(Crédit photo : Archives)

ÉDUCATION. La direction du Cégep de Thetford a confirmé qu’elle maintenait, pour le moment, ses cours dans ses installations de Thetford Mines et de Saint-Agapit.

C’est ce qu’a confirmé le directeur général de l’établissement, Robert Rousseau, en entrevue téléphonique.

«Nous allons respecter intégralement les consignes qui ont été émises par le premier ministre et le gouvernement du Québec. Concrètement, les écoles restent ouvertes. Le campus de Lotbinière maintient ses activités.»

Du même souffle, Robert Rousseau mentionne que la directive concernant les employés de l’état qui ont séjourné à l’étranger sera appliquée auprès du personnel de l’établissement. «C’est effectif dès maintenant.» Ces derniers sont en quarantaine obligatoire pour 14 jours.

Quant aux étudiants, la direction de l’établissement demande à ceux qui ont voyagé ou qui ont des symptômes de se mettre en isolement volontaire pour 14 jours. «Cela se fera sans aucune conséquence sur leurs études.»

Mesures supplémentaires

«Tout ce qui peut être fait pour aider à contenir le virus sera fait. Au moment où l’on se parle, la consigne c’est que les écoles demeurent ouvertes, donc on va travailler à bien faire les choses dans les circonstances.»

Puisque l’établissement reste ouvert, les mesures d’hygiène seront resserrées. D’une part, il sera demandé au personnel et aux étudiants de respecter les règles émises par la santé publique : lavage des mains, tousser dans le coude, etc. D’autre part, une attention particulière sera apportée au nettoyage de certaines surfaces comme les poignées de porte et dans les salles de bain.

Activités annulées

«Tout ce qui n’est pas nécessaire à la formation est annulé ou reporté», a indiqué M. Rousseau. Ce qui veut dire que les autres activités, voyages, sorties ou regroupements ont été annulés pour au moins les deux prochaines semaines.

Quant aux équipes sportives qui n’ont pas terminé leur saison, la direction du Cégep suit attentivement la situation et attend les directives du Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ).

Dans le cas de compétitions, l’évaluation se fera au cas par cas. «Les mesures appropriées ont été prises pour assurer la sécurité des étudiants- athlètes.

 

Les plus lus

De nouveaux éléments dans l’affaire Martin Carpentier

FAITS DIVERS. La Sûreté du Québec a confirmé ce matin qu’elle a en main des éléments lui laissant croire que Martin Carpentier, 44 ans de Lévis, serait toujours en vie et se trouverait dans la MRC de Lotbinière. Ce dernier est recherché depuis le 8 juillet.

Collision mortelle à Saint-Gilles

FAITS DIVERS. Deux personnes ont perdu la vie cet après-midi, à Saint-Gilles, lors d’une collision impliquant une moto à trois roues et une voiture. Les événements sont survenus vers 13h45 sur la route 273.

«Éléments d’intérêt» retrouvés dans le cas Martin Carpentier

Toujours à la recherche du Lévisien en fuite, Martin Carpentier, dans le secteur de Saint-Apollinaire, la Sûreté du Québec (SQ) a annoncé, ce matin, qu'elle a découvert des «éléments d’intérêt» pour l’enquête dont la nature n’a pas été encore révélée.

Un triste hommage de la mère de Norah et Romy Carpentier

Amélie Lemieux, la mère de Norah et Romy Carpentier dont les corps inertes ont été retrouvés le 11 juillet dans un boisé de Saint-Apollinaire, est venue se recueillir au mémorial érigé au parc des Chutes-de-la-Chaudière accompagnée de sa famille, le 13 juillet.

Norah et Romy Carpentier : le bureau du coroner précise son rôle

ENQUÊTE. L’enquête du coroner sur les morts des Lévisiens Norah et Romy Carpentier ainsi que de leur père, Martin, survenues à Saint-Apollinaire a été confiée à la coroner et avocate Sophie Régnière. Son rapport devrait être déposé dans environ un an.

Martin Carpentier : nouvelle stratégie de communication

FAITS DIVERS. Quatre jours après le début de la chasse à l’homme pour mettre la main au collet de Martin Carpentier, 44 ans, de Lévis, la Sûreté du Québec a décidé, hier soir, de rester muette sur la suite de l’opération de recherche. Ce dernier est recherché par les autorités depuis samedi après la découverte des corps de ses deux filles Norah et Romy dans un boisé de Saint-Apollinaire.

COVID-19 : plus qu'un cas actif en Chaudière-Appalaches

SANTÉ. Comme depuis quelques jours, aucun nouveau cas d'infection au nouveau coronavirus n'a été constaté en Chaudière-Appalaches au cours des 24 dernières heures. Même qu'il n'y a désormais qu'un seul cas actif dans la région, plus précisément à Lévis.

Les recherches se poursuivent pour mettre la main sur Martin Carpentier

CHASSE À L'HOMME. Après une nuit de recherches sans résultats, les policiers poursuivent ce matin leurs recherches dans le boisé situé dans le quadrilatère formé par le rang Bois-Joly, la route de l'Ormière, le rang Saint-Lazare et la route des Ruisseaux, à Saint-Apollinaire, afin de retrouver Martin Carpentier. Le Lévisien de 44 ans est le suspect principal en lien avec la découverte des corps sa...

Norah et Romy Carpentier ont été assassinées

FAITS DIVERS. Martin Carpentier a bel et bien tué ses filles, Norah (11 ans) et Romy (6 ans), et s’est ensuite enlevé la vie. L’ensemble du drame s’est joué dans les heures qui ont suivi l’embardée survenue dans la soirée du 8 juillet sur l’autoroute 20, à Saint-Apollinaire. C’est ce qu’a expliqué l’inspecteur chef et directeur des communications de la Sûreté du Québec, Guy Lapointe, en point de p...

La SQ déploie plus d'effectifs afin de localiser Martin Carpentier

CHASSE À L'HOMME. C'est sous la pluie que s'amorce vendredi la huitième journée de recherche afin de trouver Martin Carpentier, ce Lévisien de 44 ans activement recherché par la Sûreté du Québec (SQ) en lien avec les décès de deux fillettes lévisiennes, Norah et Romy.