(Crédit photo : Capture d’écran)

POLITIQUE. Même si la propagation de la COVID-19 ralentit en Chaudière-Appalaches, la région demeurera en zone rouge au moins jusqu’à la fin de la semaine de relâche. C’est ce qu’a confirmé le premier ministre du Québec, François Legault, à l’occasion de son point de presse du 16 février sur l’état de la situation au Québec.

«Les choses s'améliorent, que ce soient les cas, les hospitalisations, les décès, mais la pandémie n'est pas finie, il y a encore des risques importants pour les Québécois, en particulier au cours des prochaines semaines», a déclaré le premier ministre.

Ainsi, seule la région de l’Outaouais passera au niveau d’alerte orange dès le 22 février. La stabilité qu’enregistre la région depuis plusieurs semaines et le fait qu’Ottawa passera aussi en zone orange expliquent pourquoi le gouvernement a décidé d’abaisser le niveau d’alerte.

«Il faut être très prudent avec les gestes qu’on va poser», a ajouté M. Legault pour justifier sa décision de maintenir les autres régions, dont la Capitale-Nationale et la Chaudière-Appalaches, au niveau d’alerte rouge.

Par ailleurs, François Legault a rappelé qu’il y a encore beaucoup trop d’hospitalisations au Québec. On compte toujours 771 patients COVID. Cela amène encore beaucoup de délestage. S’ajoutent l’épuisement du personnel de la santé, les infirmières et préposés aux bénéficiaires sont au front depuis le mois de mars 2020, les variants et la semaine de relâche qui entraîne des rassemblements et des déplacements.

Assouplissements pour la relâche

Dès le 26 février, même dans les zones rouges, les cinémas pourront rouvrir, les sports intérieurs seront permis pour les familles et des groupes de deux personnes. Ainsi, les arénas et les piscines pourront ouvrir leurs portes. Le respect des normes sanitaires de base s’appliquera également.

À l’extérieur, jusqu’à huit personnes pourront faire des activités ensemble. Tout cela s’ajoute aux musées et aux bibliothèques qui ont déjà ouvert leurs portes.

Toujours en zone rouge, le couvre-feu est maintenu à 20h.

Par ailleurs, il n’y aura pas de barrages pour limiter les déplacements entre les régions. Cependant, les policiers auront le mandat d’assurer une surveillance accrue dans les endroits reconnus pour accueillir beaucoup de touristes. Les gens qui loueront un chalet sont invités à amener leur propre nourriture.

Le premier ministre a également rappelé aux parents qui devront travailler pendant la relâche de ne pas confier leurs enfants aux grands-parents. Il a plutôt lancé un appel aux employeurs. Il leur demande d’être compréhensif envers les parents qui ont de jeunes enfants, de leur accorder quelques jours de congé pour les accommoder. «Le plus important dans les prochaines semaines sera de s’assurer qu’il n’y a pas de visite dans les maisons.»

La situation et le maintien de ces assouplissements seront réévalués juste avant la relâche.

 

 

Les plus lus

COVID-19 : les nouveaux cas continuent de grimper en Beauce

Les données des 24 dernières heures concernant la COVID-19 recensent 57 nouveaux cas infectés en Chaudière-Appalaches, dont 38 proviennent de la région de la Beauce, ce 13 février. Un résident de la Chaudière-Appalaches a également perdu la vie en raison de la maladie hier.

Le jardinier de Leclercville

SOCIÉTÉ. Jardinier amateur, Laval Labbé s’est découvert sur le tard une passion pour l’horticulture. Depuis 10 ans, il cultive minutieusement et prend soin des fleurs ainsi que des plantes qui peuplent la cour arrière de sa résidence de la route 226, à Leclercville. Lorsque les beaux jours reviendront dans quelques semaines, il se mettra de nouveau à la tâche pour faire revivre Les jardins au refr...

Maison rasée par les flammes à Saint-Apollinaire

FAITS DIVERS. Une résidence de Saint-Apollinaire a complètement été rasée par les flammes dans la soirée du 15 février.

Une retraite bien méritée

SOCIÉTÉ. À 60 ans, Robert Leclerc, a connu une carrière bien remplie. Après 40 ans de service pour le même employeur (d’Ambulance Benoît Desrochers à Paraxion), l’ambulancier a pris officiellement sa retraite le 31 décembre dernier.

Saint-Agapit aura sa nouvelle caserne

SÉCURITÉ. Après 20 ans d’attente, les pompiers de Saint-Agapit pourront finalement déménager dans des locaux adaptés à leurs besoins. La construction de la nouvelle caserne a été confirmée le 17 février avec l’octroi d’une subvention de 2,2 M$ du ministère des Affaires municipales et de l’Habitation à la municipalité de Saint-Agapit pour la concrétisation de ce projet évalué à plus de 3 M$.

COVID-19 : encore peu de nouveaux cas découverts en Chaudière-Appalaches

SANTÉ. Seulement 14 personnes demeurant dans la région ont appris jeudi qu'ils avaient contracté la COVID-19, selon le plus récent bilan sur l'évolution de la pandémie préparé par le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA).

COVID-19 : 50 nouveaux cas et 2 décès supplémentaires dans la région

Le plus récent bilan sur l'évolution de la pandémie du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) est sensiblement similaire à celui publié hier. 50 résidents de la région ont appris samedi qu'ils avaient contracté la COVID-19 tandis que les décès de deux autres personnes des suites d'une infection au coronavirus ont été annoncés, pour une autre journée consé...

Un projet de CPE à Val-Alain

FAMILLE. Devant une problématique de disponibilité de places en garderie, la municipalité de Val-Alain a décidé de prendre le taureau par les cornes. Elle a récemment déposé au ministère de la Famille une demande pour obtenir 29 des 105 nouvelles places subventionnées accordées à la MRC de Lotbinière à l’automne dernier.

COVID-19 : importante baisse des nouveaux cas, mais deux autres décès enregistrés

Seulement 15 résidents de la région ont appris hier qu'ils avaient contracté la COVID-19, selon le plus récent bilan sur la pandémie publié par le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA). Cependant, comme depuis quelques jours, l'organisation a annoncé que deux autres personnes demeurant en Chaudière-Appalaches ont perdu leur combat contre la maladie.

COVID-19 : 57 nouveaux cas et 2 autres décès dans la région

SANTÉ. Selon le plus récent bilan du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) sur l'évolution de la pandémie, 57 résidents de la région ont appris hier qu'ils avaient contracté la COVID-19. De plus, deux autres personnes demeurant en Chaudière-Appalaches ont dernièrement perdu leur combat contre la maladie.