Photo : Gilles Boutin - Archives

SOCIÉTÉ. La croissance que connaît Saint-Apollinaire depuis une dizaine d’années lui a permis de se doter d’installations modernes de sports et de loisirs. Toutefois, le secteur culturel a été mis un peu de côté. D’ici trois à quatre ans, la situation devrait être corrigée puisque la Municipalité a un important projet de pôle culturel dans ses cartons qui sera développé à même l’église. Il a été présenté à la population le 29 mars dernier.

Concrètement, il se décline en trois axes. D’abord, on y retrouvera une médiathèque. La bibliothèque y sera déménagée afin de répondre aux besoins actuels de la population. On y retrouvera aussi, des espaces pour des ateliers de lecture, des espaces technologiques et informatiques ainsi que des espaces de travail pour les étudiants.

Ensuite, le volet Maison de la culture vise à offrir à la population un endroit qui favorisera la diffusion du talent des artistes de la région. On y retrouvera un espace polyvalent qui permettra la présentation de spectacles, d’expositions, d’ateliers et de conférences. L’espace spectacle pourrait permettre d’accueillir près de 300 personnes lorsqu’utilisé à son plein potentiel.

Enfin, la sacristie sera convertie en un espace commercial qui pourra accueillir un commerce de proximité.

L’objectif de la Municipalité en portant ce projet est de préserver son patrimoine bâti. «La Fabrique nous avait approchés il y a environ 2 ans. On nous a expliqué qu’à moyen et long terme, la Fabrique n’aurait plus les moyens d’entretenir l’église. La municipalité avait accepté de mettre sur pied un comité. Nous avons obtenu une subvention du Conseil du patrimoine religieux du Québec afin d’engager une architecte qui a réalisé un audit technique et trouvé de nouvelles utilisations», a expliqué le maire de Saint-Apollinaire, Jonathan Moreau.

À la Fabrique Sainte-Élisabeth-de-Lotbinière, on est enthousiasmé par le projet présenté. «La population est consciente qu’il y a plusieurs besoins à satisfaire. Nous ferons en sorte que ça se fasse. Les gens réalisent la beauté de leur église. […] On ne peut pas renier ce bâtiment, il a été une église et il y a des choses à conserver», a expliqué la présidente de l’assemblée de fabrique, Monique Carrière. Cette dernière assure également la pleine collaboration de l’organisation avec la municipalité pour concrétiser le projet.

Il n’y a pas seulement la Fabrique qui se réjouit de ce projet. La population aussi. Les quelque 130 personnes présentes lors de la rencontre d’information ont fait part de leur enthousiasme. «Ils sont enchantés de voir quelque chose de culturel s’établir dans la municipalité et de voir qu’on fera perdurer l’église dans le temps», a rajouté Jonathan Moreau.

D’ailleurs, Monique Carrière ajoute que l’église pourra devenir un site incontournable à Saint-Apollinaire qui permettra d’attirer plusieurs touristes dans la région.

Quant aux artéfacts religieux, œuvres d’art et autres objets, ils seront préservés. «Le diocèse n’a pas les moyens d’entreposer les choses. C’est une grosse question. Je sais que la Municipalité veut conserver certains objets qu’elle veut exposer. […] Il faudrait qu’on ait un musée du patrimoine religieux, mais il faut trouver un promoteur pour aller de l’avant.», a soutenu Monique Carrière.

Pour réaliser ce projet évalué à 4,6 M$, Saint-Apollinaire se portera acquéreur de l’église pour la somme symbolique de 1 $. Différentes demandes de subventions seront également déposées afin de soutenir la Municipalité. D’ailleurs, Saint-Apollinaire injectera 1,2 M$ dans ce projet.

Aussi, des démarches de désacralisation seront entreprises auprès du diocèse de Québec afin de permettre la réalisation de ce projet qui permettra d’assurer la préservation de l’église et de son patrimoine historique et architectural.

 

 

 

 

 

 

Les plus lus

Un comité pour continuer d’offrir des spectacles à Joly

ÉVÉNEMENTIEL. Joly continuera d’être l’hôte d’artistes qui seront de passage dans la région pour performer. Des citoyens de la municipalité lotbiniéroise ont récemment créé un comité pour organiser divers événements, dont des spectacles dans la salle multifonctionnelle aménagée dans l’église de Joly.

La Musique du Royal 22e Régiment à Saint-Antoine-de-Tilly

CULTURE. La Musique du Royal 22e Régiment sera de passage à Saint-Antoine-de-Tilly le 3 décembre prochain, à 19h30. L’orchestre offrira son concert de Noël dans le gymnase du Centre communautaire de Saint-Antoine-de-Tilly.

Le Festival Country Lotbinière sera de retour en 2023

FESTIVAL. Après avoir laissé planer un doute sur le retour de l’événement l’année prochaine, les organisateurs du Festival Country Lotbinière ont confirmé, le 31 octobre dernier, qu’il aura lieu du 15 au 17 juin 2023, toujours à Saint-Agapit.

Koriass à Pamphile-Le May

HIP-HOP. Dans le cadre du Festif! à l’École, le rappeur québécois Koriass sera de passage à l’École secondaire Pamphile-Le May de Sainte-Croix, le 23 novembre prochain.

Un premier grand nom confirmé au Festival Country Lotbinière

FESTIVAL. Le chanteur américain Russell Dickerson montera sur la scène du Festival Country Lotbinière (FLC) le 16 juin 2023. Les organisateurs de l’événement ont confirmé le 16 novembre une première tête d’affiche du festival qui se déroulera du 15 au 17 juin.

Jean-Noël Laprise en spectacle

SPECTACLE. Pour une neuvième année, Jean-Noël Laprise offrira, en collaboration avec le Conseil 7195 des Chevaliers de Colomb de Saint-Agapit, son traditionnel spectacle de Noël. Ouvrons nos cœurs à Noël sera présenté le 4 décembre prochain, à 14h, à l’église de Saint-Agapit.