CRÉDIT : FUSION MEDICAL ANIMATION - UNSPLASH

SANTÉ. La directrice régionale de santé publique de la Chaudière-Appalaches, la Dre Liliana Romero, est très inquiète face à l’importante hausse des nouveaux cas de COVID-19 dans la région, enregistrée la semaine dernière.

Par Érick Deschênes - Collaboration spéciale 

«La situation est très préoccupante. Dans une période de deux semaines, nous avons atteint le pic que nous avions atteint en sept semaines lors de la deuxième vague, après les Fêtes. Les cas ont quintuplé. Et cette hausse provoque déjà des impacts puisque nous avons commencé à voir une augmentation des hospitalisations cette semaine et des décès provoqués par la COVID-19 sont survenus au cours des deux dernières semaines, ce que nous n’avions pas vu au cours des semaines précédentes», a d’emblée analysé la directrice régionale de santé publique, lors d’une entrevue téléphonique le 8 avril.

Notons que du 3 au 8 avril, la Chaudière-Appalaches n’a pas connu une journée où moins de 100 nouveaux cas de COVID-19 ont été découverts dans la région. La situation dans les sous-régions de Lévis et de la Beauce donne particulièrement des sueurs froides à la Dre Liliana Romero. Dans ces secteurs, de nombreuses éclosions sont en cours et le virus est partout.

Cependant, si plusieurs nouveaux cas ont été découverts dans la MRC de Lotbinière au cours des derniers jours, la situation dans ce secteur, en date du 7 avril, n’était pas aussi grave que dans ces sous-régions voisines. «Dans Lotbinière, il n’y a présentement pas d’éclosion et nous n’avons que six milieux sous surveillance, dont trois écoles et une résidence pour aînés. Quand on compare Lotbinière à Lévis, le taux d’incidence est trois fois plus élevé à Lévis que dans Lotbinière», a expliqué la Dre Liliana Romero.

Limiter les contacts au maximum

En raison de l’aggravation de la situation, la directrice régionale de santé publique accueille positivement la prolongation pour une semaine des mesures spéciales d’urgence en vigueur depuis le 1er avril dans plusieurs sous-régions de la Chaudière-Appalaches, dont Lévis. «Les mesures doivent être proportionnelles à l’état de la situation, qui est très préoccupante», a affirmé la Dre Liliana Romero.

Rappelant du même souffle que les effets des restrictions sur la situation ne pourront être constatés qu’après un minimum de 14 jours d’application, la directrice régionale de la santé publique conjure donc les résidents de la Chaudière-Appalaches à être prudents plus que jamais.

«Les citoyens doivent limiter les contacts au minimum, ce qui veut dire de rester chez vous avec les membres de votre famille qui demeurent à la même adresse. Si possible, vous devez travailler de la maison. Sinon, vous devez porter un masque de procédure et garder une distance de deux mètres avec vos collègues. On voit beaucoup d’éclosions dans les entreprises parce que les employés ne portaient que des couvre-visages. (Mais avec les variants), le couvre-visage n’est plus efficace. En résumé, protégez-vous et prenez toutes les précautions possibles», a-t-elle martelé.

D’ailleurs, la Dre Liliane Romero a insisté sur le fait que la Santé publique régionale va porter une attention particulière au cours des prochains jours au respect des mesures sanitaires dans les entreprises. «Dès cette fin de semaine, on va s’assurer que les mesures sont respectées dans les entreprises, particulièrement à Lévis et en Beauce. Si les règles n’étaient pas respectées dans certaines d’entre elles, nous serons très sévères à l’endroit de ces contrevenantes», a conclu la directrice régionale de santé publique.

 

 

Les plus lus

La MRC de Lotbinière passe au rouge foncé

SANTÉ. Le premier ministre du Québec, François Legault a annoncé, lors de son point de presse du 13 avril, que les mesures spéciales d’urgence seront prolongées jusqu’au 25 avril et s’appliqueront dorénavant à l’ensemble de la Chaudière-Appalaches y compris la MRC de Lotbinière, dès demain, à 20h.

Personne n’est invincible face à la COVID-19

SANTÉ. Les dernières semaines n’ont pas été de tout repos pour Sébastien Duclos et sa famille. Ils se remettent tous de la COVID-19 qu’ils auraient contractée, croit-il, au début du mois d’avril, peu avant Pâques. Après avoir vécu les «12 pires jours» de sa vie, il a lancé un cri du cœur sur les médias sociaux implorant ses proches de ne pas «baisser la garde» face au virus et de respecter les nor...

COVID-19 : autre bond des nouveaux cas en Chaudière-Appalaches

SANTÉ. Selon le plus récent bilan du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), 142 résidents de la région ont appris au cours des 24 dernières heures qu'ils avaient contracté la COVID-19. Il s'agit de la quatrième journée consécutive où plus de 100 nouveaux cas sont enregistrés en Chaudière-Appalaches.

Le port du masque chirurgical obligatoire en milieu de travail

SANTÉ. Dans un contexte où la COVID-19 se propage plus rapidement, la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité au travail (CNESST) exige, à partir de demain, le port en continu du masque chirurgical à l’intérieur dans les milieux de travail.

COVID-19 : nouvelle baisse des nouveaux cas, mais 4 décès enregistrés en Chaudière-Appalaches

SANTÉ. Comme hier, le nombre de nouveaux cas de COVID-19 découverts en Chaudière-Appalaches continue de baisser. Selon le plus récent bilan du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), 115 résidents de la région ont appris au cours des 24 dernières heures qu'ils avaient été infectés par le coronavirus. Cependant, la maladie continue de faucher la vie de per...

COVID-19 : les nouveaux cas encore à la hausse

SANTÉ. Une nouvelle augmentation du nombre de nouveaux cas de COVID-19 a été enregistrée dans la région, selon le plus récent bilan du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA). Au cours des 24 dernières heures, 169 personnes demeurant dans la Chaudière-Appalaches ont appris qu'elles avaient été infectées par le coronavirus.

Fin des mesures d’urgence dans Lotbinière et retour au palier rouge

À partir du 10 mai, les mesures spéciales d’urgence seront levées dans la Capitale-Nationale et en Chaudière-Appalaches, sauf dans trois MRC : Beauce-Sartigan, Robert-Cliche et des Etchemins. Toutes les écoles primaires de Chaudière-Appalaches pourront rouvrir dès cette date.

COVID-19 : la hausse des cas se poursuit en Chaudière-Appalaches

SANTÉ. Si le jeudi est normalement la journée où le nombre de cas confirmés de COVID-19en Chaudière-Appalaches est le plus élevé de la semaine, la tendance à la hausse des derniers jours se poursuit. Selon le plus récent bilan sur l'évolution de la pandémie du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), 179 résidents de la région ont appris au cours des 24 de...

COVID-19 : près de 250 nouveaux cas découverts en Chaudière-Appalaches

Selon les plus récentes données concernant la pandémie de COVID-19, la région de la Chaudière-Appalaches recense 244 nouveaux cas infectés au cours des dernières 24 heures, ce 11 avril.