sont considérés comme des cas de variants présomptifs (cas identifiés par criblage). 

Quant à la campagne provinciale de vaccination, 1 714 doses de vaccin ont été administrées dans la journée d'hier, pour un total de 299 673 depuis décembre. Jusqu'à maintenant, le gouvernement provincial a reçu 401 685 doses.

Soulignons finalement que vous pouvez consulter ci-dessous le tableau synthèse de l'évolution des données sur sept jours préparé par le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec.

Les plus lus

COVID-19 : Lotbinière repasse en zone rouge

SANTÉ. Comme toutes les autres MRC de la Chaudière-Appalaches, la MRC de Lotbinière passera demain à 20h en zone rouge et ses citoyens devront respecter des mesures supplémentaires. Cependant, les Lotbiniérois ne se voient pas imposer le reconfinement strict qui entrera aussi en vigueur jeudi à 20h dans la communauté métropolitaine de Québec, incluant Lévis, ainsi que dans la région de Gatineau.

Nouveau maire à Saint-Patrice-de-Beaurivage

POLITIQUE. Saint-Patrice-de-Beaurivage a un nouveau maire depuis quelques jours. Samuel Boudreault a été élu à huis clos par les conseillers à l’occasion d’un vote secret.

La MRC de Lotbinière passe au rouge foncé

SANTÉ. Le premier ministre du Québec, François Legault a annoncé, lors de son point de presse du 13 avril, que les mesures spéciales d’urgence seront prolongées jusqu’au 25 avril et s’appliqueront dorénavant à l’ensemble de la Chaudière-Appalaches y compris la MRC de Lotbinière, dès demain, à 20h.

Un deuxième spectacle de danse mobile à Saint-Apollinaire

DANSE. Il y a un an, le Québec venait tout juste de déclarer l’état d’urgence sanitaire et les mesures de confinement s’additionnaient de jour en jour. Pour amener un peu de joie dans le cœur des Apollinairois, la propriétaire du Studio de danse Hypnose, Nataly Lemay, avait pris l’initiative d’organiser un spectacle de danse mobile dans les rues de la municipalité. Un an plus tard, elle récidive e...

COVID-19 : Lotbinière évite le reconfinement

PANDÉMIE. La MRC de Lotbinière ne fait pas partie des cinq MRC de la Chaudière-Appalaches où un confinement strict comme à Lévis sera en vigueur dès demain à 20h. Par voie de communiqué, le gouvernement du Québec a annoncé dimanche que les citoyens des MRC de Bellechasse, de La Nouvelle-Beauce (région de Sainte-Marie), des Etchemins, de Beauce-Sartigan (région de Saint-Georges) et Robert-Cliche (r...

COVID-19 : vers un resserrement des mesures dans la région?

PANDÉMIE. Face à l'importante augmentation du nombre de nouveaux cas de COVID-19 constatée en Beauce au cours des dernières semaines, le gouvernement provincial envisage de resserrer les mesures sanitaires en vigueur dans la région afin de freiner la propagation du coronavirus. C'est notamment que ce qu'a indiqué le premier ministre du Québec, François Legault, lors d'une mise à jour sur la situat...

Les écoles du CSSBE fermées la semaine prochaine

SANTÉ. En raison de la propagation de la COVID-19 et de l’augmentation importante des cas dans le secteur du Centre de services scolaire de la Beauce-Etchemin (CSSBE), la direction régionale de la santé publique a exigé la fermeture des établissements scolaires sous sa responsabilité.

L’École Beaurivage se mobilise pour Leucan

COMMUNAUTÉ. Le 10 mai prochain, 90 élèves de la 5e année à la 5e secondaire et membres du personnel de l’École Beaurivage de Saint-Agapit passeront sous le rasoir et les ciseaux du Défi Têtes rasées. Leur objectif est ambitieux, mais ils sont en bonne voie de le réaliser. La journée du Défi, ils souhaitent remettre un chèque de 40 000 $ à Leucan.

COVID-19 : autre bond des nouveaux cas en Chaudière-Appalaches

SANTÉ. Selon le plus récent bilan du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), 142 résidents de la région ont appris au cours des 24 dernières heures qu'ils avaient contracté la COVID-19. Il s'agit de la quatrième journée consécutive où plus de 100 nouveaux cas sont enregistrés en Chaudière-Appalaches.