La Famille Breton de Laurier-Station déjà 50 ans en action

En 1971, Raymond Breton et Françoise Gagnon ont quitté Saint-Romuald pour ouvrir, à proximité de l’autoroute 20, à Laurier-Station, une station d’essence et un service de remorquage.

Réjean se joindra à l’entreprise familiale où il développera le volet du dépannage routier dans la MRC de Lotbinière et une section de l’autoroute 20. Le tout a été rendu possible par des ententes avec le CAA et la Sûreté du Québec. Il sera également, pendant dix ans, ambulancier à temps partiel chez Ambulance 2522, de Saint-Flavien.

En 1994, Raymond et Réjean seront à l’origine de l’ouverture des premières franchises de restauration rapide dans Lotbinière : les restaurants Subway et Pizza Salvatore.

En 1995, Réjean est devenu président de l’Association des gens d’affaires de Lotbinière et en 1997, le directeur provincial du conseil d’administration de l’Association des professionnels du dépannage du Québec (APDQ).

En 2001, Raymond et sa femme prendront une retraite bien méritée avec la vente de la Station d’essence Ultramar. Réjean s’associera, à ce moment, avec sa conjointe Nicole Laroche et poursuivra l’aventure commerciale avec un parc de dépanneuses incluant un service de location de voitures pour desservir la clientèle régionale.

Les trois enfants de Réjean : Kaven, Mélanie et Samuel travailleront pour l’entreprise familiale. En 2005, le poste de président-directeur général de l’APDQ, qui compte quelque 385 membres au Québec, lui sera offert. Il l’accepte et l’entreprise familiale sera vendue la même année.

Animation et rire font partie de la famille Breton. Vous en doutez? Impliqué dans son milieu, c’est en 1979 que Raymond se joint au Club Lions Laurier-St-Flavien et Réjean le suivra dix ans plus tard. Le père et le fils participeront à plusieurs reprises à la pièce de théâtre annuelle avec les autres membres du Club Lions dans le but d’amasser des fonds qui seront par la suite redistribués parmi les gens dans le besoin.

Saviez-vous que le père de Françoise, l’arrière-grand-père de Sam, était un humoriste dans l’âme ? En effet, Israël Gagnon, de Saint-Raphaël-de-Bellechasse divertissait les gens dans les années 1940 et 1950 alors qu’il offrait des spectacles dans les soirées paroissiales de la région de Bellechasse et sur le perron d’église toutes les semaines.

Il semble que ce lien familial a traversé les années, si l’on se fie à la dernière génération de la famille et que l’on regarde avec plaisir Samuel, le fils de Réjean, humoriste déjà très populaire.

 

Sur la photo: Sam, Réjean et Raymond Breton lors d’une activité annuelle du Club Lions.

 

Une marraine remplie d’espoir

Maryse Desrochers (photo 2), est bien soutenue par son conjoint, Patrick Martel, et ses deux enfants, Xavier et Noémie. Elle a accepté avec beaucoup d’émotions le titre de marraine d’honneur de la prochaine édition du Relais pour la Vie de Lotbinière qui se tiendra le 12 juin prochain.

Mme Desrochers combat, depuis plus d’un an, un cancer du sein. Âgée de 38 ans, elle a dû subir des traitements de chimiothérapie et vient de compléter 30 séances de radiothérapie. Quel courage et quelle détermination!

Elle mentionne que chaque jour, la Société canadienne du cancer travaille à sauver des vies. Grâce à des milliers de Québécois, donateurs et bénévoles, elle lutte pour prévenir plus de cancers, permettre à nos chercheurs de faire plus de découvertes et aider plus de personnes touchées par la maladie. Le Relais pour la Vie fait partie de la solution.

Elle invite la population à participer au combat contre la maladie en passant une nuit inoubliable. Cette année encore, en raison de la pandémie, cette activité se tiendra sous forme virtuelle. Les détails seront connus au cours des prochaines semaines.

