Crédit photo : Capture d'écran

Le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, tenait un point de presse concernant plusieurs annonces attendues afin de faire face à la situation de la COVID-19, le 18 mars. Ce point de presse était également suivi de celui du ministre des Finances, Bill Morneau. Le gouvernement fédéral a alors annoncé la fermeture de la frontière avec les États-Unis pour les déplacements jugés «non essentiels» ainsi que des mesures pour les entreprises et les familles canadiennes qui représentent un investissement de 27 G$.

Le premier ministre a annoncé la décision prise conjointement avec le président des États-Unis, Donald Trump, que «les voyageurs ne pourront plus traverser (la frontière) pour des fins de loisirs ou touristiques».

Par contre, tous les déplacements jugés essentiels, dont le transport de marchandises, seront permis. «On est en train de travailler de façon très attentive avec les États-Unis afin de mettre les règles en place pour protéger les Américains et les Canadiens. Il y a 2 G$ de marchandises par jour qui traversent la frontière, c’est essentiel pour la santé non seulement de notre économie, mais aussi des Canadiens», a affirmé Justin Trudeau.

Une prestation d’urgence pour les travailleurs sans travail

M. Trudeau et M. Morneau ont également annoncé que de nouveaux programmes d’allocation seront mis en place pour les individus affectés par la situation actuelle qui n’ont pas droit à l’assurance-emploi.

Une première allocation a été dévoilée, c’est-à-dire, l’allocation de soins d’urgence. «Cette prestation vise les gens qui tombent malades, qui sont placés en quarantaine et ceux qui doivent s’isoler volontairement. Elle s’applique aussi aux gens qui doivent s’occuper d’un membre de leur famille ayant la COVID-19 et qui ne sont pas admissibles à l’assurance-emploi», a spécifié le premier ministre.

De plus, l’allocation de soutien d’urgence a également été mise en place. Cette dernière vise les travailleurs qui ont été congédiés et les travailleurs autonomes qui n’ont plus de contrats en raison de la crise de la COVID-19 qui n’ont pas accès à l’assurance-emploi.

Selon le ministre des Finances, ces aides seront d’une durée de 15 semaines pour le moment et offriront un revenu de 900 $ toutes les deux semaines aux individus admissibles. Ce programme sera effectif à partir du mois d’avril prochain.

Un soutien pour les PME et les foyers

Les deux représentants du gouvernement fédéral ont aussi annoncé l’implantation immédiate d’une subvention gouvernementale pour les «petites entreprises», qui comblerait 10 % ou jusqu’à 25 000 $ des dépenses reliées aux salaires des employés des entreprises visées. «C’est une mesure qui incitera les employeurs à garder leurs employés pendant ces temps d’incertitude», a assuré M. Trudeau.

De plus, le ministre des Finances a ajouté le report au 1er septembre pour le paiement des impôts fédéraux pour tous les foyers et entreprises. Également, les Canadiens devront effectuer leur déclaration d’impôts d’ici le 1er juin. Ce report représente 55 G$ qui devaient se retrouver dans les poches de l’État qui resteront en circulation dans l’économie canadienne le temps que la situation revienne à la normale, selon M. Morneau.

Aussi, il a mentionné être en communication avec plusieurs institutions financières canadiennes et qu’elles s’engagent «à être plus flexibles» avec leurs usagers.

D’importantes mesures sociales

S’ajoutant à ça, le gouvernement fédéral «bonifiera temporairement l’allocation canadienne pour enfants au cours des prochains mois». En effet, l’allocation pourrait augmenter jusqu’à 300 $ par enfant par foyer.

Dès le mois mai, les crédits pour la taxe sur les produits et services seront augmentés en fonction de la situation des individus «jusqu’à 300 $ et jusqu’à 150 $ par enfants pour les adultes admissibles».

D’autres mesures ont été mises en place pour les individus dans le besoin. Les différents programmes pour venir en aide aux sans-abris, pour les refuges pour les gens vivant avec des situations de violence ainsi que pour épauler les communautés autochtones seront bonifiés de 200 M$ supplémentaires. Ces argents ont été injectés pour «mettre en œuvre les meilleurs conseils et services médicaux disponibles» auprès de cette clientèle, a soutenu le ministre des Finances.

Enfin, un moratoire de six mois a été instauré afin que les intérêts sur les prêts étudiants des Canadiens soient suspendus.

«On affronte ce défi dans une situation économique très forte. L’économie canadienne à ce qu’il faut pour faire face à cette crise. La COVID-19 est un défi extraordinaire qui demande des investissements extraordinaires», a soutenu M. Morneau.

Les plus lus

L’accès au compte d’urgence pour les entreprises élargit

POLITIQUE. Le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, a confirmé ce matin l’élargissement des critères d’admissibilité au Compte d’urgence pour les entreprises canadiennes (CUEC).

Le maire de Leclercville quitte ses fonctions

POLITIQUE. Le maire de Leclercville, Marcel Richard, s’est retiré de la vie politique. Il en a fait l’annonce aux citoyens de la municipalité, par le biais du journal municipal, au début du mois.

Trudeau veut que son programme de soutien aux étudiants soit adopté

ÉTUDIANT. Quelques heures avant de déposer le dépôt du projet de loi permettant la création du programme d'aide fédéral pour les étudiants, le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, a livré, mardi, un plaidoyer en faveur de son adoption, lors de son point de presse quotidien portant sur l'évolution de l'épidémie de la COVID-19 au pays.

Assouplissement des règles pour les aînés

POLITIQUE. Le gouvernement du Québec a confirmé aujourd’hui, lors de la mise à jour quotidienne, un assouplissement des règles de confinement pour les personnes aînées.

Un plan national pour le déconfinement de l'économie

ÉCONOMIE. Lors de sa conférence de presse quotidienne devant sa résidence officielle, le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, a annoncé, mardi, qu'une entente est survenue entre Ottawa et les gouvernements provinciaux et territoriaux afin de mettre en place un plan national de réouverture économique au pays.

Redémarrage progressif de l’économie

ÉCONOMIE. Le premier ministre du Québec, François Legault, ainsi que le ministre de l’Économie et de l’Innovation, Pierre Fitzgibbon, ont présenté aujourd’hui le plan entourant la réouverture progressive de certains pans de l’économie.

Supplément financier pour les travailleurs essentiels

POLITIQUE. Le gouvernement fédéral enverra 4G$ aux provinces et territoires afin qu'ils puissent appuyer leurs travailleurs essentiels, dont ceux du réseau de la santé. C’est ce qu’a annoncé aujourd’hui le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, lors de son point de presse quotidien.

Coup de pouce du fédéral pour le secteur agroalimentaire

AGRICULTURE. Lors de sa conférence de presse quotidienne sur l'évolution de l'épidémie de la COVID-19 au pays, le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, a dévoilé un plan de soutien au secteur agroalimentaire canadien qui permettra des investissements de 252 M$.

Une nouvelle prime pour les travailleurs de la santé

MAIN-D'OEUVRE. Afin de combler la pénurie de main-d'oeuvre dans plusieurs établissements du réseau de la santé provoquée par la crise de la COVID-19, le gouvernement provincial a annoncé, jeudi, l'implantation d'un nouveau système de primes aux travailleurs de ce réseau.

Subvention salariale : 10 000 demandes déposées

POLITIQUE – Le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, a confirmé aujourd’hui que les entreprises pouvaient maintenant envoyer leur demande pour accéder à la subvention salariale d’urgence. Jusqu’à présent, au moins 10 000 entreprises de partout au pays l’ont fait.