(Crédit photo : Archives)

POLITIQUE. Le maire de Saint-Apollinaire, Bernard Ouellet, a confirmé qu’il ne solliciterait pas une troisième fois l'appui de sa population. Après quatre mandats, deux de conseillers et deux comme maire, il préfère laisser la place à la relève.

À 65 ans, le politicien affirme avoir moins d’énergie et est prêt à tourner la page. Sa décision a été «longuement murie», a-t-il expliqué lors d’un entretien téléphonique. «C’était certain que je ne faisais pas un troisième mandat. J’étais décidé quasiment en commençant le mandat actuel. Rien n’a été précipité, c’était planifié.»

S’il a officialisé sa décision aussi tôt, c’est qu’il souhaitait donner le temps nécessaire aux intéressés afin qu’ils puissent se préparer.

La saga du cimetière musulman en 2017 et plus récemment le drame des sœurs Carpentier ont été deux des événements qui ont marqué profondément ses mandats. Cependant, il veut être clair, ils n’ont pas pesé dans la balance au moment de prendre sa décision.

«Ce ne sont pas les événements qui sont survenus pendant mes deux mandats qui me font partir. C’était prévu, a-t-il assuré. Ça n’a rien changé à ma décision. Oui, ce sont des événements qui ont été difficiles à vivre, mais si j’avais eu une dizaine d’années de moins, j’aurais probablement continué.»

Croissance rapide

En novembre, après avoir consacré 16 ans à sa Ville, Bernard Ouellet la quittera avec le sentiment du devoir accompli. «Je pars de là, comme plusieurs le disent, serein, content et heureux.»

Entre sa première élection de conseiller municipal en 2005 et aujourd’hui, la population de Saint-Apollinaire a fait un bond de géant. Elle est passée de moins de 5 000 habitants à plus de 7 400.

«Je suis content de l’avoir vue progresser. C’est allé vite, très vite même. Nous avons pu amener de nouveaux services à la population, comme notre centre multifonctionnel, la nouvelle école et prochainement la patinoire couverte», a-t-il souligné.

Une fois retiré de la sphère publique, M. Ouellet consacrera son temps à ses terres à bois, un passe-temps qui lui permet de travailler à son rythme.

Toutefois, avant de partir, il s’assurera de remplir les fonctions qui lui ont été confiées par la population de façon aussi consciencieuse qu’au cours des dernières années. «Il reste quand même six mois et je veux faire mon mandat jusqu’au bout, comme il faut. Je pense que ça va bien se terminer», a-t-il conclu.

 

 

Les plus lus

La MRC de Lotbinière passe au rouge foncé

SANTÉ. Le premier ministre du Québec, François Legault a annoncé, lors de son point de presse du 13 avril, que les mesures spéciales d’urgence seront prolongées jusqu’au 25 avril et s’appliqueront dorénavant à l’ensemble de la Chaudière-Appalaches y compris la MRC de Lotbinière, dès demain, à 20h.

Personne n’est invincible face à la COVID-19

SANTÉ. Les dernières semaines n’ont pas été de tout repos pour Sébastien Duclos et sa famille. Ils se remettent tous de la COVID-19 qu’ils auraient contractée, croit-il, au début du mois d’avril, peu avant Pâques. Après avoir vécu les «12 pires jours» de sa vie, il a lancé un cri du cœur sur les médias sociaux implorant ses proches de ne pas «baisser la garde» face au virus et de respecter les nor...

Des infrastructures de loisirs améliorées dans la région

SOCIÉTÉ. Quatre municipalités de la MRC de Lotbinière se partageront une somme de 475 751 $ des gouvernements fédéral et provincial pour l’aménagement de différentes infrastructures de loisirs. La députée de Lotbinière-Frontenac à l’Assemblée nationale, Isabelle Lecours, a confirmé la teneur des projets et les montants consentis par les gouvernements, le 21 avril.

COVID-19 : autre bond des nouveaux cas en Chaudière-Appalaches

SANTÉ. Selon le plus récent bilan du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), 142 résidents de la région ont appris au cours des 24 dernières heures qu'ils avaient contracté la COVID-19. Il s'agit de la quatrième journée consécutive où plus de 100 nouveaux cas sont enregistrés en Chaudière-Appalaches.

L’École Beaurivage se mobilise pour Leucan

COMMUNAUTÉ. Le 10 mai prochain, 90 élèves de la 5e année à la 5e secondaire et membres du personnel de l’École Beaurivage de Saint-Agapit passeront sous le rasoir et les ciseaux du Défi Têtes rasées. Leur objectif est ambitieux, mais ils sont en bonne voie de le réaliser. La journée du Défi, ils souhaitent remettre un chèque de 40 000 $ à Leucan.

COVID-19 : nouvelle baisse des nouveaux cas, mais 4 décès enregistrés en Chaudière-Appalaches

SANTÉ. Comme hier, le nombre de nouveaux cas de COVID-19 découverts en Chaudière-Appalaches continue de baisser. Selon le plus récent bilan du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), 115 résidents de la région ont appris au cours des 24 dernières heures qu'ils avaient été infectés par le coronavirus. Cependant, la maladie continue de faucher la vie de per...

La MRC de Lotbinière rend hommage à Mario Grenier

SOCIÉTÉ. Cinq jours après le décès du maire de Saint-Sylvestre, Mario Grenier, la MRC de Lotbinière a fait part de sa «profonde tristesse» face au départ de l’élu qui était impliqué en politique municipale depuis 35 ans.

Construction d’une patinoire couverte réfrigérée à Saint-Apollinaire

SPORTS. Les Apollinairois devraient profiter, d’ici la fin de l’année 2021 d’une nouvelle infrastructure de loisirs et de sport. Les gouvernements provincial et fédéral ont confirmé une aide financière substantielle de plus de 2,7 M$ à la Municipalité de Saint-Apollinaire pour la construction d’une patinoire couverte réfrigérée à proximité du centre multifonctionnel.