CRÉDIT : ÉMILIE NADEAU - ARCHIVES

SANTÉ. Comme toutes les autres MRC de la Chaudière-Appalaches, la MRC de Lotbinière passera demain à 20h en zone rouge et ses citoyens devront respecter des mesures supplémentaires. Cependant, les Lotbiniérois ne se voient pas imposer le reconfinement strict qui entrera aussi en vigueur jeudi à 20h dans la communauté métropolitaine de Québec, incluant Lévis, ainsi que dans la région de Gatineau.

Par Érick Deschênes - Collaboration spéciale

Ainsi, les restaurants devront fermer leurs salles à manger à la suite de ce changement de zone. Seules les activités sportives et récréatives sans contact, y compris les cours et les entraînements guidés, seront permises à l’extérieur dans les lieux publics pour les personnes d’une même résidence ou pour un maximum de 8 personnes de résidences différentes.

Cependant, contrairement à Lévis, Québec et la région de Gatineau, le couvre-feu en vigueur dans la MRC de Lotbinière débutera encore à 21h30 chaque soir et se terminera encore à 5h.

Notons qu'en plus du reste de la Chaudière-Appalaches, le reste de la Capitale-Nationale, le reste de l'Outaouais et le Bas-Saint-Laurent passeront aussi en zone rouge dès demain soir.

Si le premier ministre s'est concentré lors de son point de presse sur les situations «très préoccupantes» de Lévis, Québec et Gatineau, François Legault a justifié ce changement dans les MRC de la Chaudière-Appalaches par le fait que ces sous-régions ainsi que Lévis font partie de la même région sociosanitaire.

«Même si les situations de ces sous-régions ne sont pas au point de celles des sous-régions qui se verront imposer des mesures spéciales d'urgence, plusieurs d'entre elles passent en rouge parce qu'elles sont liées aux mêmes centres hospitaliers que les sous-régions où des mesures spéciales d'urgence entreront en vigueur. Si ces centres hospitaliers font face à des augmentations d'hospitalisations, cela impactera toutes les sous-régions de la région sociosanitaire», a expliqué M. Legault.

Confinement strict à Lévis et à Québec

Toutefois, les citoyens de Lotbinière ne devront pas composer avec les mesures spéciales d'urgence comme les résidents de Lévis, Québec et Gatineau.

Dès jeudi 20h, tous les commerces et les établissements non essentiels et les écoles primaires et secondaires de ces régions devront notamment fermer leurs portes pendant une dizaine de jours. Pendant cette période, le couvre-feu sera de nouveau en vigueur de 20h à 5h à Lévis, Québec et Gatineau.

Ainsi, les commerces essentiels dans ces secteurs devront fermer leurs portes au plus tard à 19h30 chaque soir et ils ne pourront pas vendre de produits non essentiels. Pour leur part, les lieux de culte dans ces villes ne pourront désormais n'accueillir qu'un maximum de 25 fidèles par célébration.

Alors que rien ne laissait présager un reconfinement aussi brutal à la suite du point de presse du premier ministre mardi, les autorités ont expliqué cette rapide décision par les augmentations rapides des cas à Lévis, Québec et Gatineau. Le gouvernement provincial craignait que s'il ne resserrait pas ses mesures, la situation dans les hôpitaux allait se détériorer trop rapidement dans ces régions au cours des prochaines semaines.

«Il faut donner un grand coup. Avec les variants du virus, les impacts sont plus rapides, notamment en ce qui a trait à la transmission qui est plus rapide. Il vaut mieux prendre une décision imparfaite que de voir la situation se détériorer en attendant. Présentement, il n'y a pas d'explosions dans les hospitalisations, mais on ne voulait pas atteindre le cap d'avoir à prendre des mesures plus expéditives. (...) La majorité des citoyens touchés par les mesures spéciales d'urgence savent pourquoi nous prenons cette décision en voyant les augmentations quotidiennes des nouveaux cas. Il y aura une minorité de gens qui vont continuer de critiquer les mesures sanitaires. (Au final), je crois que les gens veulent être soignés s'ils tombent gravement malades», a affirmé le premier ministre.

