(Crédit photo : Fondation de l’Université du Québec à Trois-Rivières)

POLITIQUE. L’ancien député de Lotbinière à l’Assemblée nationale, Jean-Guy Paré, est décédé le 26 décembre dernier à l'âge de 73 ans. M. Paré avait représenté le Parti québécois de 1994 à 2003.

«J'offre mes plus sincères condoléances à la famille de Jean-Guy Paré, décédé des suites d'un combat contre le cancer. Jean-Guy fut député du PQ de 1994 à 2003, puis maire de Saint-Pierre-les-Becquets. Il était un grand amoureux du Québec et des Québécois», a exprimé le chef de la formation politique, Paul Saint-Pierre Plamondon, sur sa page Twitter.

«Un homme charmant et très engagé. Un militant exemplaire de la cause indépendantiste», a indiqué, également sur Twitter, le chef parlementaire du Parti québécois, Pascal Bérubé.

Lors de son passage à l’Assemblée nationale, M. Paré a occupé différentes fonctions. Il a été délégué régional de la région de la Chaudière-Appalaches du 26 septembre 1994 au 29 janvier 1996. Ensuite, il a été secrétaire régional et adjoint parlementaire au ministre responsable de la Chaudière-Appalaches du 29 janvier 1996 au 28 octobre 1998. Il a été adjoint parlementaire de la ministre de l’Éducation du 4 septembre 1996 au 28 octobre 1998. Il a également été adjoint parlementaire au ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du 28 janvier 1999 au 21 mars 2001 et à la vice-première ministre et ministre d'État à l'Économie et aux Finances du 21 mars 2001 au 12 mars 2002. Enfin, il a été président de la Commission des finances publiques du 12 mars 2002 au 12 mars 2003.

Jean-Guy Paré a été défait lors des élections générales de 2003.

Au niveau municipal, Jean-Guy Paré avait été conseiller municipal de la municipalité de Les Bécquets de 1979 à 1989 et maire de Saint-Pierre-les-Becquets de 2008 à 2013.

Avant de faire le saut en politique provinciale, M. Paré s’est impliqué de façon active dans différentes sphères de la société, dont les milieux du sport et de l’éducation.

Il a été, entre autres, professeurs d’activité physique de 1972 à 1984, entraîneur-chef de l’équipe de football, les Diablos du Cégep de Trois-Rivières de 1978 à 1983. Il a également été directeur exécutif de la Société de formation et de développement au Cégep de Trois Rivières et coordonnateur des services de formation aux entreprises des cégeps de Drummondville, de Shawinigan, de Trois-Rivières et de Victoriaville (1986 à 1994).

Après sa défaite, il a été conseiller-cadre pour les cégeps de Drummondville, de Shawinigan, de Trois-Rivières et de Victoriaville et président du conseil d’administration de la Fondation de l’Université du Québec à Trois-Rivières (de 2009 à 2016).

Aussi, il a été membre du conseil d'administration de l'Association des manufacturiers et exportateurs de la Mauricie et du Centre-du-Québec et du Centre de santé et de services sociaux de Bécancour–Nicolet-Yamaska. Il a également été Président du Fonds de soutien à la réflexion et à l'action en matière de développement social (FRDS) en 2012.

 

Les plus lus

COVID-19 : Lotbinière repasse en zone rouge

SANTÉ. Comme toutes les autres MRC de la Chaudière-Appalaches, la MRC de Lotbinière passera demain à 20h en zone rouge et ses citoyens devront respecter des mesures supplémentaires. Cependant, les Lotbiniérois ne se voient pas imposer le reconfinement strict qui entrera aussi en vigueur jeudi à 20h dans la communauté métropolitaine de Québec, incluant Lévis, ainsi que dans la région de Gatineau.

Nouveau maire à Saint-Patrice-de-Beaurivage

POLITIQUE. Saint-Patrice-de-Beaurivage a un nouveau maire depuis quelques jours. Samuel Boudreault a été élu à huis clos par les conseillers à l’occasion d’un vote secret.

La MRC de Lotbinière passe au rouge foncé

SANTÉ. Le premier ministre du Québec, François Legault a annoncé, lors de son point de presse du 13 avril, que les mesures spéciales d’urgence seront prolongées jusqu’au 25 avril et s’appliqueront dorénavant à l’ensemble de la Chaudière-Appalaches y compris la MRC de Lotbinière, dès demain, à 20h.

Un deuxième spectacle de danse mobile à Saint-Apollinaire

DANSE. Il y a un an, le Québec venait tout juste de déclarer l’état d’urgence sanitaire et les mesures de confinement s’additionnaient de jour en jour. Pour amener un peu de joie dans le cœur des Apollinairois, la propriétaire du Studio de danse Hypnose, Nataly Lemay, avait pris l’initiative d’organiser un spectacle de danse mobile dans les rues de la municipalité. Un an plus tard, elle récidive e...

COVID-19 : Lotbinière évite le reconfinement

PANDÉMIE. La MRC de Lotbinière ne fait pas partie des cinq MRC de la Chaudière-Appalaches où un confinement strict comme à Lévis sera en vigueur dès demain à 20h. Par voie de communiqué, le gouvernement du Québec a annoncé dimanche que les citoyens des MRC de Bellechasse, de La Nouvelle-Beauce (région de Sainte-Marie), des Etchemins, de Beauce-Sartigan (région de Saint-Georges) et Robert-Cliche (r...

COVID-19 : vers un resserrement des mesures dans la région?

PANDÉMIE. Face à l'importante augmentation du nombre de nouveaux cas de COVID-19 constatée en Beauce au cours des dernières semaines, le gouvernement provincial envisage de resserrer les mesures sanitaires en vigueur dans la région afin de freiner la propagation du coronavirus. C'est notamment que ce qu'a indiqué le premier ministre du Québec, François Legault, lors d'une mise à jour sur la situat...

Les écoles du CSSBE fermées la semaine prochaine

SANTÉ. En raison de la propagation de la COVID-19 et de l’augmentation importante des cas dans le secteur du Centre de services scolaire de la Beauce-Etchemin (CSSBE), la direction régionale de la santé publique a exigé la fermeture des établissements scolaires sous sa responsabilité.

L’École Beaurivage se mobilise pour Leucan

COMMUNAUTÉ. Le 10 mai prochain, 90 élèves de la 5e année à la 5e secondaire et membres du personnel de l’École Beaurivage de Saint-Agapit passeront sous le rasoir et les ciseaux du Défi Têtes rasées. Leur objectif est ambitieux, mais ils sont en bonne voie de le réaliser. La journée du Défi, ils souhaitent remettre un chèque de 40 000 $ à Leucan.

COVID-19 : autre bond des nouveaux cas en Chaudière-Appalaches

SANTÉ. Selon le plus récent bilan du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), 142 résidents de la région ont appris au cours des 24 dernières heures qu'ils avaient contracté la COVID-19. Il s'agit de la quatrième journée consécutive où plus de 100 nouveaux cas sont enregistrés en Chaudière-Appalaches.