Épicerie Daniel Bergeron célèbre ses 80 ans

L’épicerie fondée en 1941 par M. Hervé Bergeron a offert des services de livraison à ses clients dès l’ouverture. En 1972, il l’a vendue à son fils, André, qui lui l’a cédée à son fils, Daniel, en 2007 (photos 1 et 2).

Trois générations de Bergeron au service de la population de Joly. Ils ont multiplié leurs efforts afin de demeurer à proximité de leurs clients en cumulant de nombreuses fonctions. La majorité de la population de Joly a démontré, au fil du temps, qu’elle était heureuse de compter sur cette épicerie.

M. Bergeron mentionne qu’il s’est inspiré de son père, André, et de son grand-père, Hervé, afin de maintenir cette belle réputation exprimée par ses clients.

Abordant la pandémie, il nous affirme qu’à maintes reprises ses clients lui ont lancé: «On est fier de pouvoir compter sur vous» ou «Nous savons que vous avez toujours sur vos comptoirs les produits dont nous avons besoin pour répondre à nos demandes.»

Pendant l’entrevue avec Daniel, j’ai pu entendre : «Salut, Daniel, ça va ? Toujours de bonne humeur ?», «On est content de se fier sur toi»... et j’en passe.

Au plus fort de la crise de la COVID-19, il a même recommencé à faire de la livraison tout comme son grand-père l’a fait dans les années 1940 et 1950.

D’autre part, Daniel peut toujours faire confiance à sa conjointe, Suzanne Demers, qui a multiplié les efforts afin de le soutenir, notamment depuis la pandémie en mars 2020.

Enfin, leurs trois enfants, un garçon et deux filles, ont su les motiver jour après jour avec leur sourire.

Au revoir Lucille

Madame Lucille Croteau (photos 3 et 4), 66 ans, de Saint-Flavien est décédée le 1er mars dernier. Son époux, Jean-Claude Bibeau, a dû reporter les funérailles en raison de la pandémie. Elles ont eu lieu le 22 mai dernier.

De l’avis de ses proches, Lucille était une femme et une mère dévouée à sa famille, auprès de son fils, Vincent, et de sa fille, Corinne, ainsi que de leurs conjoints. De plus, elle a aussi fait sa marque dans le secteur des affaires.

Elle a notamment été copropriétaire de la compagnie Ambulance 2522 inc. de 1978 à 2014, avec son mari, Jean-Claude. Elle s’occupait de la comptabilité en plus de gérer les ressources humaines. De plus, elle a été membre du conseil d’administration d’Ambulance Groupe Radisson (Paraxion) de 2009 à 2018.

Pour sa part, son époux se dit très fier d’avoir pu compter sur les talents de Lucille, en comptabilité. Son travail très intense au sein de l’entreprise ne lui permettait pas, comme il le disait, de s’impliquer dans les cahiers de chiffres.

Lucille était aussi une grande amatrice de la coccinelle de Volkswagen. Elle était fière de prendre la route à bord de sa voiture pour faire ses commissions, son épicerie, et surtout pour se rendre au chalet familial. Dans ce contexte, Jean-Claude, lui a fait un merveilleux cadeau en lui achetant le plus récent modèle.

Le jour des funérailles, M. Bibeau a décidé de transporter l’urne de sa conjointe, à bord de la voiture de rêve de Lucille. Il a quitté sa maison pour se rendre au salon funéraire pour participer à la célébration de la parole. Ensuite, il a pris l’urne de Lucille pour la conduire jusqu’au cimetière de Saint-Flavien.

«Je voulais qu’elle puisse faire sa dernière balade dans sa coccinelle d’amour», conclut M. Bibeau. Les larmes aux yeux, il a tenu à remercier toutes les personnes qui l’ont soutenu pendant la maladie de sa conjointe et qui l'ont accompagné jusqu’à son décès.

 

 

Les plus lus

Un homme barricadé possiblement armé à Sainte-Croix

À 8h ce matin, la Sûreté du Québec (SQ) a effectué un déploiement policier important sur la rue des Chutes, à Sainte-Croix, puisqu’un homme en crise et possiblement armé s’est barricadé dans sa résidence. L’opération s’est conclue vers midi lors d’une intervention du groupe d’intervention tactique du corps policier, l’individu a été retrouvé inanimé dans sa résidence.

Guy Laroche victime d’un grave accident à Montmagny

FAITS DIVERS. Le photographe originaire de Sainte-Croix, Guy Laroche, a subi d’importantes blessures, le 3 juillet dernier. Il était à l’Autodrome de Montmagny pour capturer en images les différents programmes de courses de la journée. Il a été percuté par une voiture qui entrait dans les puits.

De la cuisine de rue à Saint-Apollinaire

AFFAIRES. Michael Roy entretient depuis plusieurs années une passion pour la cuisine de rue et les camions de cuisine de rue. Au début de l’année, avec la fermeture des restaurants, il a vu l’occasion de combiner sa passion avec un projet de se lancer en affaires dans le domaine.

Un projet qui ne fait pas l’unanimité

SÉCURITÉ. La construction d’un trottoir à Saint-Flavien repose maintenant entre les mains de la population. Lors d’une rencontre d’information qui s’est tenue le 21 juin, le conseil municipal a présenté le projet à la population et expliqué ce qui l’a mené à l’adoption d’un règlement d’emprunt de près de 1,2 M$.

Pro-Fab vendu à des intérêts québécois

ÉCONOMIE. Le Fonds québécois d’investissement privé, Kairos Capital Management a confirmé, le 23 juin dernier, l’acquisition de Groupe Pro-Fab. Depuis 10 ans, l’entreprise dont le siège social se trouve à Saint-Apollinaire était dans le giron de l’américain Wynnchurch Capital, un autre fonds d’investissement privé.

L’histoire de la LHJMQ racontée à Leclercville

SPORT. En 52 ans, la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) a recensé bon nombre de records et d’exploits et vu plusieurs de ses joueurs accéder à la Ligue nationale de hockey (LNH). Ce sont ces histoires hors du commun que le statisticien en chef de la ligue, Denis Demers, a voulu mettre en lumière dans l’exposition Histoire et records de la LHJMQ présentée au Centre communautaire de Lec...

Le ministre André Lamontagne visite la région

POLITIQUE. Le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation et ministre responsable de la Chaudière-Appalaches, André Lamontagne, a visité la MRC de Lotbinière le 28 juin dernier. En compagnie de la députée, Isabelle Lecours, il a visité deux entreprises de la région.

Trois nouveaux cas de COVID-19 découverts en Chaudière-Appalaches

Comme depuis quelques jours, le nombre de nouvelles infections au coronavirus continue d'être faible en Chaudière-Appalaches. Selon le plus récent bilan sur l'évolution de la pandémie préparé par le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), seulement trois résidents de la région ont appris au cours des 24 dernières heures qu'ils avaient contracté la COVID-1...

L’urgence de l’Hôtel-Dieu de Lévis bondée

SANTÉ. Comme dans d’autres hôpitaux du Québec, l’urgence de l’Hôtel-Dieu de Lévis est présentement victime de débordement, ce qui met ce service sous haute pression.