Jacques Gourde croit que l’intention de son parti d’augmenter la production de fruits et légumes en serre sera profitable pour Lévis-Lotbinière. Crédit photo : Érick Deschênes

POLITIQUE. Lors d’une conférence de presse, le député sortant et candidat du Parti conservateur du Canada dans Lévis-Lotbinière, Jacques Gourde, a présenté, le 26 août, les engagements de sa formation pour augmenter l’autonomie du pays en ce qui a trait à l’alimentation, les équipements médicaux et les vaccins. Selon le politicien, la partie de ce plan conservateur consacré à l’agriculture sera profitable pour son comté.

Par Érick Deschênes – Collaboration spéciale

Concrètement, le PCC veut conclure des partenariats avec des sociétés pharmaceutiques pour augmenter la production de vaccins au Canada. De plus, un futur gouvernement conservateur encouragerait la recherche agricole, dans le but de créer des partenariats pour concevoir des méthodes pour augmenter les cultures en serre toute l’année. Cela permettrait de diminuer les importations de légumes et de fruits à l’hiver.

«Dans nos campagnes, il y a un intérêt pour favoriser l’autonomie alimentaire du pays. Également, je crois fermement que l’augmentation de la production en serre permettrait d’attirer de nouveaux producteurs de la relève dans le milieu agricole, comme on a pu le voir depuis le début de la pandémie dans l’industrie maraîchère. En plus de l’activité économique, cet investissement permettrait d’attirer de nouvelles familles dans la région», a argué M. Gourde.

Comme il l’avait fait il y a quelques mois, Jacques Gourde a également critiqué la décision du gouvernement libéral sortant de ne pas mettre en œuvre les dispositions de la loi C-208, dont le projet législatif avait été déposé par l’un de ses collègues conservateurs. Rappelons que cette loi ayant reçu la sanction royale a pour but de réduire le fardeau fiscal des propriétaires de petites entreprises, comme les fermes, à un membre de leur famille. Notons toutefois qu’une majorité de députés libéraux ont voté contre son adoption.

«Je suis très inquiet de l’avenir de cette loi si les libéraux obtiennent de nouveau le pouvoir. Les libéraux ont eu l’opportunité de discuter d’amendements lorsque le projet de loi a été étudié en comité parlementaire et ils ne l’ont pas fait. Cette plus grosse réforme fiscale depuis les 30 dernières années est vitale pour les propriétaires de petites entreprises. Ce n’est pas normal que c’est plus avantageux de vendre son entreprise à un étranger plutôt qu’à un membre de sa famille. Ce ne sont pas tous les entrepreneurs qui peuvent se permettre de voir partir 300 000 $ lors d’un transfert. C’est très triste de voir cette situation quand on sait qu’un entrepreneur a une relève prête à reprendre le flambeau», a décrié le candidat du PCC dans Lévis-Lotbinière.

Troisième lien : clarté demandée

Dans un autre ordre d’idées, le député sortant a profité de l’occasion pour déplorer l’indécision de ses adversaires quant au dossier du troisième lien. Jacques Gourde a de nouveau martelé que seule sa formation politique s’était engagée clairement à appuyer financièrement la réalisation de ce lien interrives souhaité par plusieurs résidents de la région.

«Les chefs du Parti libéral et du Bloc québécois sont très vague quant à leur opinion sur le projet. Le premier ministre est prêt à financer la rénovation d’un tunnel en Colombie-Britannique, mais ce n’est pas clair s’il veut financer le projet de tunnel Québec-Lévis. Quant au chef du Bloc, c’est 78 nuances de position (NDLR : il y a 78 comtés fédéraux au Québec). Comme il ne sera pas au gouvernement, il peut dire n’importe quoi. Mais ce n’est pas avec des nuances qu’on construit des ponts et des tunnels, mais avec des engagements clairs», a affirmé M. Gourde.

