(Crédit photo : Mélanie Labrecque)

COMMUNAUTÉ. Le 10 mai prochain, 90 élèves de la 5e année à la 5e secondaire et membres du personnel de l’École Beaurivage de Saint-Agapit passeront sous le rasoir et les ciseaux du Défi Têtes rasées. Leur objectif est ambitieux, mais ils sont en bonne voie de le réaliser. La journée du Défi, ils souhaitent remettre un chèque de 40 000 $ à Leucan.

À la suggestion de deux de leurs enseignantes, Maude Bilodeau et Marie-Claude Tremblay, les élèves de quatrième secondaire de Langue et culture internationale (LCI) ont décidé de relever le défi.

Léane Perrier et Alicia Rancourt sont du nombre. Les jeunes filles se disent fières de constater que l’école s’est mobilisée autour d’un projet commun. «Je pense qu’avec la situation actuelle, il n’y a pas beaucoup de projets dans l’école et les élèves prennent vraiment ça à cœur», croit Léane Perrier.

«Avec la COVID, on sait que ce n’est pas facile financièrement pour tout le monde, mais il ne faut pas oublier ceux qui ont le cancer. La maladie ne s’est pas effacée. C’est bien de s’impliquer pour eux, ça leur fait du bien», a rappelé Alicia Rancourt.

«Cette année, nous avons un élève qui a reçu un diagnostic. C’est sûr que ça en a touché beaucoup. Aussi, tout le monde connaît quelqu’un qui a ou a eu un cancer. Au lieu de se centrer sur ce qu’ils peuvent faire comme activité, les élèves se sont dits si nous ne pouvons rien faire pour nous, faisons quelque chose pour les autres», a indiqué Mme Bilodeau, qui est au nombre des enseignants qui ont "mis leur tête à prix".

Léane fera le défi coupe-couette où elle fera couper 20 cm de ses cheveux qui serviront plus tard à la fabrication de perruques. Alicia, elle, est encore en réflexion. Les deux sont cependant d’accord, elles partageront un sentiment de fierté d’avoir posé un geste pour les enfants atteints de cancer et d’en garder une trace sur soi.

Grande mobilisation

L’objectif initial de 15 000 $ que les élèves de LCI avaient fixé a été atteint en quelques semaines, si bien que Leucan leur a donné un nouvel objectif de 25 000 $ avant de le faire passer à 40 000 $. Si l’école réussit, ce sera l’un des plus importants montants d’argent recueilli par une école secondaire au Québec.

«Ce ne serait pas unique, mais c’est assez rare. Ils sont en bonne voie de l’atteindre. Ce n’est pas rien. Habituellement, lorsque l’on parle d’une collecte de dons, c’est en moyenne 1 000 $ par participant qui sont amassés. Ça voudrait dire, si la tendance se maintient, qu’avec le nombre de jeunes, ils pourraient dépasser les 40 000 $», a souligné la directrice provinciale du développement philanthropique chez Leucan, Nathalie Matte.

En date du 7 avril, le groupe a déjà recueilli près de 25 700 $ en dons de leurs proches ou par des activités de financement tenues à l’école. De plus, les élèves souhaitent faire rayonner leur projet à l’extérieur des murs de l’établissement en allant chercher le soutien d'entreprises du secteur.

«C’est vraiment impressionnant de voir autant de jeunes se mobiliser dans un même endroit, dans une même institution. Ça me touche beaucoup. C’est exceptionnel, surtout que ce n’est pas une école qui se trouve dans un grand milieu urbain», s'est réjoui Nathalie Matte.

Cette dernière ajoute qu’une mobilisation dans les écoles est un «geste fort» que posent les jeunes afin de signifier aux enfants atteints du cancer qu’ils côtoient qu’ils ne sont pas seuls dans la maladie.

Pour encourager les jeunes de Beaurivage: https://bit.ly/3a7Lod1

* Au moment où les photos ont été prises, la MRC de Lotbinière ainsi que la Chaudière-Appalaches se trouvaient en zone orange.