Mme Desrochers souligne que le nombre de participants au Relais pour la vie est très élevé. Certains s’inscrivent sur une base personnelle et d’autres se regroupent dans une équipe et ils sont déjà en pleine campagne de financement.

 

 

 

 

 

 

Les plus lus

COVID-19 : Lotbinière repasse en zone rouge

SANTÉ. Comme toutes les autres MRC de la Chaudière-Appalaches, la MRC de Lotbinière passera demain à 20h en zone rouge et ses citoyens devront respecter des mesures supplémentaires. Cependant, les Lotbiniérois ne se voient pas imposer le reconfinement strict qui entrera aussi en vigueur jeudi à 20h dans la communauté métropolitaine de Québec, incluant Lévis, ainsi que dans la région de Gatineau.

Nouveau maire à Saint-Patrice-de-Beaurivage

POLITIQUE. Saint-Patrice-de-Beaurivage a un nouveau maire depuis quelques jours. Samuel Boudreault a été élu à huis clos par les conseillers à l’occasion d’un vote secret.

La MRC de Lotbinière passe au rouge foncé

SANTÉ. Le premier ministre du Québec, François Legault a annoncé, lors de son point de presse du 13 avril, que les mesures spéciales d’urgence seront prolongées jusqu’au 25 avril et s’appliqueront dorénavant à l’ensemble de la Chaudière-Appalaches y compris la MRC de Lotbinière, dès demain, à 20h.

Un deuxième spectacle de danse mobile à Saint-Apollinaire

DANSE. Il y a un an, le Québec venait tout juste de déclarer l’état d’urgence sanitaire et les mesures de confinement s’additionnaient de jour en jour. Pour amener un peu de joie dans le cœur des Apollinairois, la propriétaire du Studio de danse Hypnose, Nataly Lemay, avait pris l’initiative d’organiser un spectacle de danse mobile dans les rues de la municipalité. Un an plus tard, elle récidive e...

COVID-19 : Lotbinière évite le reconfinement

PANDÉMIE. La MRC de Lotbinière ne fait pas partie des cinq MRC de la Chaudière-Appalaches où un confinement strict comme à Lévis sera en vigueur dès demain à 20h. Par voie de communiqué, le gouvernement du Québec a annoncé dimanche que les citoyens des MRC de Bellechasse, de La Nouvelle-Beauce (région de Sainte-Marie), des Etchemins, de Beauce-Sartigan (région de Saint-Georges) et Robert-Cliche (r...

COVID-19 : vers un resserrement des mesures dans la région?

PANDÉMIE. Face à l'importante augmentation du nombre de nouveaux cas de COVID-19 constatée en Beauce au cours des dernières semaines, le gouvernement provincial envisage de resserrer les mesures sanitaires en vigueur dans la région afin de freiner la propagation du coronavirus. C'est notamment que ce qu'a indiqué le premier ministre du Québec, François Legault, lors d'une mise à jour sur la situat...

Les écoles du CSSBE fermées la semaine prochaine

SANTÉ. En raison de la propagation de la COVID-19 et de l’augmentation importante des cas dans le secteur du Centre de services scolaire de la Beauce-Etchemin (CSSBE), la direction régionale de la santé publique a exigé la fermeture des établissements scolaires sous sa responsabilité.

L’École Beaurivage se mobilise pour Leucan

COMMUNAUTÉ. Le 10 mai prochain, 90 élèves de la 5e année à la 5e secondaire et membres du personnel de l’École Beaurivage de Saint-Agapit passeront sous le rasoir et les ciseaux du Défi Têtes rasées. Leur objectif est ambitieux, mais ils sont en bonne voie de le réaliser. La journée du Défi, ils souhaitent remettre un chèque de 40 000 $ à Leucan.

COVID-19 : autre bond des nouveaux cas en Chaudière-Appalaches

SANTÉ. Selon le plus récent bilan du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), 142 résidents de la région ont appris au cours des 24 dernières heures qu'ils avaient contracté la COVID-19. Il s'agit de la quatrième journée consécutive où plus de 100 nouveaux cas sont enregistrés en Chaudière-Appalaches.