François Legault a fait le point sur la crise sanitaire et a annoncé la création d'un groupe d'action contre le racisme. Crédit photo : Capture d'écran

POLITIQUE. En reprenant une analogie sportive, le premier ministre du Québec, François Legault, a dressé un premier bilan des actions du gouvernement provincial pour freiner la propagation de la COVID-19 depuis le début de la crise sanitaire, il y a trois mois.

Par Érick Deschênes - Collaboration spéciale

«Lors de notre bataille pour limiter la propagation du virus, nous avons subi une défaite et nous avons enregistré une victoire. Une défaite en raison de la situation que nous avons vécue dans les résidences pour aînés. Le principal problème a été le manque de personnel. Mais nous avons gagné une autre bataille, parce que si on exclut la situation dans les résidences pour aînés et même si un mort est un mort de trop, nous n'avons enregistré que 500 morts. S'il n'y avait pas eu la situation dans les CHSLD, cela aurait été une victoire sur toute la ligne», a d'emblée déclaré M. Legault.

Du même souffle, le premier ministre a tenu à remercier les Québécois pour avoir respecté les consignes de la Santé publique, ce qui a permis de limiter la propagation au sein de la population qui ne vit pas dans les résidences pour aînés.

Également, François Legault s'est réjoui de voir près de 10 000 personnes amorcer cette semaine leur formation accélérée pour devenir préposé aux bénéficiaires, des renforts attendus dans le réseau des résidences pour aînés.

Retour sur le projet de loi 61

Dans un autre ordre d'idées, le premier ministre du Québec est aussi revenu sur l'échec de l'adoption du projet de loi 61 la semaine dernière, qui vise à réduire les délais pour accélérer la réalisation de 202 projets d'infrastructures à l'échelle de la province.

Déplorant une nouvelle fois que la réalisation des projets d'infrastructures prenne plusieurs années, François Legault a indiqué son souhait de travailler au cours des prochains mois avec les autres partis à l'Assemblée nationale. Il espère que ces efforts permettront d'adopter le projet de loi pour que «les travaux puissent se faire dans des délais raisonnables sans retomber dans la corruption et sans diminuer les études d'impact environnemental».

Un comité pour s'attaquer au racisme

Enfin, le premier ministre a annoncé la création d'un groupe d'action sur le racisme. Ce dernier est composé de sept membres élus du caucus de la Coalition avenir Québec (CAQ), soit trois ministres et quatre députés. La députée de Lotbinière-Frontenac, Isabelle Lecours, est l'une des élus caquistes qui oeuvront au sein de ce comité.

Le groupe effectuera au cours des prochaines semaines des consultations afin de remettre, cet automne, des recommandations d'actions pour lutter contre le racisme à François Legault.

Les plus lus

Chaudière-Appalaches restera en zone rouge

POLITIQUE. Même si la propagation de la COVID-19 ralentit en Chaudière-Appalaches, la région demeurera en zone rouge au moins jusqu’à la fin de la semaine de relâche. C’est ce qu’a confirmé le premier ministre du Québec, François Legault, à l’occasion de son point de presse du 16 février sur l’état de la situation au Québec.

Le conseil des maires en bref

POLITIQUE. Les maires de la MRC de Lotbinière se sont rassemblés de façon virtuelle le 10 février dernier dans le cadre de leur rencontre mensuelle. Voici quelques points inscrits à l’ordre du jour qui ont retenu l’attention.

Nouvel exécutif pour le PQ de Lotbinière-Frontenac

POLITIQUE. Les membres du Parti québécois (PQ) de Lotbinière-Frontenac se sont rassemblés récemment, de façon virtuelle, à l’occasion de leur assemblée générale annuelle. Lors de cette rencontre, l'association locale a élu son nouvel exécutif.

Les élus municipaux de la Chaudière-Appalaches veulent que la région passe en zone orange

RESTRICTIONS. Par voie de communiqué, les maires et préfets membres de la Table régionale des élus municipaux de la Chaudière-Appalaches (TREMCA) ont demandé au gouvernement provincial d'alléger les mesures sanitaires en vigueur dans la région afin de freiner la propagation du coronavirus.

Lotbinière accueille avec joie le changement de zone

PANDÉMIE. Le préfet de la MRC de Lotbinière et maire de Saint-Flavien, Normand Côté, est heureux de la décision du gouvernement provincial de faire passer la Chaudière-Appalaches, dont faire partie Lotbinière, en zone orange dès le 8 mars.

Projet de station-service à Val-Alain

ÉCONOMIE. La Municipalité de Val-Alain a toujours dans ses cartons le projet d’implanter une station-service sur son territoire. Une étude de marché doit être réalisée prochainement afin de déterminer le potentiel commercial d’un terrain localisé en bordure de l’autoroute 20.