Photo : Courtoisie

SOCIÉTÉ. Le marché résidentiel hypercompétitif actuel ne favorise pas les premiers acheteurs et ceux qui ne peuvent pas faire de surenchère sur une maison. C’est avec cette idée en tête que la Corporation de développement économique (CDE) de Val-Alain a récemment lancé son programme de don de terrains.

L’organisation travaille depuis près de deux ans à la concrétisation de ce projet. «Le but, c’est que des gens viennent habiter à Val-Alain. Ce n’est pas fait pour des entrepreneurs ou des promoteurs. Dans les règles, c’est pour la construction d’une maison dans une certaine limite de temps», a souligné le président de la CDE de Val-Alain, Matthieu Giroux.

En tout, quatre terrains situés sur la rue des Érables sont ciblés par le programme de dons. Ces terrains avaient préalablement été achetés de particuliers par la CDE.

Les informations concernant le programme de don de terrains ainsi que ses modalités sont disponibles sur le site Internet de la municipalité de Val-Alain, dans la section consacrée à la CDE.

Les demandes pourront être déposées au bureau municipal de Val-Alain le 9 mai, dès 9h. Les terrains seront attribués selon l’ordre de réception des demandes complètes. Lorsque deux demandes seront déposées à la même heure pour un même terrain, il sera attribué par tirage au sort.

«C’est à partir de ce moment qu’on pourra voir s’il y a un engouement ou s’il y a beaucoup de gens intéressés. La CDE est propriétaire d’autres terrains avec lesquels on pourrait faire la même chose. C’est une première pour nous, c’est difficile de dire comment ça va aller», a indiqué M. Giroux.

Nouveau développement

«C’est avec grande fierté qu’on lance notre développement résidentiel. Ça fait quelques années qu’on y travaille et nous sommes très heureux. Nous voulons profiter du haut de la vague dans le secteur résidentiel», a expliqué le maire de Val-Alain, Daniel Turcotte.

Ainsi, l’initiative de la Corporation de développement économique de Val-Alain s’inscrit dans un projet beaucoup plus large porté par la Municipalité qui ouvrira, cette année, un développement situé sur la rue des Érables. Avec cette première phase, Val-Alain mettra 11 terrains en vente à 0,95 $ le pied carré. «On voulait les lancer en même temps, pour stimuler cette nouvelle rue», a résumé Daniel Turcotte.

L’objectif de la municipalité est d’offrir à de jeunes familles la possibilité d’acheter une première résidence.

«Ce qui est intéressant, c’est qu’en plus d’avoir un terrain à 0,95 $ du pied carré, les nouveaux propriétaires pourront être admissibles à la subvention de 8 000 $ offerte par la CDE pour une construction neuve. Ça compense un peu pour la hausse du prix des matériaux ou ça aide pour réunir la mise de fonds», a poursuivi M. Turcotte.

Il s’agit du premier développement municipal depuis plusieurs années, confirme le maire Daniel Turcotte. «Il y a beaucoup de demandes, mais nous avions un problème. Il n’y avait plus beaucoup de terrains disponibles. […] La garderie ira dans le même secteur. […] On installera un parc municipal. Il sera prêt cette année, en même temps que la rue.»

Une fois ces 11 premiers terrains vendus, une seconde et une troisième phase pourront être développées dans les années à venir.

«Au cours des dernières années, on a su tirer notre épingle du jeu. Nous sommes fiers de ce que nous avons accompli. Nous sommes dynamiques et attrayants pour les jeunes familles et les personnes désirant habiter en campagne. Il ne nous manquait qu’un développement domiciliaire pour attirer plus de monde», a conclu le maire.

 

 

 

 

 

 

Les plus lus

Une route de Saint-Agapit parmi les 10 pires routes du Québec

SOCIÉTÉ. Pour une septième année, CAA Québec a dévoilé les résultats du palmarès des pires routes du Québec. Parmi le top 10 provincial, on retrouve une route de Saint-Agapit.

Année record pour le tournoi de golf de la Fondation Philippe Boucher

COMMUNAUTÉ. Le Tournoi de golf de la Fondation Philippe Boucher a connu une année record. L’événement qui permet de recueillir des fonds pour soutenir les activités de la Fondation a eu lieu le 11 juin.

Le Boucane Fest de retour pour une cinquième année

LOISIRS. Les organisateurs du Boucane Fest de Sainte-Agathe-de-Lotbinière ont confirmé le retour de l’événement. Cette cinquième édition aura lieu le 16 juillet au centre municipal.

Nouveau cri du cœur pour la main-d’œuvre

ÉCONOMIE. La crise de la pénurie de main-d’œuvre en Chaudière-Appalaches est loin de s’essouffler. Le 9 novembre dernier, la Table régionale des élus de Chaudière-Appalaches (TREMCA) et les organismes de développement économique ont lancé un cri du cœur au gouvernement du Québec. Depuis, c’est le silence radio. C’est pour cette raison qu’ils sont revenus à la charge en mai et demandent au gouverne...

Plus de 5 M$ pour la voirie locale

TRANSPORTS. La députée de Lotbinière-Frontenac à l’Assemblée nationale, Isabelle Lecours, a confirmé le 2 juin un investissement gouvernemental de plus de 5 M$ à plusieurs municipalités de la circonscription, dont 15 dans la MRC de Lotbinière. Cet argent vise à les soutenir dans l’entretien du réseau routier local.

Nouveau chapitre dans la saga des poussières noires

SOCIÉTÉ. Le ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MELCC) a confirmé, en mai dernier, avoir pris une ordonnance à l’égard de l’entreprise Produits Minéra de Saint-Flavien.

Un nom pour la patinoire couverte de Saint-Apollinaire

SPORT. Le maire de Saint-Apollinaire, Jonathan Moreau, a profité du souper de la 30e Classique des étoiles de la Fondation Philippe Boucher, le 11 juin, pour annoncer le nom de la patinoire couverte de la municipalité. Elle portera le nom d’Espace Philippe Boucher.

Les Arrêts gourmands lancent leur deuxième saison

TOURISME. C’est sous un soleil radieux que plusieurs producteurs, intervenants touristiques et élus de la région se sont rassemblés le 14 juin à la ferme Genest du quartier Saint-Nicolas, à Lévis, pour le lancement de la deuxième saison estivale de la nouvelle mouture des Arrêts gourmands.

Une clinique de soins infirmier à Saint-Apollinaire

SANTÉ. Une clinique privée de soins infirmiers a ouvert ses portes à Saint-Apollinaire. Les infirmières de la clinique Infirmia offrent différents services à la population.

Un Apollinairois se distingue aux olympiades des métiers

ÉDUCATION. Loïc Jacques, originaire de Saint-Apollinaire, a participé aux Olympiades canadiennes des métiers et technologies. Elles ont eu lieu du 25 au 28 mai, à Vancouver, en Colombie-Britannique et il est revenu avec une médaille d’argent accrochée au cou.