(Crédit photo: Courtoisie)

Me Mercier, tout un cheminement !

Me Martin Mercier (photo 1), fils du regretté Me Gérard Mercier, notaire, œuvre dans la même profession depuis plus de 40 ans. Rappelons que son père a opéré un bureau à Laurier-Station tous les samedis matin durant plus de 30 ans. Il offrait ses services de notaire sur le territoire de la MRC de Lotbinière. En 1981, Martin a obtenu son diplôme de droit notarial et a débuté sa pratique à l’étude de son père située à Lyster. À l’automne de l’année suivante, il achète la maison de son grand-père, située au cœur du village de Saint-Flavien, et ouvre un bureau rattaché à cette résidence pour desservir sa clientèle de Lotbinière tout en continuant l’étude de son père à Lyster. Tout un départ pour ce jeune notaire qui a multiplié des allers-retours Lyster-Saint-Flavien afin de bien servir sa clientèle de Lyster tout en maintenant une clientèle importante dans le grand Lotbinière. Rapidement, il s’implique dans des organismes du milieu et en 1994, il adhère au Club Lions Laurier-Saint-Flavien. Il occupe de nombreuses fonctions et cette année il occupe le poste de président. Il s’est également impliqué avec des associés dans le départ et l’exploitation, pendant 22 ans, d’une ferme de culture de canneberges et a toujours maintenu une passion pour la restauration de véhicules anciens dans ses temps libres. Âgé de 62 ans, il a commencé une préretraite comme notaire en maintenant un rythme de travail à temps partiel au sein de l’étude MDR notaires et garde toujours des liens avec sa précieuse clientèle à ses bureaux toujours localisés au même endroit et ce, rappelons-le, depuis 40 ans.

Que de souvenirs musicaux

À la demande générale, je reprends aujourd’hui mon hommage aux groupes de Lotbinière qui avaient envahi, dans les années 60, les salles de danse, les bars et même des salles communautaires pour faire danser les milliers d’amateurs. En 1965, Les Aigles Bleus sont créés ou l’on retrouve Michel Bédard, à la batterie, Gilles Bergeron comme chanteur et Yvon Simoneau, à la guitare. En 1969, le groupe est dissout. Vers la fin des années 1980, un nouveau groupe est formé. Les trois pionniers de la musique ajoutent André Gingras, bassiste, André Simoneau, guitariste, et plus tard, Raynald Dion se joint au Magy’s (photo 2), à l’orgue. Savez-vous d’où vient le nom du groupe? Il a été créé d’une façon originale en utilisant la première lettre du prénom de chacun des membres: M (Michel), A (André), G (Gilles), Y (Yvon) et S, pour André Gingras, le premier A étant déjà choisi. En 1998, la formation donne un super spectacle au Phil-Ray, en présence de l’animateur, le regretté Louis Lebeau. Plus tard, leur spectacle est enregistré et leur CD est lancé…toute une aventure… Aussi, ce groupe participe à maintes occasions au Festival Rétro de Joly et ça continue…

Trois joueurs de chez nous ont remporté la Coupe Stanley

La Ligue nationale de hockey a débuté sa saison le 13 janvier dernier et on se demande déjà quel serait le club qui pourrait remporter la coupe Stanley. Dans ce contexte, il faut se rappeler que trois joueurs originaires de chez nous l’ont déjà remportée. Il s’agit de Philippe Boucher (photo 3), de Saint-Apollinaire, avec les Penguins de Pittsburgh, en 2009, le second est Antoine Vermette (photo 4), de Saint-Agapit, avec les Blackshawks de Chicago, en 2015, et le troisième, Yanni Gourde, de Saint-Narcisse-de-Beaurivage, avec le Lightning de Tampa Bay, l’an dernier. Deux des sportifs, Philippe Boucher, et Antoine Vermette, ont eu le privilège de parader dans les rues de leur village avec la coupe Stanley. Le joueur Gourde, en raison du contexte de pandémie, n’a pu tenir cette activité.  Philippe Boucher, après sa retraite du hockey, s’est engagé comme instructeur avec des clubs de hockey de LMHJQ, notamment avec les Remparts de Québec. L’an dernier, il a signé un contrat de trois ans, comme directeur général, des Voltigeurs de Drummondville. Quant à Antoine Vermette, en prenant sa retraite, il a affirmé qu’il voulait profiter davantage de sa vie familiale. Un rappel, avec les Tigres de Victoriaville, il a remporté le trophée Michael Bossy pendant la saison 1999-2000.

À tous les amateurs de hockey, bonne saison!

 

 

 

 

 

 

 

Les plus lus