Crédit photo : Mat Napo - Unsplash

SANTÉ. Pour une troisième journée consécutive, plus de 100 nouveaux cas de COVID-19 ont été découverts lundi en Chaudière-Appalaches. Selon les plus récents bilans des autorités sanitaires, 114 résidents de la région ont appris au cours des 24 dernières heures qu'ils avaient été infectés par le coronavirus.

Par Érick Deschênes - Collaboration spéciale

Il y a désormais 12 933 résidents de la Chaudière-Appalaches qui ont été infectés par le coronavirus depuis le début de la crise sanitaire. Selon les données de l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ), 11 933 personnes demeurant dans la région étaient maintenant guéries de la maladie, en date de lundi  (+ 57 comparativement à dimanche).

Au chapitre des variants, il y a toujours 12 cas de COVID-19 découverts en Chaudière-Appalaches qui sont officiellement des cas confirmés de variants. Dans ces 12 cas, les personnes touchées ont été infectées par le variant britannique. 633 autres cas de COVID-19 dans la région sont considérés comme des cas présomptifs de variants (+ 28 comparativement au bilan publié lundi), grâce à la méthode de criblage. Le taux de cas présumés provoqués par les variants par 100 000 habitants est désormais de 146,6 en Chaudière-Appalaches. 

En ce qui a trait à la répartition par sous-région des 354 nouveaux cas de COVID-19 découverts au cours des trois derniers jours, 187 d'entre eux l'ont été à Lévis, 50 dans la MRC de Beauce-Sartigan (région de Saint-Georges), 36 dans la MRC de La Nouvelle-Beauce (région de Sainte-Marie), 34 dans la MRC de Bellechasse, 11 dans la MRC des Etchemins, 10 dans la MRC Robert-Cliche (région de Saint-Joseph-de-Beauce), 9 dans la MRC de Lotbinière, 9 dans la MRC de Montmagny, 5 dans la MRC des Appalaches (région de Thetford Mines) et 3 dans la MRC de L'Islet.

Comme hier, aucun nouveau décès provoqué par la COVID-19 n'est survenu en Chaudière-Appalaches. Depuis le début de la crise sanitaire, 291 personnes demeurant en Chaudière-Appalaches ont succombé des suites d'une infection au coronavirus. Mardi, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a fait savoir que le décès lié à la COVID-19 rapporté samedi est celui d'une personne demeurant à la résidence privée pour aînés (RPA) Marie-Pier de Saint-Côme-Linière, en Beauce.

Quant aux hospitalisations provoquées par la COVID-19 sur le territoire, sept personnes souffrant de la COVID-19 ont été admises à l'Hôtel-Dieu de Lévis au cours des 24 dernières heures. Au total,16 personnes y sont désormais hospitalisées en raison de la maladie (+ 6 comparativement à la veille), dont six aux soins intensifs (- 1 comparativement à hier).

Pour ce qui est de l'éclosion de COVID-19 à la RPA Cœur-de-Marie à Charny, on dénombre toujours sept cas actifs chez les résidents et moins de cinq actifs chez ses travailleurs *. Ailleurs en Chaudière-Appalaches, le CISSS-CA a annoncé mardi qu'une éclosion de COVID-19 s'est déclarée au CHSLD L’Assomption à Saint-Georges. On dénombre présentement huit cas actif chez les résidents.

Selon les données du CISSS-CA, 710 cas confirmés étaient actifs lundi sur le territoire (+ 43 comparativement aux données compilées dimanche). Le CISSS-CA rapporte maintenant 54 éclosions sur le territoire (+ 21 comparativement à son bilan de samedi), soit 36 dans des entreprises, 15 des écoles, 2 dans des RPA et une dans un CHSLD.

À ce jour, 67 048 doses de vaccins ont été administrées en Chaudière-Appalaches depuis décembre (+ 1 731 comparativement à dimanche). 

* Pour des raisons de confidentialité, lorsque le nombre total de cas chez les employés ou les usagers est inférieur à cinq, le CISSS-CA indique dans son bilan «Moins de cinq» afin d’éviter d’identifier les personnes infectées.

