Crédit photo : Courtoisie

POLITIQUE. Par voie de communiqué, le candidat du Bloc québécois dans Lévis-Lotbinière, Samuel Lamarche, s’est réjoui, le 31 août, que le chef de sa formation politique, Yves‑François Blanchet, se soit de nouveau engagé à défendre la laïcité de l’État à la suite des élections du 20 septembre prochain.

Par Érick Deschênes - Collaboration spéciale

Plus précisément, Samuel Lamarche entend talonner les autres partis fédéraux à la Chambre des communes afin qu’ils s’engagent à ne pas contester la loi 21 du Québec, s’il est élu député de Lévis-Lotbinière à l’issue du scrutin.

«Les chefs de partis fédéraux doivent aller plus loin : ils doivent s’engager à ce qu’aucune somme d’argent des contribuables ne soit utilisée dans quelque contestation que ce soit de la loi 21, y compris par l’entremise du programme de contestation judiciaire. Ils doivent aussi ne pas permettre que des organisations financées par le fédéral utilisent cet argent à des fins de contestation de la volonté légitime de la nation québécoise exprimée par ses lois. Il est plus que temps que le Canada respecte nos choix et nos valeurs», a déclaré le candidat bloquiste.

Par la suite, Samuel Lamarche a livré un plaidoyer en faveur du «caractère inclusif de la laïcité de l’État». «La laïcité de l’État garantit aux citoyennes et citoyens une égalité de traitement vis-à-vis des pouvoirs publics, quelles que soient leurs convictions. Elle garantit la libre expression des croyances religieuses dans l’espace public. Elle impose un devoir de réserve aux représentants de l’État, comme c’est le cas pour l’ensemble des types de discours, faisant ainsi passer en priorité le citoyen ou la citoyenne recevant un service. Elle assure qu’aucun Québécois ni qu’aucune Québécoise ne subira de discrimination de la part de l’État en raison du genre, de l’orientation sexuelle, des croyances religieuses ou des opinions politiques.»

Enfin, le candidat bloquiste dans Lévis-Lotbinière a demandé aux autres partis fédéraux de s’attaquer au «Quebec bashing». Selon Samuel Lamarche, ce phénomène serait en résurgence depuis les démarches du gouvernement provincial actuel afin d’assurer la laïcité de l’État.

«Le Bloc Québécois interpelle les chefs de partis fédéraux à propos des accusations de racisme qui pleuvent sur la nation québécoise et ses élus en provenance du Canada concernant la laïcité de l’État. Le Bloc s’attend à ce qu’ils cessent de tolérer ces propos sans mot dire, lorsqu’ils ne sont pas carrément en train de les encourager. Les Québécois s’attendent à ce que le prochain premier ministre du Canada contribue à clarifier la position du Québec, au Canada comme à l’international, et non pas à ternir sa réputation ou à entretenir des préjugés à son égard. Nous n’avons pas à subir ce mépris, la suffisance du Canada n’a pas de raison d’être et il faut que ça cesse», a conclu Samuel Lamarche.

Les plus lus

Un chantier de 10 M$ à Laurier-Station

ÉCONOMIE. D’ici les quatre prochaines années, 10 édifices à logements seront érigés sur la rue Talbot, à Laurier-Station. Les promoteurs du projet, Mélanie Picard et Kenny Therriault, investiront au moins 10 M$ pour mener à terme ce projet dont la pelletée de terre officielle marquant le début des travaux a eu lieu le 21 septembre.

Les usines Laflamme Portes et fenêtres vendues

TRANSACTION. Par voie de communiqué, Fenplast a annoncé, le 7 septembre, qu’elle a acquis les actifs résiduels du Groupe Atis, dont les ex-usines de Laflamme Portes et fenêtres de Saint-Apollinaire.

Samuel Boudreault sollicite un premier mandat de maire

POLITIQUE. Samuel Boudreault a été désigné maire de Saint-Patrice-de-Beaurivage en avril dernier à la suite du départ de Nicole Viel-Noonan. Il a décidé de tenter sa chance lors des élections municipales à venir et confirme qu’il pose officiellement sa candidature pour être élu maire de la municipalité le 3 novembre prochain.

Nouvel outil de visibilité pour les pompiers de Laurier-Station

SÉCURITÉ. Depuis plus d’un mois, une douzaine de pompiers de Laurier-Station profitent d’un outil qui leur permet d’accélérer leur temps de réponse aux appels d’urgence. Leur véhicule personnel est maintenant muni d’un feu clignotant vert.

Élections municipales : plusieurs maires élus par acclamation

POLITIQUE. La période de mise en candidature pour les élections municipales a pris fin le 1er octobre. Si certains candidats à la mairie ont été élus par acclamation, d’autres en revanche devront faire campagne pour se faire choisir par la population de leur municipalité. De plus, une municipalité n’a reçu aucune candidature pour le poste de maire.

L’épopée du manoir de Tilly dans un livre

PATRIMOINE. Après plusieurs mois de recherche, Jean-Louis Lessard et Jean-Yves Dionne, deux membres de la Société du patrimoine de Saint-Antoine-de-Tilly, ont récemment accouché de leur nouvel ouvrage, Le Manoir de Tilly. Avec ce livre, les deux Antoniens veulent faire redécouvrir le bâtiment vieux de 235 ans et les personnes qui ont animé l’imposant édifice au cours de son histoire.

Jacques Gourde réélu dans Lévis-Lotbinière

POLITIQUE. Les citoyens de Lévis-Lotbinière ont renouvelé leur confiance envers Jacques Gourde. Lors du scrutin tenu hier, ils ont été 32 228 électeurs à voter pour le candidat du Parti conservateur. Le député sortant a ainsi récolté 51,8 % des votes des quelque 91 618 électeurs inscrits, soit 32 228. Il s’agit d’une avance de 18 767 votes sur son plus proche adversaire, Samuel Lamarche du Bloc qu...

Pour Sainte-Croix présente ses priorités électorales

POLITIQUE. Le parti Pour Sainte-Croix a présenté, le 21 septembre, sa liste de priorités en prévision des élections municipales du 7 novembre prochain.

Succès pour le Festival country de Lotbinière

FESTIVAL. Après avoir été reportée à deux reprises en raison de la COVID-19, la sixième édition du Festival country de Lotbinière a finalement pu avoir lieu. Un peu plus de 10 000 personnes se sont réunies sur les terrains de l’Expo, à Saint-Agapit, les 24, 25 et 26 septembre pour festoyer en compagnie des têtes d’affiche de l’événement.

Vision Laurier-Station veut dynamiser Laurier-Station

POLITIQUE. Conseillère sortante à Laurier-Station, Huguette Charest a décidé de briguer le poste de mairesse de la municipalité. Cette dernière ne se présente pas seule et avec L’Équipe Vision Laurier-Station elle souhaite dynamiser la municipalité.