Crédit photo : Courtoisie

Armand Bilodeau et son épouse Madeleine Bergeron (sur la photo) ont célébré leur soixante-troisième anniversaire de mariage. Mme Bergeron a toujours été présente auprès de son mari, dans le cadre des nombreux projets qu’il a mené au cours de sa carrière professionnelle et dans sa vie personnelle. Leur famille compte 4 enfants, 10 petits-enfants et 10 arrière-petits-enfants. C’est son fils, Roger, qui a pris la relève de la ferme familiale, créée en 1958 par son père dans le rang du Haut Paroisse. Ses autres frères y avaient aussi leur ferme. Il ne faut pas oublier le terrible incendie qui avait détruit, en1960, la maison et les trois granges de ses frères, Alonzo, Albert et son beau-frère Nazarius.

Fier de son troupeau

M. Bilodeau a grandement investi dans son troupeau de vaches Ayrshire. De plus, il a été le directeur de l’association provinciale de cette race durant plusieurs années. Il en a aussi été le président de 2000 à 2002. Fier de son troupeau, il a dirigé sa vache vedette, Surette, à de nombreuses expositions canadiennes et américaines. Lors d’un rassemblement qui a eu lieu au Manège militaire, à Québec, elle a été couronnée vache de l’année, et ce, en présence de Michel Pagé alors ministre de l’Agriculture au Québec.

Chevaliers de Colomb, très actif

 Armand Bilodeau a été initié à l’ordre des Chevaliers en 1974, du 3e degré au conseil Saint-Patrice. Il sera l’un des membres qui ont participé à la création du conseil Saint-Agapit-Dosquet. Il a occupé plusieurs postes au sein du conseil 7195 : Sentinelle, Porte-Drapeau et Grand Chevalier de 2000-2002. En 1980, il sera initié au 4e degré, en devenant un jour Fidèle Navigateur. M. Bilodeau et les membres de son organisme ont organisé «Le Souper des Fêtes» qui a récolté un profit de plus de 3 000 $ en deux ans pour la «Maison des greffés». Il a remporté trois méritas et avec son épouse Madeleine, ils ont été couronnés la Famille de l’année en 1998.

Autres implications 

 M.Bilodeau a eu de nombreuses responsabilités comme bénévole au sein de sa communauté : marguillier de la paroisse, directeur de la coopérative de Saint-Agapit, président du Club des Lions (1985-1986), directeur de la Caisse populaire, membre du Comité organisateur des Fêtes du 125e de sa paroisse, pompier volontaire, présent à l’exposition agricole de Lotbinière et directeur de la FADOQ. Enfin, il s’est impliqué dans le projet de la résidence pour ainés, le Manoir Bon Séjour, où il habite maintenant depuis un an avec son épouse.

Après toutes ces années, M. Bilodeau affirme : «Je pense que je suis  prêt à prendre ma retraite.»

Gens de Saint-Agapit et de la MRC de Lotbinière, connaissez-vous d’autres bénévoles aussi actifs et qui se sont autant impliqués pour leur communauté et leur région. Je vous invite à me les présenter à odina.desrochers@meliormedia.com.

Les plus lus