Crédit photo : Fusion Medical Animation - Unsplash

SANTÉ. Par voie de communiqué, la Direction régionale de santé publique du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a partagé son inquiétude face à la détérioration de la situation épidémiologique de la région.

Par Érick Deschênes - Collaboration spéciale

D'emblée, la Santé publique a rappelé que les hospitalisations liées à la COVID sont en hausse dans la région depuis quelques jours. Sur les 20 personnes hospitalisées en raison de la COVID-19 en Chaudière-Appalaches, 10 se trouvent à l’Hôpital de Saint-Georges, 9 se trouvent à l’Hôpital de Thetford Mines et une à l’Hôtel-Dieu de Lévis.

De plus, les autorités sanitaires de la région ont souligné que le coronavirus circule et que le nombre de cas est à la hausse, particulièrement dans les MRC des Appalaches (région de Thetford Mines), des Etchemins, Robert-Cliche (région de Saint-Joseph-de-Beauce) et Beauce-Sartigan (région de Saint-Georges). 63 éclosions sont en cours dans des milieux scolaires, des entreprises et, depuis peu, dans des résidences privées pour aînés de la Chaudière-Appalaches.

«Nous avons eu 335 nouveaux cas la semaine dernière et 298 la semaine précédente. Les cas augmentent et génèrent des hospitalisations. Ces lits sont donc occupés par des personnes atteintes de la COVID et ne sont pas disponibles pour ceux qui, par exemple, ont besoin d’une chirurgie ou de soins aigus», a déploré Dre Liliana Romero, la directrice régionale de santé publique.

Étant donné l’augmentation des cas constatée chez les 70 ans et plus, particulièrement dans les résidences privées pour aînés, une nouvelle directive a été émise, il y a quelques jours, afin que le port du masque soit obligatoire dans les aires de circulation et les aires communes dans les MRC des Appalaches, des Etchemins, Robert-Cliche et Beauce-Sartigan.

De plus, l’augmentation des cas et des éclosions en milieu scolaire a fait en sorte que le port du masque est maintenant exigé dans les écoles de ces quatre MRC.«L’objectif est de protéger les enfants et d’éviter de fermer des classes entières car, pour le moment, les 11 ans et moins ne sont pas admissibles à la vaccination», a expliqué le CISSS-CA.

Du même souffle, les autorités sanitaires ont rappelé que des activités de vaccination mobile sans rendez-vous se tiendront tout l'automne en Chaudière-Appalaches. Les personnes intéressées peuvent obtenir plus de détails au www.cisssca.com/vaccination-covid-19/vaccination-covid-pour-la-population/vaccination-sans-rendez-vous/.

Le CISSS-CA a également indiqué que les services de dépistage sont toujours disponibles pour les personnes qui ont eu un contact avec un cas confirmé ainsi que pour les personnes qui ont des symptômes d’allure grippale ou des symptômes de la COVID-19, comme la toux, la fièvre, la perte de l’odorat et du goût, etc. «Même vacciné, c’est important de se faire dépister et de continuer à se protéger», a conclu l'organisme.

Les plus lus

COVID-19 : Québec recule face à la vaccination obligatoire dans le réseau de la santé

Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, a annoncé, le 3 novembre, que le gouvernement du Québec reculera concernant sa décision d’imposer la vaccination obligatoire au personnel du réseau de la santé qui devait être en vigueur à compter du 15 novembre prochain. Cependant, M. Dubé a indiqué qu’«on passe de la vaccination obligatoire au dépistage obligatoire» puisque les emp...

COVID-19 : le nombre de cas actifs repart à la hausse en Chaudière-Appalaches

SANTÉ. Dans son plus récent bilan régional sur l'évolution de la pandémie, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a annoncé vendredi que le nombre de cas actifs de COVID-19 est en augmentation dans la région, après plusieurs jours marqués par des baisses.

La COVID-19 emporte un autre résident de la Chaudière-Appalaches

SANTÉ. Le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a annoncé lundi, dans son plus récent bilan régional sur l'évolution de la pandémie dans la région, le décès d'un résident de la Chaudière-Appalaches en raison de la COVID-19.

Québec annonce de nouveaux allégements aux mesures sanitaires

SANTÉ. En compagnie du directeur national de santé publique, Dr Horacio Arruda, et le directeur général de la gestion exécutive et opérationnelle de la pandémie, Daniel Paré, le ministre de la Santé et des Services sociaux du Québec, Christian Dubé, a annoncé de nouveaux allégements aux mesures sanitaires, le 2 novembre. Ces mesures entreront en vigueur le 15 novembre prochain.

COVID-19 : nouvelle hausse des cas actifs en Chaudière-Appalaches

SANTÉ. Comme depuis le début de la semaine, le nombre de cas actifs de COVID-19 continue d'être en augmentation, selon ce que rapporte le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) dans son bilan publié jeudi.

COVID-19 : trois nouveaux décès enregistrés dans la région

SANTÉ. Après une accalmie de quelques jours la semaine dernière à ce niveau, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a annoncé lundi que trois résidents de la région ont récemment succombé des suites d'une infection au coronavirus.

Nouvelle augmentation du nombre de cas actifs de COVID-19 en Chaudière-Appalaches

SANTÉ. Comme depuis quelques jours, une nouvelle augmentation du nombre de cas actifs de COVID-19 dans la région a été enregistrée au cours des 24 dernières heures par le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA).

COVID-19 : légère augmentation du nombre de cas actifs dans la région

SANTÉ. Dans son bilan régional sur l'évolution de la pandémie publié mardi, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a annoncé qu'une légère augmentation du nombre de cas actifs de COVID-19 a été enregistrée en Chaudière-Appalaches au cours des 24 dernières heures.

COVID-19 : bilan régional similaire à ceux des derniers jours

SANTÉ. La situation épidémiologique de la Chaudière-Appalaches ne change pas, alors que le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a rapporté vendredi une nouvelle et légère augmentation des cas actifs dans la région.

COVID-19 : situation stable dans la région

SANTÉ. Au cours des 24 dernières heures, la situation épidémiologique de la Chaudière-Appalaches est demeurée stable, selon le plus récent bilan sur l'évolution de la pandémie publié par le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA).