Le nouveau conseil municipal de Sainte-Croix. (Crédit photo : Courtoisie)

POLITIQUE. Le nouveau conseil municipal de Sainte-Croix a été assermenté le 16 novembre, tout juste avant la séance régulière du conseil municipal. Le maire Stéphane Dion ainsi que les six conseillers ont prêté serment de servir les citoyens pour les quatre prochaines années.

Le nouvel élu s’est adressé brièvement aux citoyens avant le début de la rencontre afin de donner le ton au mandat actuel. Il a, dans un premier temps, remercié l’ancienne administration et souligné l’implication des 16 dernières années du maire sortant, Jacques Gauthier. Par la suite il a continué avec les engagements que le conseil suivra lors du mandat actuel. Il souhaite, entre autres, miser sur l’ouverture et la transparence dans sa gestion municipale.

«Il n’y a plus d’équipe ou de candidats indépendants. Il y a seulement une équipe et c’est notre nouveau conseil municipal. Carmen [Demers], c’est un grand plaisir de nous joindre à toi dans cette équipe», a soutenu M. Dion.

Le nouveau conseil municipal, a-t-il ajouté, s’emploie déjà à assurer une «transition harmonieuse» qui prendra en compte les inquiétudes et les préoccupations de la population. M. Dion a précisé dans son allocution que les élus prendraient le temps d’analyser les facettes des dossiers, de «poser les bonnes questions et d’agir par étape, de façon structurée.»

Priorités

«Comme promis lors de la campagne électorale, nous allons créer de nouveaux comités consultatifs dont le mandat sera, dans un premier temps, de proposer des actions concrètes pour chacune de nos priorités», a souligné le premier citoyen.

Ainsi, le conseil poursuivra les travaux pour la revitalisation de la rue Principale. Il veut aussi favoriser le développement économique avec un comité composé d’entrepreneurs et de citoyens qui permettra de définir la municipalité. Aussi, ils vont travailler à la modernisation et à la simplification des communications avec les citoyens en utilisant, entre autres, les canaux de communication numériques. Les élus souhaitent diversifier l’offre de loisirs et d’événements en optimisant l’utilisation des infrastructures existantes.

Enfin, ils veulent assurer une gestion efficace et transparente de la municipalité. «Nous nous engageons à être proactifs pour communiquer et surtout bien expliquer les décisions qui seront prises.»

En ce sens, le conseil municipal a déjà apporté certains changements dans le déroulement des assemblées publiques. Une première période de questions pour le public a été ajoutée à l’ordre du jour afin de donner plus de place aux citoyens. De plus, une période d’échange entre les membres du conseil a été insérée dans l’ordre du jour. Elle permettra, soutien Stéphane Dion, aux conseillers de faire des déclarations ou de poser des questions à d’autres membres du conseil.

 

 

 

Les plus lus

Piste de course à Sainte-Croix : nouveau projet de règlement déposé

POLITIQUE. Le conseil municipal de Sainte-Croix a adopté, ce soir, un projet de règlement qui mettrait un point final à la longue saga entourant l’exploitation de la piste de course de même qu’aux recours judiciaires en cours.

Arrestation pour des délits de nature sexuelle à Sainte-Croix

FAITS DIVERS. Les enquêteurs de la Sûreté du Québec du poste de la MRC de Lotbinière ont arrêté aujourd’hui un homme de 66 ans de Sainte-Croix en lien avec plusieurs infractions de nature sexuelle.

Incendie à Sainte-Croix

FAITS DIVERS. Une résidence de Sainte-Croix a été complètement détruite dans un incendie survenu hier en début de soirée.

Saint-Patrice uni pour un des leurs

COMMUNAUTÉ. Jetée à la rue par un incendie le soir de Noël, la famille Pelletier de Saint-Patrice-de-Beaurivage reçoit depuis l’aide d’une multitude d’anges gardiens. Une campagne de sociofinancement lancée par la municipalité et les pompiers a permis de recueillir en moins de 24 heures près de 12 500 $.

Réserve de biodiversité : projet rejeté

ENVIRONNEMENT. Le projet de création d’une réserve de biodiversité dans la forêt de la Seigneurie de Lotbinière a été rejeté par le ministère de l’Environnement à l’automne. Cependant, lors de son assemblée générale annuelle tenue le 4 décembre, les Amis de la Forêt ont confirmé qu’ils allaient se battre pour obtenir la reconnaissance auprès du gouvernement.

COVID-19 : plus de 500 nouveaux cas et bond des hospitalisations en Chaudière-Appalaches

SANTÉ. Plus de 500 nouveaux cas de COVID-19 ont été découverts au cours des 24 dernières heures en Chaudière-Appalaches et une augmentation des hospitalisations liées à cette maladie a aussi été enregistrée dans la région, selon le plus récent bilan sur l'évolution de la pandémie publié jeudi par le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA).

COVID-19 : le nombre d'hospitalisations continue d'augmenter dans la région

SANTÉ. Selon les données publiées jeudi par l'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ), le nombre de personnes hospitalisées en raison de la COVID-19 est encore à la hausse.

COVID-19 : Québec serre la vis aux non-vaccinés

SANTÉ. Comme le premier ministre du Québec l’avait laissé entendre à la fin de la dernière année, le gouvernement provincial va de l’avant avec l’implantation de mesures restrictives visant les personnes non vaccinées contre la COVID-19. Lors d’une mise à jour sur la situation épidémiologique de la province le 6 janvier, le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, en a fait l’...

COVID-19 : une situation alarmante dans les régions de la Chaudière-Appalaches et de la Capitale-Nationale

Les directeurs régionaux de santé publique de la Chaudière-Appalaches et de la Capitale-Nationale, Dre Liliana Romero et Dr André Dontigny, accompagnés du Dr Stéphane Bergeron, directeur des services professionnels et des affaires médicales du CHU de Québec-Université Laval, et du Dr Mathieu Simon, pneumologue et chef du département des soins intensifs de l’Institut universitaire de cardiologie et...

COVID-19 : plusieurs indicateurs continuent d'être au rouge dans la région

SANTÉ. Selon les plus récentes données sur l'évolution de la pandémie dans la province publiées ce lundi par l'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ), la situation sanitaire de la Chaudière-Appalaches continue de se détériorer.