La ministre des Affaires municipales a demandé le report ou l’annulation de différentes activités liées à la vie municipale. (Crédit photo : Archives)

POLITIQUE. La ministre des Affaires municipales et de l’Habitation, Andrée Laforest, a fait savoir dans un bref communiqué envoyé le 18 mars, qu’elle demandait le report ou l’annulation des assemblées publiques municipales. Cette requête s’inscrit dans la série de mesures de protection déployées par le gouvernement depuis le 12 mars pour éviter la propagation de la COVID-19.

La demande de la ministre touche toutes les formes de consultations que doivent organiser les municipalités et qui nécessitent la présence de citoyens comme les consultations publiques, les référendums et la tenue de registres.

«Plus que jamais, nous avons besoin de la collaboration de toutes les municipalités afin qu'ensemble, nous puissions protéger nos citoyens. Soyez rassurés, nous travaillons actuellement au développement de solutions qui permettront de poursuivre les projets municipaux en cours, tout en respectant les indications de la Santé publique», a mentionné la ministre.

Ces mesures s’ajoutent à l’annulation des élections partielles jusqu’au 26 avril et à l’autorisation de tenir les séances des conseils municipaux à huis clos.

 

Les plus lus