Avec la bandoulière Mamaloop, Ann-Pier Verreault veut permettre aux parents de pouvoir transporter une coquille pour bébé sans se fatiguer. (Crédit photo : Courtoisie)

ENTREPRENEURIAT. Fondée il y a bientôt deux ans, l’entreprise lotbiniéroise Mamaloop a le vent dans les voiles. Avec son projet entrepreneurial, Ann-Pier Verreault, une résidente de Saint-Agapit, veut désormais s’attaquer aux marchés canadien et américain avec son produit vedette, la bandoulière pour coquille de bébé.

Par Érick Deschênes – Collaboration spéciale 

C’est lors du deuxième congé de maternité d’Ann-Pier Verreault que Mamaloop a vu le jour. Ayant le goût de l’entrepreneuriat grâce à son conjoint entrepreneur, la résidente de Saint-Agapit désirait créer un produit afin de faciliter la vie des parents.

«Avec mes deux filles, j’ai pu constater à quel point cela pouvait devenir fatigant d’avoir à transporter une coquille avec nos bras. C’est là que j’ai eu un éclair de génie, soit de créer une bandoulière en cuir qui allait éliminer cet irritant.  […] Jadis, il y avait une entreprise allemande qui avait créé un produit du genre, mais en tissu synthétique, et sans que l’outil répartisse le poids partout sur le corps. J’ai ainsi vu une belle opportunité», se rappelle Mme Verreault.

La nouvelle entrepreneure a donc approché un manufacturier produisant des produits en cuir afin de savoir s’il pouvait créer la bandoulière rembourrée qu’elle avait imaginée. Cette proposition a piqué la curiosité du manufacturier qui a décidé de préparer un patron et de créer le produit.

En raison des avantages de son outil, Mamaloop a rapidement connu du succès lorsqu’Ann-Pier Verreault a lancé sa boutique, en août 2019. Le sous-sol de la résidente de Saint-Agapit est tranquillement devenu son centre de gestion des commandes, la bandoulière en cuir rembourrée permettant de transporter une coquille pour bébés étant recherchée par les consommatrices. Désormais, Mamaloop livre son produit vedette partout au Québec et en Ontario et ce dernier est disponible dans 14 magasins Clément (boutique spécialisée en produits pour enfants). 

Passer à la prochaine étape 

 Forte de ses succès, Ann-Pier Verreault entend désormais s’attaquer à d’autres marchés, en raison notamment d’un certain intérêt pour sa bandoulière rembourrée en Colombie-Britannique.

«En deux ans, Mamaloop a beaucoup évolué. Je suis rendue à passer en deuxième vitesse. J’ai des projets d’expansion ailleurs au Canada et aux États-Unis. C’est une grande étape de tenter de percer dans ces marchés, mais avec la réponse que j’ai obtenue au Québec et en Ontario, je crois que cela est possible. J’aimerais que mon produit devienne un indispensable comme la coquille l’est désormais», partage la fondatrice de l’entreprise lotbiniéroise.

En plus de développer de nouveaux marchés, Ann-Pier Verreault s’affaira à la diversification de son entreprise en lançant également un autre produit en cuir pour faciliter la vie des parents, ce printemps ou cet été.

«La mission de Mamaloop, c’est d’aider les parents dans leur quotidien. On travaille actuellement sur le prototype d’un autre produit connexe en cuir. [...] Présentement, j’oeuvre dans Mamaloop à temps partiel, mais je vise à y travailler à temps plein dans un horizon à moyen terme. La pandémie a retardé mon souhait, mais il m’a permis d’éclaircir mon plan de match pour y arriver», conclut la nouvelle entrepreneure.

 

Les plus lus

COVID-19 : Lotbinière repasse en zone rouge

SANTÉ. Comme toutes les autres MRC de la Chaudière-Appalaches, la MRC de Lotbinière passera demain à 20h en zone rouge et ses citoyens devront respecter des mesures supplémentaires. Cependant, les Lotbiniérois ne se voient pas imposer le reconfinement strict qui entrera aussi en vigueur jeudi à 20h dans la communauté métropolitaine de Québec, incluant Lévis, ainsi que dans la région de Gatineau.

Nouveau maire à Saint-Patrice-de-Beaurivage

POLITIQUE. Saint-Patrice-de-Beaurivage a un nouveau maire depuis quelques jours. Samuel Boudreault a été élu à huis clos par les conseillers à l’occasion d’un vote secret.

La MRC de Lotbinière passe au rouge foncé

SANTÉ. Le premier ministre du Québec, François Legault a annoncé, lors de son point de presse du 13 avril, que les mesures spéciales d’urgence seront prolongées jusqu’au 25 avril et s’appliqueront dorénavant à l’ensemble de la Chaudière-Appalaches y compris la MRC de Lotbinière, dès demain, à 20h.

Un deuxième spectacle de danse mobile à Saint-Apollinaire

DANSE. Il y a un an, le Québec venait tout juste de déclarer l’état d’urgence sanitaire et les mesures de confinement s’additionnaient de jour en jour. Pour amener un peu de joie dans le cœur des Apollinairois, la propriétaire du Studio de danse Hypnose, Nataly Lemay, avait pris l’initiative d’organiser un spectacle de danse mobile dans les rues de la municipalité. Un an plus tard, elle récidive e...

COVID-19 : Lotbinière évite le reconfinement

PANDÉMIE. La MRC de Lotbinière ne fait pas partie des cinq MRC de la Chaudière-Appalaches où un confinement strict comme à Lévis sera en vigueur dès demain à 20h. Par voie de communiqué, le gouvernement du Québec a annoncé dimanche que les citoyens des MRC de Bellechasse, de La Nouvelle-Beauce (région de Sainte-Marie), des Etchemins, de Beauce-Sartigan (région de Saint-Georges) et Robert-Cliche (r...

COVID-19 : vers un resserrement des mesures dans la région?

PANDÉMIE. Face à l'importante augmentation du nombre de nouveaux cas de COVID-19 constatée en Beauce au cours des dernières semaines, le gouvernement provincial envisage de resserrer les mesures sanitaires en vigueur dans la région afin de freiner la propagation du coronavirus. C'est notamment que ce qu'a indiqué le premier ministre du Québec, François Legault, lors d'une mise à jour sur la situat...

Les écoles du CSSBE fermées la semaine prochaine

SANTÉ. En raison de la propagation de la COVID-19 et de l’augmentation importante des cas dans le secteur du Centre de services scolaire de la Beauce-Etchemin (CSSBE), la direction régionale de la santé publique a exigé la fermeture des établissements scolaires sous sa responsabilité.

L’École Beaurivage se mobilise pour Leucan

COMMUNAUTÉ. Le 10 mai prochain, 90 élèves de la 5e année à la 5e secondaire et membres du personnel de l’École Beaurivage de Saint-Agapit passeront sous le rasoir et les ciseaux du Défi Têtes rasées. Leur objectif est ambitieux, mais ils sont en bonne voie de le réaliser. La journée du Défi, ils souhaitent remettre un chèque de 40 000 $ à Leucan.

COVID-19 : autre bond des nouveaux cas en Chaudière-Appalaches

SANTÉ. Selon le plus récent bilan du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), 142 résidents de la région ont appris au cours des 24 dernières heures qu'ils avaient contracté la COVID-19. Il s'agit de la quatrième journée consécutive où plus de 100 nouveaux cas sont enregistrés en Chaudière-Appalaches.