Jacques Gourde espère que son parti retrouvera le pouvoir afin de s’attaquer aux déficits budgétaires consécutifs autorisés par le gouvernement libéral sortant. Crédit photo : Érick Deschênes

POLITIQUE. Le député sortant et candidat conservateur dans Lévis-Lotbinière, Jacques Gourde, a fait une sortie, le 9 septembre, pour déplorer la gestion des finances publiques par le gouvernement libéral sortant. Le politicien lotbiniérois espère que le Parti conservateur du Canada (PCC) formera le prochain gouvernement afin que les budgets fédéraux soient de nouveau réécrits en vert à moyen terme.

Par Érick Deschênes – Collaboration spéciale

«La question de la dette préoccupe beaucoup mes concitoyens et j’en ai beaucoup entendu parler pendant la campagne. La dette a passé de quelque 600 G$ à 1 200 G $ pendant le règne libéral des six dernières années. C’est très préoccupant. Le directeur parlementaire du budget a calculé qu’avec un gouvernement Trudeau, l’équilibre budgétaire ne serait pas atteint avant 2070. C’est assez de pelleter déficit par-dessus déficit à nos enfants et petits-enfants, qui devront rembourser un jour», a d’emblée M. Gourde, lors d’une conférence de presse à Saint-Étienne-de-Lauzon.

Pour renverser la vapeur, Jacques Gourde a rappelé que le PCC s’est engagé à renouer avec l’équilibre budgétaire «au plus tard dans 10 ans», s’il obtient le pouvoir le 20 septembre prochain. Pour ce faire, les conservateurs désirent multiplier les initiatives pour favoriser le développement économique.

«Il va falloir que tout le monde mette l’épaule à la roue et qu’on recommence à travailler. On souhaite que le producteur intérieur brut (PIB) canadien augmente de 3 % par année pour résorber le déficit à court et moyen terme. L’activité économique va nous permettre d’éviter d’augmenter les taxes et les impôts. Nous ne voulons pas augmenter les taxes et les impôts des Canadiens qui sont déjà surtaxés. Il faut que nos entreprises canadiennes puissent fonctionner à plein régime», a expliqué le député sortant et candidat conservateur dans Lévis-Lotbinière.

Des factures de cellulaire moins dispendieuses

 Dans le même ordre d’idées, Jacques Gourde a assuré qu’il allait travailler lors d’un prochain mandat à s’attaquer aux prix des services de cellulaire au pays. Pour y arriver, un gouvernement conservateur entamerait un processus permettant aux entreprises de télécommunication internationales de fournir des services aux clients canadiens, à condition que le même traitement soit accordé aux entreprises canadiennes dans le pays d’origine de ces entreprises.

De plus, les conservateurs aimeraient qu’une proportion à déterminer des fréquences de cellulaire soient réservés à des acteurs régionaux et locaux (acteurs de second rang) pour favoriser la concurrence et ainsi, selon M. Gourde, réduire les factures des services de cellulaire.

Plus localement, Jacques Gourde a profité de sa conférence de presse pour demander au résidents de son comté de ne pas dérober les pancartes des candidats qui briguent les suffrages dans Lévis-Lotbinière. Il a tenu à rappeler que les pancartes sont un symbole de la démocratie et que les vandales peuvent recevoir des amendes d’Élections Canada s’ils commettent leur larcin pendant la campagne.

Se battre jusqu’à la dernière minute

Du même souffle, Jacques Gourde a exprimé sa conviction de voir les Canadiens faire confiance au PCC pour former le prochain gouvernement, malgré les difficultés rencontrées par son chef, Erin O’Toole, au cours des derniers jours. Après un bon début de campagne, les conservateurs sont sur un peid d’égalité avec les libéraux quant aux intentions de vote au pays, selon le plus récent sondage de la firme Léger.

