(Crédit photo : Mélanie Labrecque et courtoisie)

SPORT. En 52 ans, la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) a recensé bon nombre de records et d’exploits et vu plusieurs de ses joueurs accéder à la Ligue nationale de hockey (LNH). Ce sont ces histoires hors du commun que le statisticien en chef de la ligue, Denis Demers, a voulu mettre en lumière dans l’exposition Histoire et records de la LHJMQ présentée au Centre communautaire de Leclercville jusqu’au 31 juillet.

Cet événement est la suite logique du travail effectué par M. Demers et son équipe pour colliger toutes les statistiques et informations à propos de l’histoire de la LHJMQ de ses débuts à aujourd’hui, ce qui a mené à la création d’une section complète sur le site Internet de la ligue en 2009.

«J’avais ce projet à cœur depuis longtemps. […] Montrer l’histoire de la ligue, c’est une belle richesse à partager tout comme permettre aux gens de venir voir la Coupe du Président, des objets de collection qui ont appartenu aux joueurs et voir l’évolution de l’équipement», a indiqué Denis Demers.

Les visiteurs pourront s’imprégner de l'importante histoire de la LHJMQ à travers différentes coupures de presse et des photos, des chandails et des équipements portés et utilisés par certains joueurs qui ont marqué l’histoire du circuit Courteau. Ils pourront aussi voir de près la Coupe du Président; celle qui a été levée, entre autres, par les Guy Lafleur, Mario Lemieux, Sidney Crosby, Philippe Boucher, Steve Gosselin et Jean-Philip Chabot.

«Ce n’est pas celle qu’ont les Tigres de Victoriaville en ce moment. Cette coupe a été sortie du réseau en 2016. Il y a eu un gros bris sur le trophée. Rouyn-Noranda l’a passablement amoché et elle nous est revenue dans un piteux état. Nous avons été obligés de commander une nouvelle coupe. Celle qui est exposée était trop faible au niveau de la structure. On l’a rafistolée et mise belle, mais elle ne pourrait pas aller sur une patinoire et se faire brasser par des joueurs.»

Par ailleurs, Denis Demers a de nombreuses histoires à raconter à propos de cette coupe. Elle en a vu de toutes les couleurs depuis 1969, affirme-t-il. Elle a notamment été échappée dans une piscine et dans le lac Memphrémagog.

L’ilot central est quant à lui consacré aux joueurs marquants de la LHJMQ originaires des MRC de Bécancour et de Lotbinière.

Exposition unique

Il a fallu deux mois de travail et de nombreuses heures à Denis Demers pour réunir toutes les pièces qui sont présentées.

«Environ 85 % du matériel qui est ici est emprunté à d’anciens joueurs, d'anciens dirigeants et entraîneurs qui ont bien voulu nous les prêter. […] Le plus grand défi a été de tout rassembler. Visiter plusieurs villes pourrait être faisable, mais en raison la complexité pour réunir ces équipements, on ne risque pas de revoir cette exposition dans un proche avenir.»

Parmi les objets présentés, on retrouve, entre autres, les patins de Maxime Rousseau. À ce jour, il est le seul joueur de la LHJMQ qui a porté des patins de taille 13 ½. On peut aussi voir l’un des bancs de l’Aréna Jacques-Plante et un autre de l’ancien Forum de Montréal.

Point central

Le choix de Leclercville pour accueillir l’exposition n’est pas le fruit du hasard, précise M. Demers. Même s’il a un pied à terre dans la région cet été, il explique que Leclercville est un point central qui permet de rejoindre un plus grand bassin de partisans.

«Ça aurait été un avantage [de faire ça à Québec], mais on aurait été décentralisé. On se trouve un peu plus loin de Victoriaville, à distance de Shawinigan et de Drummondville et encore plus loin de Montréal. Actuellement, nous nous trouvons à 45 minutes de Québec, à 45 minutes de Trois-Rivières. Nous sommes beaucoup plus accessibles.»