Du même souffle, le directeur national de santé publique, le Dr Horacio Arruda, et le ministère de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, ont ajouté que le resserrement des mesures à Lévis, Québec et Gatineau permettra de s'attaquer au relâchement constaté dans la population au cours des dernières semaines.

D'ailleurs, François Legault a une nouvelle fois demandé aux Québécois de respecter scrupuleusement les mesures sanitaires, particulièrement en ce qui a trait à l'interdiction de tenir des rassemblements intérieurs. Le premier ministre n'exclut pas que d'autres sous-régions du Québec se voient imposer au cours des prochaines semaines les mêmes mesures spéciales d'urgence en vigueur dès demain à Lévis, Québec et Gatineau.

Les plus lus

La MRC de Lotbinière passe au rouge foncé

SANTÉ. Le premier ministre du Québec, François Legault a annoncé, lors de son point de presse du 13 avril, que les mesures spéciales d’urgence seront prolongées jusqu’au 25 avril et s’appliqueront dorénavant à l’ensemble de la Chaudière-Appalaches y compris la MRC de Lotbinière, dès demain, à 20h.

Personne n’est invincible face à la COVID-19

SANTÉ. Les dernières semaines n’ont pas été de tout repos pour Sébastien Duclos et sa famille. Ils se remettent tous de la COVID-19 qu’ils auraient contractée, croit-il, au début du mois d’avril, peu avant Pâques. Après avoir vécu les «12 pires jours» de sa vie, il a lancé un cri du cœur sur les médias sociaux implorant ses proches de ne pas «baisser la garde» face au virus et de respecter les nor...

COVID-19 : nouvelle baisse des nouveaux cas, mais 4 décès enregistrés en Chaudière-Appalaches

SANTÉ. Comme hier, le nombre de nouveaux cas de COVID-19 découverts en Chaudière-Appalaches continue de baisser. Selon le plus récent bilan du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), 115 résidents de la région ont appris au cours des 24 dernières heures qu'ils avaient été infectés par le coronavirus. Cependant, la maladie continue de faucher la vie de per...

Fin des mesures d’urgence dans Lotbinière et retour au palier rouge

À partir du 10 mai, les mesures spéciales d’urgence seront levées dans la Capitale-Nationale et en Chaudière-Appalaches, sauf dans trois MRC : Beauce-Sartigan, Robert-Cliche et des Etchemins. Toutes les écoles primaires de Chaudière-Appalaches pourront rouvrir dès cette date.

COVID-19 : les nouveaux cas encore à la hausse

SANTÉ. Une nouvelle augmentation du nombre de nouveaux cas de COVID-19 a été enregistrée dans la région, selon le plus récent bilan du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA). Au cours des 24 dernières heures, 169 personnes demeurant dans la Chaudière-Appalaches ont appris qu'elles avaient été infectées par le coronavirus.

COVID-19 : les mesures spéciales d'urgence prolongées d'une semaine

PANDÉMIE. Si le nombre de cas de COVID-19 se stabilise dans les trois régions du Québec sous le coup des mesures spéciales d'urgence, la situation dans les hôpitaux de la Chaudière-Appalaches, de la Capitale-Nationale et de l'Outaouais continue de se détériorer. En raison de ce constat, le premier ministre du Québec, François Legault, a annoncé, le 20 avril, que les mesures spéciales d'urgence en ...

COVID-19 : les écoles primaires rouvriront sauf pour quelques régions en Chaudière-Appalaches

Lors d’une conférence de presse concernant la situation de la pandémie de COVID-19 au Québec, François Legault, premier ministre du Québec, a annoncé, le 27 avril, la réouverture des écoles primaires en Chaudière-Appalaches, à compter du 3 mai prochain. Cependant, les écoles primaires du Centre de services scolaires Beauce-Etchemins ainsi que les écoles primaires du Centre de services scolaires Cô...

COVID-19 : toujours près de 200 nouveaux cas en Chaudière-Appalaches

SANTÉ. Selon le plus récent bilan sur l'évolution de la pandémie du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), 191 résidents de la région ont appris au cours des 24 dernières heures qu'ils avaient été infectés par le coronavirus.