(Crédit photo : Courtoisie)

POLITIQUE. Samuel Boudreault a été désigné maire de Saint-Patrice-de-Beaurivage en avril dernier à la suite du départ de Nicole Viel-Noonan. Il a décidé de tenter sa chance lors des élections municipales à venir et confirme qu’il pose officiellement sa candidature pour être élu maire de la municipalité le 3 novembre prochain.

L’expérience qu’il a acquise depuis son élection à titre de conseiller il y a quatre ans, son arrivée au poste de maire et ses fonctions à la MRC de la Nouvelle-Beauce comme directeur du service de gestion des matières résiduelles et des ressources matérielles lui ont permis de développer un grand intérêt pour les affaires municipales. «J’ai découvert que j’aime la gestion municipale», a-t-il constaté.

Ce dernier a d’ailleurs un programme chargé, s’il reçoit la confiance de ses concitoyens. «Je souhaite poursuivre le développement résidentiel. Dans notre seconde phase, nous avons déjà 5 terrains de vendus sur 14, c’est mieux que ce qui était anticipé. D’ici quelques années, on espère être en mesure d’ouvrir la troisième phase du projet.»

S’ajouteront des installations pour améliorer la qualité de vie des citoyens, autant les familles que les aînés. Il parle, entre autres, de jeux d’eau ou encore des stations d’exercice extérieures qui devraient être installés au centre du village et dans le nouveau développement résidentiel.

Économie et voirie

«Je souhaite dynamiser le développement industriel et aller chercher de nouvelles entreprises pour notre parc industriel qui a peu bougé au cours des dernières années», a-t-il soutenu.

Samuel Boudreault rappelle également que la municipalité devra refaire certains de ses rangs et relier à l’aqueduc municipal la partie du rang Saint-Charles qui ne l’est pas encore. «Cela fait plusieurs années que les citoyens nous en parlent. C’est l’une de nos priorités.» Le pavage de cette route sera également refait pour la rendre carrossable.

L’avancement de l’ensemble des projets sur la table dépendra des fonds disponibles et des subventions reçues. Il indique qu’il travaillera afin que Saint-Patrice obtienne sa juste part du gâteau.

Travail d’équipe

Bien que les défis soient grands et nombreux, M. Boudreault estime qu’il sera en mesure de les relever. Il ne se présente pas seul. Il peut compter sur une équipe de six candidats pour les six postes de conseillers à pourvoir.

 

 

 

Les plus lus