Denis Demers sera aussi accompagné de trois jeunes hockeyeurs de la région pour l’aider à guider les visiteurs à travers l’exposition.

Tous les profits réalisés seront redistribués en bourses aux étudiants athlètes de la LHJMQ, aux jeunes sportifs des MRC de Lotbinière et de Bécancour. Une autre partie des fonds sera remise aux loisirs de Leclercville pour donner une cure de rajeunissement au terrain de tennis qui n’a pas été retouché depuis plus de 30 ans.

L’exposition est ouverte au public les jeudis (11h à 20h30), vendredis (11h à 20h30) et samedis (11h à 18h30) de juillet.

 

 

 

 

 

Les plus lus

Un homme barricadé possiblement armé à Sainte-Croix

À 8h ce matin, la Sûreté du Québec (SQ) a effectué un déploiement policier important sur la rue des Chutes, à Sainte-Croix, puisqu’un homme en crise et possiblement armé s’est barricadé dans sa résidence. L’opération s’est conclue vers midi lors d’une intervention du groupe d’intervention tactique du corps policier, l’individu a été retrouvé inanimé dans sa résidence.

Guy Laroche victime d’un grave accident à Montmagny

FAITS DIVERS. Le photographe originaire de Sainte-Croix, Guy Laroche, a subi d’importantes blessures, le 3 juillet dernier. Il était à l’Autodrome de Montmagny pour capturer en images les différents programmes de courses de la journée. Il a été percuté par une voiture qui entrait dans les puits.

De la cuisine de rue à Saint-Apollinaire

AFFAIRES. Michael Roy entretient depuis plusieurs années une passion pour la cuisine de rue et les camions de cuisine de rue. Au début de l’année, avec la fermeture des restaurants, il a vu l’occasion de combiner sa passion avec un projet de se lancer en affaires dans le domaine.

Un projet qui ne fait pas l’unanimité

SÉCURITÉ. La construction d’un trottoir à Saint-Flavien repose maintenant entre les mains de la population. Lors d’une rencontre d’information qui s’est tenue le 21 juin, le conseil municipal a présenté le projet à la population et expliqué ce qui l’a mené à l’adoption d’un règlement d’emprunt de près de 1,2 M$.

Pro-Fab vendu à des intérêts québécois

ÉCONOMIE. Le Fonds québécois d’investissement privé, Kairos Capital Management a confirmé, le 23 juin dernier, l’acquisition de Groupe Pro-Fab. Depuis 10 ans, l’entreprise dont le siège social se trouve à Saint-Apollinaire était dans le giron de l’américain Wynnchurch Capital, un autre fonds d’investissement privé.

L’histoire de la LHJMQ racontée à Leclercville

SPORT. En 52 ans, la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) a recensé bon nombre de records et d’exploits et vu plusieurs de ses joueurs accéder à la Ligue nationale de hockey (LNH). Ce sont ces histoires hors du commun que le statisticien en chef de la ligue, Denis Demers, a voulu mettre en lumière dans l’exposition Histoire et records de la LHJMQ présentée au Centre communautaire de Lec...

Le ministre André Lamontagne visite la région

POLITIQUE. Le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation et ministre responsable de la Chaudière-Appalaches, André Lamontagne, a visité la MRC de Lotbinière le 28 juin dernier. En compagnie de la députée, Isabelle Lecours, il a visité deux entreprises de la région.

Trois nouveaux cas de COVID-19 découverts en Chaudière-Appalaches

Comme depuis quelques jours, le nombre de nouvelles infections au coronavirus continue d'être faible en Chaudière-Appalaches. Selon le plus récent bilan sur l'évolution de la pandémie préparé par le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), seulement trois résidents de la région ont appris au cours des 24 dernières heures qu'ils avaient contracté la COVID-1...

L’urgence de l’Hôtel-Dieu de Lévis bondée

SANTÉ. Comme dans d’autres hôpitaux du Québec, l’urgence de l’Hôtel-Dieu de Lévis est présentement victime de débordement, ce qui met ce service sous haute pression.