Soulignons finalement que Jacques Gourde s’est réjoui, lors de son point de presse, que son chef Erin O’Toole, s’est engagé à faire de la santé mentale une «mission personnelle». Pour ce faire, le PCC s’engage à consacrer une partie de l’augmentation des transferts en santé aux provinces promise pour cet aspect de la santé.

Les plus lus

L'élection dans Lotbinière-Frontenac minute par minute

C'est aujourd'hui que les électeurs québécois sont appelés aux urnes afin de choisir leurs 125 représentants à l'Assemblée nationale du Québec. Dans la région, les citoyens devront faire leur choix dans la circonscription de Lotbinière-Frontenac. Dans cette page, nous retracerons tous les derniers développements entourant cette journée décisive dans le comté, minute par minute.

Les candidats à l’élection débattront à Saint-Agapit

POLITIQUE. Les candidats de Lotbinière-Frontenac à l’élection générale du 3 octobre débattront dans la soirée du 15 septembre au complexe des Seigneuries de Saint-Agapit.

Pénurie de main-d’œuvre : la TREMCA revient à la charge

ÉCONOMIE. La Table régionale des élus de Chaudière-Appalaches (TREMCA) a rencontré, le 14 septembre, les candidats de quatre des cinq principaux partis politiques de la Chaudière-Appalaches. Ils les ont sensibilisés à l’importance d’adopter des mesures tangibles pour assurer la pérennité de l’économie et contrer la pénurie de main-d’œuvre.

Christian Gauthier fait un plaidoyer pour le développement de la circonscription

POLITIQUE. Le candidat conservateur dans Lotbinière-Frontenac, Christian Gauthier, entend prioriser le développement de la circonscription s’il est élu le 3 octobre prochain. Celui-ci mentionne qu’il est plus que temps que le gouvernement du Québec se mette à l’écoute de la population, des entreprises, des organismes et des municipalités des MRC des Appalaches et de Lotbinière.

Éric Duhaime en visite à Sainte-Croix

POLITIQUE. Le chef du Parti conservateur du Québec, Éric Duhaime, était de passage à Sainte-Croix hier soir. Une centaine de personnes s’étaient rassemblées dans le bar du restaurant Le Cube à l’occasion d’un rassemblement partisan.

Geneviève Guilbault à la rencontre d’aînés à Laurier-Station

POLITIQUE. La vice-première ministre sortante et candidate de la Coalition avenir Québec (CAQ) dans Louis-Hébert, Geneviève Guilbault, a accompagné, ce matin, la députée sortante de Lotbinière-Frontenac et candidate de la CAQ, Isabelle Lecours, lors d’une visite à la Villa Laurence, de Laurier-Station.

Un débat relevé

POLITIQUE. Près de 100 personnes se sont rassemblées, le 15 septembre en soirée, au Complexe des Seigneuries de Saint-Agapit. Ces derniers souhaitaient assister au débat entre les candidats des cinq principaux partis aux prochaines élections, organisé par le Centre d’études collégiales de Lotbinière.

La protection de la forêt seigneuriale une priorité pour Christine Gilbert

POLITIQUE. La candidate de Québec Solidaire dans Lotbinière-Frontenac, Christine Gilbert, a lancé, le 9 septembre, un plaidoyer en faveur d’une meilleure protection de la forêt seigneuriale.

Normand Côté plaide pour l’économie

ÉCONOMIE. Le candidat du Parti libéral du Québec (PLQ) dans Lotbinière-Frontenac, Normand Côté, se réjouit des différentes mesures présentées, le 8 septembre, par son parti pour soutenir les entrepreneurs.

Débat des candidats de Lotbinière-Frontenac: la députée sortante est interpellée par ses adversaires

POLITIQUE. La députée sortante et représentante de la Coalition avenir Québec (CAQ) pour la circonscription de Lotbinière-Frontenac, Isabelle Lecours, a été la candidate la plus sollicitée dans le cadre du débat électoral organisé par la Chambre de commerce et d’industrie de Thetford Mines (CCITM). Celui-ci avait lieu le mercredi 21 septembre au studio-théâtre Paul-Hébert.