Répartition des cas ainsi que des cas actifs et la variation par MRC - En date du 5 avril à 16h

Situation dans les écoles du Grand Lévis

Vous pouvez consulter ci-dessous la liste des établissements scolaires du Grand Lévis où des cas confirmés de COVID-19 frappent des personnes fréquentant ces milieux. Les écoles qui font leur apparition sur la liste sont en vert tandis que les écoles déjà présentes sur la liste, avec nouveaux cas confirmés, sont en rose. Les écoles avec un astérisque sont celles qui avaient été retirées de la liste, car il n'y avait aucun cas rapporté depuis 14 jours, mais qui ont maintenant un ou des nouveaux cas depuis le dernier rapport.

Toujours une situation compliquée

À l'échelle de la province, les plus récentes données sur l'évolution de la COVID-19 font état de 1 168 nouveaux cas pour la journée d'hier, pour un nombre total de 318 532 personnes infectées. Selon l'INSPQ, 297 384 Québécois étaient rétablis de l'infection, en date d'hier (+ 988 comparativement à dimanche).

Le plus récent bilan gouvernemental fait également état de quatre nouveaux décès, faisant passer le nombre total de morts au Québec liés à la COVID-19 depuis le début de la crise sanitaire à 10 701. Un des quatre décès annoncés mardi est survenu au cours des 24 dernières heures et les trois autres sont survenus entre le 30 mars et le 4 avril.

Selon les données compilées par l'INSPQ, il y avait hier 10 447 cas actifs confirmés dans la province (+ 176 comparativement à dimanche).

Le nombre total d'hospitalisations a augmenté de 11 par rapport à la veille, avec un cumul de 514. Parmi celles-ci, le nombre de personnes se trouvant aux soins intensifs a diminué de 2, pour un total actuel de 121.

En ce qui a trait aux cas de variants, il y a toujours 1 592 personnes qui ont officiellement été infectées par des variants de la COVID-19, soit 1 424 par la variant britannique, 154 par la variant sud-africain, 2 par la variant brésilien et 12 par le variant nigérian. À l'échelle de la province, 11 709 cas sont considérés comme des cas présomptifs selon la méthode de criblage (+ 682 comparativement au bilan d'hier).

Les prélèvements réalisés le 4 avril s'élèvent à 25 239. Quant à la campagne provinciale de vaccination, 39 816 doses de vaccin ont été administrées dans la journée d'hier, pour un total de 1 592 197 depuis décembre. Jusqu'à maintenant, le gouvernement provincial a reçu 2 334 695 doses. Lundi, Québec a reçu 207 090 doses du vaccin de Pfizer, sur un total attendu de 230 490. Ces doses sont en transit dans le réseau.

Soulignons que vous pouvez consulter ci-dessous le tableau synthèse de l'évolution des données sur sept jours préparé par le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS).

Nouvelles orientations pour les services de garde éducatifs à l'enfance et les milieux scolaires et d'enseignement postsecondaire

Le MSSS a annoncé mardi que dans ces milieux, si une personne (enfant, enseignant ou membre du personnel) présente des symptômes compatibles avec la COVID-19, elle devra regagner son domicile dès que possible, passer un test et s'isoler en attendant le résultat.

Si le résultat est positif, une recherche des personnes ayant eu une exposition significative avec elle pendant sa période de contagiosité, soit dans les 48 heures précédant les premiers symptômes, est réalisée. La direction régionale de santé publique (DSP) concernée établira ensuite le niveau de risque d'exposition, puis émettra des consignes. Avec cette approche, Québec veut réduire la transmission de la COVID et l'orientation s'applique autant pour les personnes vivant sous le même toit qu'un contact d'un cas. Elle s'applique que le contact soit symptomatique ou non.

Concrètement, la DSP demandera de retirer les contacts à risque modéré ou élevé du milieu fréquenté pour un isolement préventif d'une période de 14 jours après le contact à risque avec le cas. Le dépistage sera aussi recommandé pour intervenir rapidement auprès des contacts de cette personne si le diagnostic de COVID-19 se confirme. Notons que l'isolement préventif des personnes vivant sous le même toit qu'un contact à risque modéré et élevé doit aussi être réalisé jusqu'à l'obtention d'un résultat négatif chez le contact du cas de COVID-19.

Les plus lus

La MRC de Lotbinière passe au rouge foncé

SANTÉ. Le premier ministre du Québec, François Legault a annoncé, lors de son point de presse du 13 avril, que les mesures spéciales d’urgence seront prolongées jusqu’au 25 avril et s’appliqueront dorénavant à l’ensemble de la Chaudière-Appalaches y compris la MRC de Lotbinière, dès demain, à 20h.

Personne n’est invincible face à la COVID-19

SANTÉ. Les dernières semaines n’ont pas été de tout repos pour Sébastien Duclos et sa famille. Ils se remettent tous de la COVID-19 qu’ils auraient contractée, croit-il, au début du mois d’avril, peu avant Pâques. Après avoir vécu les «12 pires jours» de sa vie, il a lancé un cri du cœur sur les médias sociaux implorant ses proches de ne pas «baisser la garde» face au virus et de respecter les nor...

Des infrastructures de loisirs améliorées dans la région

SOCIÉTÉ. Quatre municipalités de la MRC de Lotbinière se partageront une somme de 475 751 $ des gouvernements fédéral et provincial pour l’aménagement de différentes infrastructures de loisirs. La députée de Lotbinière-Frontenac à l’Assemblée nationale, Isabelle Lecours, a confirmé la teneur des projets et les montants consentis par les gouvernements, le 21 avril.

La MRC de Lotbinière rend hommage à Mario Grenier

SOCIÉTÉ. Cinq jours après le décès du maire de Saint-Sylvestre, Mario Grenier, la MRC de Lotbinière a fait part de sa «profonde tristesse» face au départ de l’élu qui était impliqué en politique municipale depuis 35 ans.

COVID-19 : nouvelle baisse des nouveaux cas, mais 4 décès enregistrés en Chaudière-Appalaches

SANTÉ. Comme hier, le nombre de nouveaux cas de COVID-19 découverts en Chaudière-Appalaches continue de baisser. Selon le plus récent bilan du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), 115 résidents de la région ont appris au cours des 24 dernières heures qu'ils avaient été infectés par le coronavirus. Cependant, la maladie continue de faucher la vie de per...

Fin des mesures d’urgence dans Lotbinière et retour au palier rouge

À partir du 10 mai, les mesures spéciales d’urgence seront levées dans la Capitale-Nationale et en Chaudière-Appalaches, sauf dans trois MRC : Beauce-Sartigan, Robert-Cliche et des Etchemins. Toutes les écoles primaires de Chaudière-Appalaches pourront rouvrir dès cette date.

COVID-19 : les nouveaux cas encore à la hausse

SANTÉ. Une nouvelle augmentation du nombre de nouveaux cas de COVID-19 a été enregistrée dans la région, selon le plus récent bilan du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA). Au cours des 24 dernières heures, 169 personnes demeurant dans la Chaudière-Appalaches ont appris qu'elles avaient été infectées par le coronavirus.

Un été occupé sur les routes de la MRC

TRANSPORTS. Le gouvernement du Québec investira cet été plus de 361 M$ sur les routes de la Chaudière-Appalaches pour les deux prochaines années. C’est ce qu’a confirmé la ministre responsable de la Chaudière-Appalaches, Marie-Eve Proulx, au nom du ministre des Transports, à l’occasion d’une présentation de presse tenue le 15 avril.

COVID-19 : les écoles primaires rouvriront sauf pour quelques régions en Chaudière-Appalaches

Lors d’une conférence de presse concernant la situation de la pandémie de COVID-19 au Québec, François Legault, premier ministre du Québec, a annoncé, le 27 avril, la réouverture des écoles primaires en Chaudière-Appalaches, à compter du 3 mai prochain. Cependant, les écoles primaires du Centre de services scolaires Beauce-Etchemins ainsi que les écoles primaires du Centre de services scolaires Cô...

Employer la différence

ÉCONOMIE. Un an après le début de la crise sanitaire, plus de 94 % des emplois perdus au Québec ont été retrouvés. Dans la région de Québec, ce chiffre grimpe même à 98 %, d’après une étude de Québec International. Ce retour du balancier ramènera avec lui la problématique de la pénurie de main-d’œuvre. Dans cette optique, l’organisme Trajectoire-emploi veut attirer l’attention des employeurs sur u...