L’implantation de la plateforme de compostage et de la collecte à trois voies devrait être complétée d’ici 2021. (Crédit photo : Mélanie Labrecque)

ENVIRONNEMENT. Si tout va comme prévu, la construction de la plateforme de compostage de la MRC de Lotbinière, sur le site du lieu d’enfouissement technique (LET) de Saint-Flavien, devrait commencer à la fin de l’été 2020.

Le projet évalué à 2,6 M $ comprend la mise en service d’une plateforme semi-couverte de 6 360 m2 d’une capacité de stockage de près de 4 600 tonnes. S’ajoute aussi la construction d’un bassin de rétention de 1 200 m2 pour les lixiviats (liquides résiduels produits par la combinaison des eaux de pluie et de la fermentation des matières compostables).

D’ici quelques semaines, la MRC de Lotbinière devrait avoir en main toutes les études nécessaires (odeurs, caractérisation des sols, modélisation, etc.) au dépôt de la demande pour obtenir les certificats d’autorisation.

«Ultimement, c’est de faire un état de la situation, au niveau environnemental, de la zone où nous ferons les travaux, avoir une année zéro aux fins de comparaison. Le compostage se fera sur une dalle étanche pour préserver l’environnement. On ne contaminera pas plus le secteur que ce qu’il était à l’origine, mais il faut avoir ce point de référence avant de commencer», a expliqué le coordonnateur à l’environnement de la MRC de Lotbinière, Stéphane Breton.

La demande, quant à elle, doit être déposée avant le 31 décembre. Selon les prévisions, les certificats seront délivrés au printemps, ce qui permettra à la MRC de lancer les appels d’offres pour les plans et devis ainsi que pour la construction de l’infrastructure.

Inscrite au Plan de gestion des matières résiduelles de la MRC de Lotbinière, l’implantation de la plateforme de compostage et de la collecte à trois voies est en ligne directe avec la Politique québécoise de gestion des matières résiduelles. D’ici 2022, l’ensemble des déchets organiques devrait être détournés des sites d’enfouissement.

Bacs bruns

La construction de la plateforme de compostage entraîne inévitablement la collecte des matières putrescibles. Stéphane Breton confirme que les fameux bacs bruns devraient être distribués aux citoyens dans les premiers mois de 2021 pour débuter la collecte au printemps.

«Nous sommes de plus en plus entourés par des villes qui offrent ces services. […] On ne s’imagine pas que tous les citoyens de Lotbinière participeront, mais notre objectif, c’est d’en convaincre le plus grand nombre», a précisé Stéphane Breton.

Le scénario actuel prévoit qu’entre 76 % et 80 % du territoire sera desservi, principalement les périmètres urbains, les ilots déstructurés et les routes collectrices comme la 271 et la 273. Toutefois, pour certains secteurs, ce sera plus.

«Des municipalités ont fait le choix de couvrir l’ensemble de leur territoire. À Saint-Apollinaire, par exemple, ce serait 80 % alors qu’à Saint-Agapit, ce sera 100 %. […] Souvent, pour ces municipalités, c’est plus facile au niveau de l’équité. Tous les citoyens recevront le service. Donc, ceux à l’extérieur du village n’ont pas l’impression de payer pour les autres», a expliqué M. Breton. Les municipalités pourront décider d’inclure d’autres secteurs dans les années à venir, a-t-il ajouté.

Les estimations réalisées par la MRC de Lotbinière permettent de croire que de 3 500 à 4 000 tonnes de matières putrescibles pourraient être détournées du site d’enfouissement. «Selon ce qui se fait ailleurs, on parle d’une moyenne annuelle de 105 à 125 kg par habitant qui ont accès au compostage domestique par bac. Donc, ceux qui ne participent pas sont compensés par ceux qui participent très fort.» Chaque année, environ 17 000 tonnes de déchets sont envoyées au LET de Saint-Flavien.

 

 

Les plus lus

Une jeune conductrice perd la vie à la suite d'un accident à Sainte-Agathe

ACCIDENT. Une automobiliste âgée de 25 ans de Sainte-Marie, Irmina Szymanski, est décédée après avoir été impliquée dans un accident survenu le 14 novembre sur la rue Saint-Pierre (route 271), à Sainte-Agathe-de-Lotbinière.

Le Camping du Lac Georges récompensé

SOCIÉTÉ. Le Camping du Lac Georges de Val-Alain a été primé à l’occasion de la 23e remise des Prix de l’Excellence de Camping Québec et de l’Association des terrains de camping du Québec. La cérémonie s’est déroulée le 26 octobre dernier, à Sherbrooke.

Deux individus arrêtés pour un vol à Saint-Apollinaire

FAITS DIVERS. La Sûreté du Québec a mis la main au collet de deux individus de 19 ans originaires de Lévis, le 3 novembre, en lien avec un vol qualifié survenu à Saint-Apollinaire la journée même.

Rester debout malgré les épreuves

COMMUNAUTÉ. Depuis le 7 mai, la vie de la famille Turcotte-Rivard de Saint-Agapit est complètement mise en veilleuse. Le père, Ian Turcotte, est cloué à un lit d’hôpital, paralysé, incapable de respirer seul et de parler.

La Fromagerie Bergeron procède au rappel de plusieurs produits

SANTÉ. La Fromagerie Bergeron a procédé au rappel de plusieurs de ses produits Brins de Gouda et Le Populaire. Ces fromages vendus au Québec et en Ontario pourraient être contaminés par la bactérie Salmonella.

La construction du Dollarama débutera bientôt

AFFAIRES. C’est la fin d’une époque à Saint-Apollinaire, l’édifice qui a longtemps abrité le bar Chez Lizon est tombé sous le pic des démolisseurs, le 7 novembre. Il laissera place, dans les mois à venir à un magasin Dollarama. L’arrivée de la bannière à Saint-Apollinaire génèrera un investissement de 2 M$ de la part des promoteurs.

Saint-Agapit pourra aller de l’avant avec son projet

AFFAIRES. Saint-Agapit a maintenant les coudées franches pour l’acquisition d’un terrain de plus d’un million de pieds carrés situé dans le prolongement de l’avenue Bergeron. Avant d’aller de l’avant, la municipalité devait ouvrir ses registres afin de donner l'occasion à ceux qui s’opposaient à la dépense de 1,4 M$ de réclamer un référendum. À leur fermeture, le 23 octobre, il n’y a pas suffisamm...

Solugen inaugure ses installations

ENVIRONNEMENT. L’entreprise lévisienne Solugen a inauguré officiellement, le 29 octobre, ses premières installations de traitement du lisier de porc. Situées à Sainte-Agathe-de-Lotbinière, elles permettent de filtrer les déjections animales, d’en extraire l’eau et de valoriser la matière résiduelle.

Cétal ouvre ses portes à la population

COMMUNAUTÉ. L’entreprise Cétal de Laurier-Station ouvrira ses portes à la population le 22 novembre prochain, dans ses locaux de la rue Olivier. L’organisme, qui emploie principalement des personnes handicapées, profitera de l’occasion pour inaugurer officiellement la nouvelle usine érigée au coût de 4 M$.

Feu vert pour la radio de Portneuf et de Lotbinière

RADIO. Dans une décision rendue le 25 octobre dernier, le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes, le CRTC, a donné le feu vert au projet de radio commerciale couvrant les régions de Portneuf et de Lotbinière.