«Être nez à nez à 12 jours de l’élection, c’est une belle place pour nous. Au Canada, les élections sont toujours serrées. Ça se décide souvent vers la fin. Nous avons la chance d’avoir une bonne machine électorale. Tout va se jouer à la sortie de vote», a conclu M. Gourde.

Les plus lus

Legault prend part au lancement de campagne de Lecours

ÉLECTIONS. Le chef de la Coalition avenir Québec (CAQ), François Legault, était de passage à Thetford Mines, le 2 septembre sur l’heure du midi, afin de soutenir sa candidate dans Lotbinière-Frontenac, la députée sortante Isabelle Lecours.

Côté veut un mandat pour s'occuper «des vrais enjeux»

ENGAGEMENTS. Le candidat libéral dans la circonscription de Lotbinière-Frontenac, Normand Côté, a présenté, le 1er septembre, ses engagements pour la MRC de Lotbinière. Estimant que Lotbinière «n'a pas du tout fait partie des priorités» du gouvernement caquiste sortant, il promet d'être un «député qui s'occupera des vrais enjeux».

Les candidats à l’élection débattront à Saint-Agapit

POLITIQUE. Les candidats de Lotbinière-Frontenac à l’élection générale du 3 octobre débattront dans la soirée du 15 septembre au complexe des Seigneuries de Saint-Agapit.

Marchand veut être élue pour améliorer les soins à domicile pour les aînés

AÎNÉS. Par voie de communiqué, la candidate du Parti québécois (PQ) dans Lotbinière-Frontenac, Louise Marchand, s'est réjouie de l'engagement récent de sa formation politique qui promet d'offrir des soins à domicile à la carte pour tous les aînés du Québec d'ici quatre ans.

Écoles : les libéraux promettent d’aider financièrement les familles

ÉDUCATION. De passage à Saint-Agapit, la cheffe du Parti libéral du Québec (PLQ), Dominique Anglade, s’est engagée à offrir la gratuité pour les programmes pédagogiques particuliers dans les écoles publiques, jusqu’à concurrence de 5 000 $ annuellement, si sa formation obtient le pouvoir le 3 octobre prochain. Elle en a fait l’annonce au Centre sportif G.H. Vermette en compagnie de son candidat da...

La campagne est lancée

POLITIQUE. Le premier ministre sortant du Québec, François Legault, a demandé au lieutenant-gouverneur du Québec, J. Michel Doyon, de dissoudre le parlement le 28 août, ce qui a du même coup déclenché les élections générales au Québec. Signe que la précampagne électorale battait déjà son plein dans la province cet été, le portrait des luttes principales qui feront rage dans Lotbinière-Frontenac d’...

Christian Gauthier dit vouloir être la voix de la population à l’Assemblée nationale

Le candidat du Parti conservateur du Québec (PCQ) dans Lotbinière-Frontenac, Christian Gauthier, a lancé sa campagne devant une centaine de personnes réunies au restaurant La Face de Bœuf à Thetford Mines, le mercredi 31 août.

Pénurie de main-d’œuvre : la TREMCA revient à la charge

ÉCONOMIE. La Table régionale des élus de Chaudière-Appalaches (TREMCA) a rencontré, le 14 septembre, les candidats de quatre des cinq principaux partis politiques de la Chaudière-Appalaches. Ils les ont sensibilisés à l’importance d’adopter des mesures tangibles pour assurer la pérennité de l’économie et contrer la pénurie de main-d’œuvre.

La protection de la forêt seigneuriale une priorité pour Christine Gilbert

POLITIQUE. La candidate de Québec Solidaire dans Lotbinière-Frontenac, Christine Gilbert, a lancé, le 9 septembre, un plaidoyer en faveur d’une meilleure protection de la forêt seigneuriale.

Normand Côté plaide pour l’économie

ÉCONOMIE. Le candidat du Parti libéral du Québec (PLQ) dans Lotbinière-Frontenac, Normand Côté, se réjouit des différentes mesures présentées, le 8 septembre, par son parti pour soutenir les entrepreneurs.