(Crédit photo : Archives)

POLITIQUE. Les citoyens de Saint-Apollinaire, selon le secteur où ils habitent (urbain ou rural), auront droit à un gel ou une baisse de leur compte de taxes en 2021. C’est l’un des principaux points qui ressort du budget adopté par le conseil municipal le 14 décembre dernier à l’occasion d’une séance extraordinaire.

«Les membres du conseil sont conscients des difficultés financières que peuvent vivre certaines personnes en raison de la pandémie, le conseil a donc travaillé à limiter le fardeau fiscal de ses concitoyens», a fait savoir la municipalité, par voie de communiqué.

Ainsi, les citoyens du secteur urbain ont droit cette année à un gel des taxes et ceux du secteur rural connaîtront une légère diminution de l’ordre de 0,37%. Au cours des quatre dernières années, la taxation du secteur résidentiel urbain a augmenté en moyenne de 0,48% et celui du secteur résidentiel rural de 0,18%.

Cependant, la MRC de Lotbinière a également émis un nouveau rôle d’évaluation. Cet exercice permet de déterminer la valeur des propriétés du territoire. S’il demeure relativement stable dans le secteur résidentiel, c’est le contraire pour les terres agricoles et forestières qui ont connu une appréciation respective de 6,5% et de 12%. Ces hausses se feront donc ressentir sur la facture des citoyens, prévient la municipalité.

Saint-Apollinaire a adopté un budget équilibré de 10,4 M$, dont 645 000 $ seront consacrés à la réfection des routes. Aussi, 200 000$ est prévu pour l’amélioration des parcs.

Au chapitre des investissements en infrastructures, la Municipalité a rappelé sa contribution de 1,4 M$ dans les travaux d’agrandissement de la caserne des pompiers, un projet de 3,6 M$. De plus, elle entreprendra prochainement la réfection des infrastructures d’aqueduc et d’égouts de la rue Principale, entre de l’Église et Côté. Les travaux de plus de 1,7 M$ seront financés à la hauteur de plus de 1,4 M$ par des subventions octroyées par les gouvernements provincial et fédéral.

 

Les plus lus

Chaudière-Appalaches restera en zone rouge

POLITIQUE. Même si la propagation de la COVID-19 ralentit en Chaudière-Appalaches, la région demeurera en zone rouge au moins jusqu’à la fin de la semaine de relâche. C’est ce qu’a confirmé le premier ministre du Québec, François Legault, à l’occasion de son point de presse du 16 février sur l’état de la situation au Québec.

Le conseil des maires en bref

POLITIQUE. Les maires de la MRC de Lotbinière se sont rassemblés de façon virtuelle le 10 février dernier dans le cadre de leur rencontre mensuelle. Voici quelques points inscrits à l’ordre du jour qui ont retenu l’attention.

Nouvel exécutif pour le PQ de Lotbinière-Frontenac

POLITIQUE. Les membres du Parti québécois (PQ) de Lotbinière-Frontenac se sont rassemblés récemment, de façon virtuelle, à l’occasion de leur assemblée générale annuelle. Lors de cette rencontre, l'association locale a élu son nouvel exécutif.

Les élus municipaux de la Chaudière-Appalaches veulent que la région passe en zone orange

RESTRICTIONS. Par voie de communiqué, les maires et préfets membres de la Table régionale des élus municipaux de la Chaudière-Appalaches (TREMCA) ont demandé au gouvernement provincial d'alléger les mesures sanitaires en vigueur dans la région afin de freiner la propagation du coronavirus.

Lotbinière accueille avec joie le changement de zone

PANDÉMIE. Le préfet de la MRC de Lotbinière et maire de Saint-Flavien, Normand Côté, est heureux de la décision du gouvernement provincial de faire passer la Chaudière-Appalaches, dont faire partie Lotbinière, en zone orange dès le 8 mars.

Projet de station-service à Val-Alain

ÉCONOMIE. La Municipalité de Val-Alain a toujours dans ses cartons le projet d’implanter une station-service sur son territoire. Une étude de marché doit être réalisée prochainement afin de déterminer le potentiel commercial d’un terrain localisé en bordure de l’autoroute 20.