Guylaine Dumont a critiqué le plan de redressement des finances du PCC. Crédit photo : Courtoisie

Guylaine Dumont, candidate pour le Nouveau parti démocratique (NPD) dans la circonscription de Lévis-Lotbinière, a voulu s’exprimer à la suite des propos de Jacques Gourde, député sortant de Lévis-Lotbinière et candidat conservateur, sur le plan de redressement des finances du Parti conservateur du Canada (PCC).

Par Catherine D'Amours - Collaboration spéciale

«Jacques Gourde martèle beaucoup le côté du redressement des finances puisque les libéraux ont fait beaucoup de dépenses depuis qu’ils sont au pouvoir. Les conservateurs veulent rétablir la situation financière dans les 10 prochaines années, mais je trouve que, bien qu’il faille y penser, il faut aussi être conscient qu’il y a eu la pandémie et que ça laisse des creux importants», a expliqué Guylaine Dumont.

Pour Mme Dumont, il faut axer sur l’humain avant de pouvoir penser au déficit des finances de l’État comme la pandémie a eu de graves conséquences et qu’elle n’est pas encore terminée. La candidate croit aussi que la gestion financière faite par les libéraux et les conservateurs au niveau des mesures environnementales n’est pas bonne.

«Justin Trudeau tient des beaux discours sur l’environnement, mais c’est vide parce que finalement il a donné plus d’argent aux pétrolières en se disant qu’il voulait s’occuper de réduire les gaz à effet de serre. Je ne pense pas que les conservateurs feraient mieux de ce côté-là et il y a d’autres manières de faire le redressement financier que celle des conservateurs martelés constamment par Jacques Gourde», a souligné Mme Dumont.

Dans cet ordre d’idée, Guylaine Dumont assure qu’un gouvernement du NPD contribuerait aussi à redresser les finances par la taxation des «ultra-riches» et celle des géants du Web, afin de redistribuer l’argent où les Canadiens en ont besoin. Elle croit que ce genre de mesure pourrait être utile pour la circonscription de Lévis-Lotbinière qui a besoin d’aide pour la pénurie de main-d’œuvre ainsi que pour la rétention des immigrants.

Le développement de sa circonscription

Guylaine Dumont parle aussi de développer une offre de transport en commun dans Lotbinière pour rejoindre les petites municipalités entre elles. Elle assure que ce genre de mesure favoriserait à réduire la pénurie de main-d’œuvre et le développement de la circonscription.

La candidate néo-démocrate pense que plusieurs enjeux importants sont présents dans la circonscription de Lévis-Lotbinière, comme la crise environnementale qui touche même les agriculteurs. Elle assure que de s’attarder à cet enjeu, par exemple, peut permettre la production et le roulement de l’économie tout en prenant soin de l’environnement. Selon elle, le Parti conservateur ne fera rien pour ce genre d’enjeu.

«Les gens ont le goût de changement, d’avoir un nouveau député qui les représente. Les conservateurs, pour moi, c’est un peu vieux comme mentalité. Ça ne représente pas ce que j’ai entendu que les gens veulent, des jeunes comme des personnes âgées. Les enjeux qui sont importants comme de prendre soin de l’environnement tout en faisant rouler l’économie sont des enjeux dont on ne parle pas chez les conservateurs et qui sont cruciaux pour moi», a conclu Guylaine Dumont.

Les plus lus

Legault prend part au lancement de campagne de Lecours

ÉLECTIONS. Le chef de la Coalition avenir Québec (CAQ), François Legault, était de passage à Thetford Mines, le 2 septembre sur l’heure du midi, afin de soutenir sa candidate dans Lotbinière-Frontenac, la députée sortante Isabelle Lecours.

Côté veut un mandat pour s'occuper «des vrais enjeux»

ENGAGEMENTS. Le candidat libéral dans la circonscription de Lotbinière-Frontenac, Normand Côté, a présenté, le 1er septembre, ses engagements pour la MRC de Lotbinière. Estimant que Lotbinière «n'a pas du tout fait partie des priorités» du gouvernement caquiste sortant, il promet d'être un «député qui s'occupera des vrais enjeux».

Les candidats à l’élection débattront à Saint-Agapit

POLITIQUE. Les candidats de Lotbinière-Frontenac à l’élection générale du 3 octobre débattront dans la soirée du 15 septembre au complexe des Seigneuries de Saint-Agapit.

Marchand veut être élue pour améliorer les soins à domicile pour les aînés

AÎNÉS. Par voie de communiqué, la candidate du Parti québécois (PQ) dans Lotbinière-Frontenac, Louise Marchand, s'est réjouie de l'engagement récent de sa formation politique qui promet d'offrir des soins à domicile à la carte pour tous les aînés du Québec d'ici quatre ans.

Écoles : les libéraux promettent d’aider financièrement les familles

ÉDUCATION. De passage à Saint-Agapit, la cheffe du Parti libéral du Québec (PLQ), Dominique Anglade, s’est engagée à offrir la gratuité pour les programmes pédagogiques particuliers dans les écoles publiques, jusqu’à concurrence de 5 000 $ annuellement, si sa formation obtient le pouvoir le 3 octobre prochain. Elle en a fait l’annonce au Centre sportif G.H. Vermette en compagnie de son candidat da...

La campagne est lancée

POLITIQUE. Le premier ministre sortant du Québec, François Legault, a demandé au lieutenant-gouverneur du Québec, J. Michel Doyon, de dissoudre le parlement le 28 août, ce qui a du même coup déclenché les élections générales au Québec. Signe que la précampagne électorale battait déjà son plein dans la province cet été, le portrait des luttes principales qui feront rage dans Lotbinière-Frontenac d’...

Christian Gauthier dit vouloir être la voix de la population à l’Assemblée nationale

Le candidat du Parti conservateur du Québec (PCQ) dans Lotbinière-Frontenac, Christian Gauthier, a lancé sa campagne devant une centaine de personnes réunies au restaurant La Face de Bœuf à Thetford Mines, le mercredi 31 août.

Pénurie de main-d’œuvre : la TREMCA revient à la charge

ÉCONOMIE. La Table régionale des élus de Chaudière-Appalaches (TREMCA) a rencontré, le 14 septembre, les candidats de quatre des cinq principaux partis politiques de la Chaudière-Appalaches. Ils les ont sensibilisés à l’importance d’adopter des mesures tangibles pour assurer la pérennité de l’économie et contrer la pénurie de main-d’œuvre.

La protection de la forêt seigneuriale une priorité pour Christine Gilbert

POLITIQUE. La candidate de Québec Solidaire dans Lotbinière-Frontenac, Christine Gilbert, a lancé, le 9 septembre, un plaidoyer en faveur d’une meilleure protection de la forêt seigneuriale.

Normand Côté plaide pour l’économie

ÉCONOMIE. Le candidat du Parti libéral du Québec (PLQ) dans Lotbinière-Frontenac, Normand Côté, se réjouit des différentes mesures présentées, le 8 septembre, par son parti pour soutenir les entrepreneurs.