(Crédit photo: Courtoisie)

Jeannine Dubois Côté Une femme à l’avant-garde de nombreux projets

Mme Dubois est née le 30 août 1930, à Black Lake, dans la MRC des Appalaches. Ses parents, Philippe Dubois et Alexandrine Paré, ont déménagé dans un camp de bûcherons neuf mois plus tard et y ont demeuré jusqu’en juin 1938.

Maintenant âgée de 90 ans, elle nous raconte tous les évènements qui ont meublé sa vie depuis son mariage, le 4 octobre 1950, où elle a épousé M. Jean-Paul Côté. Cette union a eu lieu la même journée que celle de Marcel Côté et de Pauline Lambert ainsi que de celle d’Henri Bélanger et de Gisèle Côté, à l’église de Saint-Janvier-de Joly (photo 2).

Elle est la mère de 11 enfants, mais en 1969, sa fille Lucie, 16 ans, a péri sur les glaces du Saint-Laurent à la hauteur de Sainte-Croix. Mme Dubois ajoute qu’elle a 19 petits-enfants et 20 arrière-petits-enfants dont elle est très fière. Imaginez le rassemblement de cette belle grande famille avant la pandémie!

Ses implications

À l’âge de 16 ans, elle devient membre du Cercle des Fermières de Joly, organisme où elle a occupé de nombreuses fonctions, incluant la présidence. À la Fabrique, elle a siégé comme marguillère et a participé à la création de la coopérative alimentaire.

Un autre beau projet qu’elle a dirigé : les démarches qu’elle a réalisées, sur une période de 10 ans, pour que la municipalité ait sa bibliothèque. L’ex-maire, M. Jean-Guy Dupont, décide de construire un bâtiment où toutes les activités du conseil municipal, y compris les séances publiques, étaient regroupées en incluant l’espace nécessaire pour y aménager la bibliothèque ouverte en 1991. Mme Dubois est devenue la première responsable de cette institution. Sur le plan scolaire, elle a été membre du comité de parents de l’école secondaire Pamphile-Le May, de Sainte-Croix.

En 1985, elle est membre du comité des fêtes du 50e anniversaire de la paroisse de Joly et a mené des entrevues qui ont été publiées dans l’album souvenir. À l’âge de 56 ans, à la suite d’une formation en gérontologie, elle est engagée comme auxiliaire familiale au CLSC Arthur Caux de Laurier-station. Elle y a œuvré à temps partiel durant 5 ans, ce qui l’a amenée à parcourir les 18 paroisses du comté de Lotbinière.

En 2007, son mari Jean-Paul Côté décède. Elle se rappelle les 10 ans qu’ils ont passé en camping ensemble, en Floride, et les nombreux voyages qu’ils ont faits dans les provinces canadiennes.

Elle quitte son domicile pour s’installer dans une résidence pour aînés à Joly. Dix ans plus tard, elle déménage dans une autre maison pour aînés, à Lévis, pour être entourée de la majorité de ses enfants qui vivent dans ce secteur.

_______________________________________

Un bon succès

Les conseils des Chevaliers de Colomb du District 36, malgré les nombreuses mesures sanitaires, ont vendu 1 049 livrets. Rappelons qu’en raison de la pandémie, les membres se sont vu imposer des restrictions telles que, l’interdiction de faire du porte-à-porte, l’absence des déjeuners mensuels, des déjeuners mixtes, des soupers et l’annulation de la Guignolée, ce qui explique les résultats de l’année 2020-2021.

Les Chevaliers de Colomb remercient la population qui les a soutenus dans la vente des livrets. Les profits de cette année ont été envoyés à Moisson Québec et financé des paniers de provision.

Les conseils de ce district sont localisés dans les paroisses de Sainte-Croix, Saint-Édouard, Laurier-Station, Saint- Flavien, Saint-Antoine de Tilly, Saint-Apollinaire, Saint-Agapit et Dosquet.