Photo : Gilles Boutin - Archives

SANTÉ. La situation dans les quatre hôpitaux de la région en lien avec la COVID-19 continue de s'améliorer. Ce matin, moins de 40 personnes infectées par le coronavirus se trouvaient dans ces établissements. Par contre, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a annoncé mercredi que quatre autres décès liés à la COVID-19 avaient été enregistrés depuis hier.

Par Érick Deschênes - Collaboration spéciale

Deux des personnes dont les décès ont été annoncés mercredi par le CISSS-CA demeuraient dans la communauté, soit à Lévis et dans la MRC de Lotbinière. Les deux autres personnes qui ont récemment perdu leur combat contre le coronavirus vivaient au CHSLD de Saint-Prosper (Beauce).

Ces quatre nouveaux décès liés à la COVID-19 font passer le nombre de résidents de la Chaudière-Appalaches qui sont morts des suites d'une infection au coronavirus depuis deux ans à 624.

En ce qui a trait aux hospitalisations, 37 personnes infectées par le coronavirus étaient alitées ce matin dans les quatre hôpitaux de la Chaudière-Appalaches (- 11 comparativement à la veille), soit 36 aux soins réguliers (- 9 comparativement à la veille) et une aux soins intensifs (- 2 comparativement à la veille).

Les équipes de l'Hôtel-Dieu de Lévis soignent 20 des 37 patients COVID de la région (- 12 comparativement à mardi). 19 d'entre eux se retrouvent aux soins réguliers (- 11 comparativement à mardi) et une est hospitalisée aux soins intensifs (- 1 comparativement à mardi).

Ailleurs dans la région, les hôpitaux de Saint-Georges, Montmagny et Thetford Mines accueillent respectivement 8, 6 et 3 patients COVID. Aucune de ces personnes n'est hospitalisée aux soins intensifs.

Les plus lus

Saison grippale : la Santé publique rappelle ses recommandations

Accompagné du Dr Luc Boileau, directeur national de la Santé publique, et Daniel Desharnais, coordonnateur de la cellule de crise, Christian Dubé, ministre de la Santé et des Services sociaux, a formulé trois recommandations, le 16 novembre, en raison de la présence de trois virus respiratoires, la COVID-19 et le virus respiratoire syncytial (VRS), présentement en plus forte circulation, et l’infl...