Avec le vidéoclip de sa chanson Les pieds dans le vide, Alicia Deschênes veut sensibiliser le public à la prématurité. Crédit photo : Karoline Boucher

​CHANSON. Originaire de Saint-Agapit, l’auteure-compositrice-interprète Alica Deschênes a récemment décidé de mettre l’une de ses œuvres au service d’une cause qui lui tient à cœur. Grâce au vidéoclip de sa chanson Les pieds dans le vide, la jeune artiste veut sensibiliser petits et grands au fait que naître prématurément ne signifie pas être affligé de lourdes séquelles plus tard.

Par Érick Deschênes – Collaboration spéciale

C’est Alicia Deschênes qui a elle-même approché Préma-Québec, un organisme qui a pour mission d'améliorer la qualité de vie des enfants prématurés en offrant un appui éducatif, psychologique et financier à leurs parents, pour faire quelque chose pour les soutenir.

Cette organisation touche particulièrement la jeune femme de 23 ans puisqu’elle est elle-même une prématurée. Née à 27 semaines de grossesse, Alicia Deschênes n’a subi aucune séquelle de son arrivée plus tôt que prévue dans notre monde.

«Ça faisait longtemps que je voulais m’impliquer pour les enfants prématurés. Mes parents m’ont parlé de cette épreuve difficile qu’ils ont vécus. Ce qui leur a permis de se raccrocher, c’est de voir des enfants prématurés plus grands qui n’avaient pas de problème. Et c’est ce que j’ai voulu mettre de l’avant», partage-t-elle.

Livrer un message positif

En effet, dans le vidéoclip de Les pieds dans le vide, Alicia Deschênes a demandé à plusieurs prématurés, désormais grands, d’être figurants afin de souligner que la naissance prématurée n’est pas qu’une épreuve, mais souvent le début de belles aventures.

«Les gens ne savent pas que 85 % des enfants prématurés iront très bien par la suite. Malheureusement, on pense souvent juste au négatif et aux cas qui se terminent mal. Mais il y a tellement d’amour et de ressources autour des bébés prématurés que souvent ça se termine bien», illustre celle qui est désormais ambassadrice pour Préma-Québec.

D’ailleurs, l’initiative d’Alicia Deschênes a touché plusieurs parents d’enfants prématurés comme elle l’a pu le constater au cours des dernières semaines.

«Au départ, je n’ai pas écrit cette chance avec cette situation en tête. Avec le vidéoclip, elle a toutefois pris du sens à ce niveau pour plusieurs familles touchées par la prématurité, qui ont toutes été plongées dans cet univers inconnu malgré eux», explique l’artiste originaire de la MRC de Lotbinière.

Notons que Préma-Québec a profité de la Journée mondiale de la prématurité, qui avait lieu le 17 novembre, pour faire appel à la générosité des Québécois afin de soutenir sa mission. Les personnes intéressées peuvent faire un don pour cette cause au www.jedonneenligne.org/premaquebec/DON/.

Rappelons finalement que quelque 6 000 familles québécoises sont confrontés, chaque année, à la naissance prématurée de leur bébé.

Les plus lus

Fin tragique pour un quinquagénaire à Saint-Flavien

ACCIDENT MORTEL. Selon ce que rapportent des médias de Québec, un homme âgé dans la cinquantaine a été retrouvé sans vie, samedi matin, dans un conteneur de l'écocentre du lieu d'enfouissement technique de Saint-Flavien.

L'École de l'Épervière sera agrandie

ÉDUCATION. Lors d'une conférence de presse à Sainte-Marie le 4 septembre, la ministre responsable de la Chaudière-Appalaches, Marie-Eve Proulx, a annoncé que l'École de l'Épervière de Saint-Agapit sera agrandie.

COVID-19 : ceux qui ont visité le zoo Miller le 17 août appelés à se faire tester

CORONAVIRUS. Deux personnes de plus ont été testées positives à la COVID-19 dans la région où le nombre de cas actifs est maintenant de dix personnes. Au Québec, le dernier bilan fait état de 111 nouveaux cas.

Future «ange gardienne» à 61 ans

SOCIÉTÉ. À 61 ans, Claudette Simoneau, a répondu à l’appel lancé par le premier ministre du Québec, François Legault. En juin dernier, elle est retournée sur les bancs d’école, à l’instar de plus de 9 000 autres Québécois, et a commencé la formation accélérée pour devenir préposé aux bénéficiaires. Depuis plus de quatre semaines, elle partage son temps entre des cours à distance et son stage au CH...

COVID-19 : six nouveaux cas en Chaudière-Appalaches

SANTÉ. Selon le plus récent bilan du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), six nouveaux cas confirmés d'infection au nouveau coronavirus ont été découverts dans la région au cours des 24 dernières heures. La majorité de ces cas sont concentrés dans les MRC de Beauce-Sartigan (région de Saint-Georges) et des Appalaches (région de Thetford Mines).

Le raisin québécois en vedette

AGRICULTURE. Le raisin de table du Québec compte pour moins de 1 % des raisins consommés par les Québécois. Pour les viticulteurs de la province, il est temps que cela change. C’est pour cette raison qu’une vingtaine d’entre eux ont uni leurs forces et ont lancé officiellement la saison du raisin de table, le 17 septembre dernier.

COVID-19 : neuf nouveaux cas découverts dans la région pendant la fin de semaine

Depuis vendredi dernier, neuf nouveaux cas d'infection au coronavirus ont été confirmés en Chaudière-Appalaches par les autorités sanitaires.

Traverser la Mongolie à dos de cheval

AVENTURE. Noémie Plante-Nappert vivra en 2022 une expérience que peu de Québécois auront la chance de vivre dans leur vie. La jeune femme originaire de Saint-Patrice-de-Beaurivage s’envolera alors pour la Mongolie où elle prendra part à la randonnée de charité Blue Wolf Totem, un périple de plus de 3 600 kilomètres.

Le talent d’Hélène Lauzé à l’écran

TÉLÉVISION. La couturière originaire de Sainte-Croix, Hélène Lauzé, est au nombre des artisans recrutés pour participer à la nouvelle émission de décoration, Pézie et Sansdrick dans l’décor. On a pu voir son travail dans l'émission qui a été diffusée le 15 septembre, à Canal Vie.

COVID-19 : 18 nouveaux cas en 24 heures

SANTÉ. Au cours des 24 dernières heures, le Centre intégré de santé et de services sociaux de la Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a confirmé 18 nouveaux cas de COVID-19 sur le territoire.