Crédit photo : Gilles Boutin - Archives

SANTÉ. Lors d'une mêlée de presse à l'Assemblée nationale, le ministre de la Santé du Québec, Christian Dubé, a fait une mise à jour jeudi sur la campagne de vaccination. À cette occasion, il a notamment annoncé que les Québécois pourront devancer leur rendez-vous afin d'obtenir une deuxième dose d'un vaccin contre la COVID-19 à partir de juin.

Par Érick Deschênes - Collaboration spéciale

Si tout va comme l'entend Québec, les Québécois pourraient pouvoir prendre un nouveau rendez-vous pour ce faire à partir du 7 juin. 

Comme pour la première dose, les citoyens pourront devancer leur rendez-vous par séquence, selon un calendrier où la population sera divisée en tranche d'âge. Ainsi, ce seraient les personnes âgées de 80 ans et plus qui pourraient devancer leur rendez-vous à partir du 7 juin, les personnes âgées de 65 ans et plus pourraient le faire quelques jours plus tard et ainsi de suite.

«Je préfère donner davantage de détails quand le calendrier et la plateforme de réservation Clic Santé seront prêts, soit la semaine prochaine. C'est un important défi logistique pour Clic Santé. On parle quand même de devancer potentiellement cinq millions de rendez-vous», a expliqué M. Dubé.

Accélérer la vaccination

Dans un autre ordre d'idées, le ministre de la Santé a annoncé que des Québécois qui ont reçu une première dose du vaccin d'AstraZeneca contre la COVID-19 pourront aussi obtenir plus rapidement que prévu leur deuxième dose.

En effet, le Comité sur l'immunisation du Québec (CIQ) a recommandé au gouvernement, dans l'un de ses avis, d'abaisser de 12 à 8 semaines l'intervalle recommandé pour administrer la deuxième dose de ce vaccin.

Ainsi, dès samedi, les personnes qui ont reçu une première dose du vaccin d'AstraZeneca avant le 3 avril pourront se présenter dans des cliniques de vaccination sans rendez-vous afin d'obtenir la deuxième dose de ce vaccin.

Toutefois, les citoyens qui ont reçu une première dose du vaccin d'AstraZeneca et qui désirent recevoir une dose du vaccin de Pfizer ou de Moderna comme deuxième dose ne pourront pas la recevoir plus rapidement. Le cas échéant, le rendez-vous prévu 112 jours après la première dose sera maintenu.

Enfin, Christian Dubé a profité de sa tribune pour inviter une nouvelle fois les jeunes Québécois à aller se faire vacciner contre la COVID-19.

«Nous n'avons pas encore atteint le cap des 75 % de Québécois âgés de moins de 40 ans qui ont reçu une première dose ou qui ont pris un rendez-vous pour la recevoir. Chez les adolescents, seulement 32 % d'entre eux ont reçu leur première dose ou ont pris un rendez-vous. Présentement, les jeunes n'ont qu'à attendre six jours avant de recevoir leur première dose. Il est très important qu'on atteigne une proportion de 75 % de personnes vaccinées par groupe d'âge afin d'atteindre l'immunité collective», a conclu le ministre de la Santé.

Les plus lus

Accident mortel à Joly

FAITS DIVERS. La route a fait une victime la nuit dernière dans le secteur de Saint-Janvier-de-Joly. Pour une raison inconnue, un automobiliste a fait une violente sortie de route sur l’autoroute 20 Est (kilomètres 273) qui lui a coûté la vie.

La maison du quai deviendra musée

PATRIMOINE. Depuis le début du 20e siècle, la petite maison du quai de Lotbinière a été au cœur de la vie de la municipalité et, avec les années, a été déplacée à plusieurs reprises. En 2020, après avoir passé plus de 50 ans au 21, chemin de la Vieille-Église, elle était menacée de démolition. Ses nouveaux propriétaires l’ont cédée à la Corporation d’aide au développement économique et familial (C...

Deuxième dose : les Québécois pourront devancer leur rendez-vous à partir du mois prochain

SANTÉ. Lors d'une mêlée de presse à l'Assemblée nationale, le ministre de la Santé du Québec, Christian Dubé, a fait une mise à jour jeudi sur la campagne de vaccination. À cette occasion, il a notamment annoncé que les Québécois pourront devancer leur rendez-vous afin d'obtenir une deuxième dose d'un vaccin contre la COVID-19 à partir de juin.

Ode à la bienveillance envers les aînés

COMMUNAUTÉ. Le 15 juin, ce sera la Journée mondiale de lutte à la maltraitance des personnes aînées. Afin de souligner cette journée, plusieurs intervenants de la Chaudière-Appalaches ont uni leurs forces pour proposer une formule qui mettra plutôt l’accent sur un message positif.

COVID-19 : encore des données encourageantes, mais deux décès supplémentaires enregistrés dans la région

SANTÉ. Dans son plus récent bilan sur la situation, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a annoncé lundi que seulement 50 nouveaux cas de COVID-19 avaient été découverts dans la région au cours des 24 dernières heures. Toutefois, l'organisation a également indiqué que deux autres personnes demeurant en Chaudière-Appalaches ont perdu leur combat contr...

Lotbinière passera en zone orange le 31 mai

SANTÉ. L’amélioration de la situation sanitaire au Québec fait en sorte que le gouvernement pourra aller de l’avant avec les premières phases du déconfinement qui s’amorceront vendredi et lundi. C’est ce qu’a indiqué le premier ministre du Québec, François Legault, lors de son point de presse hebdomadaire sur l’état de situation de la pandémie de COVID-19 au Québec.

Site de vaccination temporaire à Saint-Apollinaire

SANTÉ. Le Centre intégré de santé et de services sociaux de la Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a annoncé l’ouverture d’un centre temporaire de vaccination contre la COVID-19 au 83, rue Boucher, à Saint-Apollinaire les 28, 29 et 30 mai.