(Crédit photo : Courtoisie)

SOCIÉTÉ. Depuis le mois de mars, les gouvernements, plusieurs entreprises et institutions financières ont mis en place des services en ligne afin d’éviter les contacts qui pourraient contribuer à la propagation de la COVID-19. Cependant, aussi utiles soient-ils, ils contribuent à isoler une partie plus vulnérable de la population.

D’après l’organisme en alphabétisation ABC Lotbinière, les «analphabètes technologiques» doivent composer avec des difficultés d’accès aux nouvelles technologies, à une connexion Internet fiable et rapide ainsi qu’à l’informatisation des services. ABC Lotbinière souhaite sensibiliser la population face à ce fossé technologique et l’impact qu’il peut avoir dans la vie de ces personnes, souvent plus âgées.

«Le problème, c’est l’écart entre leurs connaissances et les connaissances technologiques requises pour être fonctionnel dans la société. Avec la pandémie, ces personnes se sont rendu compte que ce sont des compétences vraiment essentielles. […] Autant les entreprises que les institutions prennent pour acquis que ça va bien aller, qu’ils vont réussir à le faire, mais au contraire, cela les met dans une situation de vulnérabilité plus importante encore», a déploré le directeur d’ABC Lotbinière, Xavier Beaupré.

Malgré les efforts faits par l’organisation pour se procurer des tablettes et offrir des formations à distance à ceux qui en ont besoin, l’accès à une connexion Internet fiable devient un enjeu tout aussi important. «Le défi est d’amener ces personnes à utiliser les outils qu’on leur offre gratuitement sous forme de prêt. Cependant, ceux qui n’ont pas d’accès Internet à la maison, je ne peux pas leur offrir.»

Les organismes communautaires peuvent déposer des demandes d’aide à des institutions financières ou à des programmes gouvernementaux. Cependant, le temps requis pour s’acquitter de toutes les formalités administratives s’ajoutent aux tâches déjà importantes que les employés des organismes doivent faire quotidiennement.

Politique désuète

Les organismes en alphabétisation comme ABC Lotbinière veulent offrir une qualité d’éducation et une chance d’apprendre adaptée à des besoins spécifiques à une clientèle en difficulté d’apprentissage. Xavier Beaupré estime qu’ils sont un peu «laissés pour compte».

Leur clientèle est formée de personnes qui traditionnellement ont des difficultés en lecture et en écriture et maintenant de celles qui ont des difficultés à communiquer en utilisant les technologies. «Ce n’est pas dans le Plan d’action et ça retombe chez nous.»

Le Plan d’action en matière d’éducation des adultes et de formation continue du gouvernement du Québec a été déposé en 2002. Depuis, il n’a pas été mis à jour, un non-sens d’après M. Beaupré puisque le contexte technologique a grandement évolué en 18 ans.

En 2002, on retrouvait des guichets automatiques partout, en 2020, ce n’est plus le cas. Plusieurs institutions financières fonctionnent maintenant avec des services en ligne et ont réduit le nombre de guichets sur le terrain, illustre-t-il. «Les besoins du milieu ne sont pas représentés par les orientations du gouvernement et ça se ressent. Ça fait en sorte que l’on n’avance pas.»

 

 

 

 

 

 

Les plus lus

COVID-19 : Lotbinière repasse en zone rouge

SANTÉ. Comme toutes les autres MRC de la Chaudière-Appalaches, la MRC de Lotbinière passera demain à 20h en zone rouge et ses citoyens devront respecter des mesures supplémentaires. Cependant, les Lotbiniérois ne se voient pas imposer le reconfinement strict qui entrera aussi en vigueur jeudi à 20h dans la communauté métropolitaine de Québec, incluant Lévis, ainsi que dans la région de Gatineau.

Nouveau maire à Saint-Patrice-de-Beaurivage

POLITIQUE. Saint-Patrice-de-Beaurivage a un nouveau maire depuis quelques jours. Samuel Boudreault a été élu à huis clos par les conseillers à l’occasion d’un vote secret.

La MRC de Lotbinière passe au rouge foncé

SANTÉ. Le premier ministre du Québec, François Legault a annoncé, lors de son point de presse du 13 avril, que les mesures spéciales d’urgence seront prolongées jusqu’au 25 avril et s’appliqueront dorénavant à l’ensemble de la Chaudière-Appalaches y compris la MRC de Lotbinière, dès demain, à 20h.

Un deuxième spectacle de danse mobile à Saint-Apollinaire

DANSE. Il y a un an, le Québec venait tout juste de déclarer l’état d’urgence sanitaire et les mesures de confinement s’additionnaient de jour en jour. Pour amener un peu de joie dans le cœur des Apollinairois, la propriétaire du Studio de danse Hypnose, Nataly Lemay, avait pris l’initiative d’organiser un spectacle de danse mobile dans les rues de la municipalité. Un an plus tard, elle récidive e...

COVID-19 : Lotbinière évite le reconfinement

PANDÉMIE. La MRC de Lotbinière ne fait pas partie des cinq MRC de la Chaudière-Appalaches où un confinement strict comme à Lévis sera en vigueur dès demain à 20h. Par voie de communiqué, le gouvernement du Québec a annoncé dimanche que les citoyens des MRC de Bellechasse, de La Nouvelle-Beauce (région de Sainte-Marie), des Etchemins, de Beauce-Sartigan (région de Saint-Georges) et Robert-Cliche (r...

COVID-19 : vers un resserrement des mesures dans la région?

PANDÉMIE. Face à l'importante augmentation du nombre de nouveaux cas de COVID-19 constatée en Beauce au cours des dernières semaines, le gouvernement provincial envisage de resserrer les mesures sanitaires en vigueur dans la région afin de freiner la propagation du coronavirus. C'est notamment que ce qu'a indiqué le premier ministre du Québec, François Legault, lors d'une mise à jour sur la situat...

Les écoles du CSSBE fermées la semaine prochaine

SANTÉ. En raison de la propagation de la COVID-19 et de l’augmentation importante des cas dans le secteur du Centre de services scolaire de la Beauce-Etchemin (CSSBE), la direction régionale de la santé publique a exigé la fermeture des établissements scolaires sous sa responsabilité.

L’École Beaurivage se mobilise pour Leucan

COMMUNAUTÉ. Le 10 mai prochain, 90 élèves de la 5e année à la 5e secondaire et membres du personnel de l’École Beaurivage de Saint-Agapit passeront sous le rasoir et les ciseaux du Défi Têtes rasées. Leur objectif est ambitieux, mais ils sont en bonne voie de le réaliser. La journée du Défi, ils souhaitent remettre un chèque de 40 000 $ à Leucan.

COVID-19 : autre bond des nouveaux cas en Chaudière-Appalaches

SANTÉ. Selon le plus récent bilan du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), 142 résidents de la région ont appris au cours des 24 dernières heures qu'ils avaient contracté la COVID-19. Il s'agit de la quatrième journée consécutive où plus de 100 nouveaux cas sont enregistrés en Chaudière-Appalaches.