 

 

Les plus lus

La MRC de Lotbinière passe au rouge foncé

SANTÉ. Le premier ministre du Québec, François Legault a annoncé, lors de son point de presse du 13 avril, que les mesures spéciales d’urgence seront prolongées jusqu’au 25 avril et s’appliqueront dorénavant à l’ensemble de la Chaudière-Appalaches y compris la MRC de Lotbinière, dès demain, à 20h.

Personne n’est invincible face à la COVID-19

SANTÉ. Les dernières semaines n’ont pas été de tout repos pour Sébastien Duclos et sa famille. Ils se remettent tous de la COVID-19 qu’ils auraient contractée, croit-il, au début du mois d’avril, peu avant Pâques. Après avoir vécu les «12 pires jours» de sa vie, il a lancé un cri du cœur sur les médias sociaux implorant ses proches de ne pas «baisser la garde» face au virus et de respecter les nor...

Des infrastructures de loisirs améliorées dans la région

SOCIÉTÉ. Quatre municipalités de la MRC de Lotbinière se partageront une somme de 475 751 $ des gouvernements fédéral et provincial pour l’aménagement de différentes infrastructures de loisirs. La députée de Lotbinière-Frontenac à l’Assemblée nationale, Isabelle Lecours, a confirmé la teneur des projets et les montants consentis par les gouvernements, le 21 avril.

La MRC de Lotbinière rend hommage à Mario Grenier

SOCIÉTÉ. Cinq jours après le décès du maire de Saint-Sylvestre, Mario Grenier, la MRC de Lotbinière a fait part de sa «profonde tristesse» face au départ de l’élu qui était impliqué en politique municipale depuis 35 ans.

COVID-19 : nouvelle baisse des nouveaux cas, mais 4 décès enregistrés en Chaudière-Appalaches

SANTÉ. Comme hier, le nombre de nouveaux cas de COVID-19 découverts en Chaudière-Appalaches continue de baisser. Selon le plus récent bilan du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), 115 résidents de la région ont appris au cours des 24 dernières heures qu'ils avaient été infectés par le coronavirus. Cependant, la maladie continue de faucher la vie de per...

Fin des mesures d’urgence dans Lotbinière et retour au palier rouge

À partir du 10 mai, les mesures spéciales d’urgence seront levées dans la Capitale-Nationale et en Chaudière-Appalaches, sauf dans trois MRC : Beauce-Sartigan, Robert-Cliche et des Etchemins. Toutes les écoles primaires de Chaudière-Appalaches pourront rouvrir dès cette date.

COVID-19 : les nouveaux cas encore à la hausse

SANTÉ. Une nouvelle augmentation du nombre de nouveaux cas de COVID-19 a été enregistrée dans la région, selon le plus récent bilan du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA). Au cours des 24 dernières heures, 169 personnes demeurant dans la Chaudière-Appalaches ont appris qu'elles avaient été infectées par le coronavirus.

Un été occupé sur les routes de la MRC

TRANSPORTS. Le gouvernement du Québec investira cet été plus de 361 M$ sur les routes de la Chaudière-Appalaches pour les deux prochaines années. C’est ce qu’a confirmé la ministre responsable de la Chaudière-Appalaches, Marie-Eve Proulx, au nom du ministre des Transports, à l’occasion d’une présentation de presse tenue le 15 avril.

COVID-19 : les écoles primaires rouvriront sauf pour quelques régions en Chaudière-Appalaches

Lors d’une conférence de presse concernant la situation de la pandémie de COVID-19 au Québec, François Legault, premier ministre du Québec, a annoncé, le 27 avril, la réouverture des écoles primaires en Chaudière-Appalaches, à compter du 3 mai prochain. Cependant, les écoles primaires du Centre de services scolaires Beauce-Etchemins ainsi que les écoles primaires du Centre de services scolaires Cô...

Employer la différence

ÉCONOMIE. Un an après le début de la crise sanitaire, plus de 94 % des emplois perdus au Québec ont été retrouvés. Dans la région de Québec, ce chiffre grimpe même à 98 %, d’après une étude de Québec International. Ce retour du balancier ramènera avec lui la problématique de la pénurie de main-d’œuvre. Dans cette optique, l’organisme Trajectoire-emploi veut attirer l’attention des employeurs sur u...