Photo : Fusion Medical Animation - Unsplash

SANTÉ. Si le nombre de personnes atteintes de la COVID-19 hospitalisées dans la région demeure stable, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a annoncé mardi que cinq résidents de la région ont récemment perdu leur combat contre cette maladie.

Par Érick Deschênes - Collaboration spéciale

Trois des cinq personnes dont les décès liés à la COVID-19 ont été annoncés mardi demeuraient dans des milieux de vie pour aînés, soit à la résidence privée pour aînés (RPA) Le Charnycois de Charny ainsi qu'aux CHSLD de Sainte-Claire (Bellechasse) et de Lac-Etchemin (MRC des Etchemins). Les deux autres personnes qui sont récemment décédées des suites d'une infection au coronavirus vivaient dans la communauté, à Lévis.

Ces cinq nouveaux décès liés à la COVID-19 font passer le nombre de résidents de la Chaudière-Appalaches qui ont perdu leur combat contre cette maladie depuis deux ans à 620.

En ce qui a trait aux hospitalisations, 48 personnes infectées par le coronavirus étaient alitées ce matin dans les quatre hôpitaux de la Chaudière-Appalaches (+ 2 comparativement à lundi), soit 45 aux soins réguliers (+ 1 comparativement à lundi) et 3 aux soins intensifs (+ 1 comparativement à lundi).

Les équipes de l'Hôtel-Dieu de Lévis soignent 32 des 48 patients COVID de la région (- 1 comparativement à la veille). 30 d'entre eux se trouvent aux soins réguliers (- 1 comparativement à la veille) et 2 sont hospitalisés aux soins intensifs (aucune augmentation nette comparativement à la veille).

Ailleurs dans la région, les hôpitaux de Saint-Georges et Montmagny accueillent chacun sept patients COVID tandis que le personnel de l'Hôpital de Thetford Mines prend soin d'une personne infectée au coronavirus, un patient qui se trouve aux soins intensifs.

Les plus lus

Saison grippale : la Santé publique rappelle ses recommandations

Accompagné du Dr Luc Boileau, directeur national de la Santé publique, et Daniel Desharnais, coordonnateur de la cellule de crise, Christian Dubé, ministre de la Santé et des Services sociaux, a formulé trois recommandations, le 16 novembre, en raison de la présence de trois virus respiratoires, la COVID-19 et le virus respiratoire syncytial (VRS), présentement en plus forte circulation, et l’infl...