(Crédit photo : Gilles Boutin)

FAITS DIVERS. Le Bureau des enquêtes indépendantes (BEI) a fait savoir, le 3 février, qu’il avait terminé son enquête sur les circonstances qui ont mené à la mort d’un Agapitois le 4 octobre dernier. Le rapport est entre les mains du Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP) depuis le 21 janvier.

L’homme de 41 ans est décédé à la suite d’une intervention policière de la Sûreté du Québec. Puisqu’un corps policier était en cause, l’enquête a été confiée au BEI. Des policiers du Service de police de la Ville de Montréal ont apporté leur soutien dans sa réalisation.

C’est sur la base du rapport remis que le DPCP prendra la décision de porter ou non des accusations contre les policiers impliqués.

Par ailleurs, le BEI rappelle que le rapport ne sera pas rendu public puisqu’il contient des renseignements sensibles et nominatifs, des déclarations des personnes impliquées et des témoins ainsi que des éléments de preuve.

Retour sur les faits

Selon les informations rendues publiques par le BEI, l’enquête a démontré que les événements qui ont mené au décès se sont déroulés pendant la nuit du 4 octobre. Le tout a commencé vers 1h43 par un simple appel de citoyen au 911 pour signaler un véhicule abandonné. La même personne a rappelé quelques minutes plus tard pour signaler des bruits s’apparentant à des tirs d’arme à feu. C’est à partir de ce moment que s’est enclenchée la série d’événements qui ont mené au décès du quarantenaire.

La chasse à l’homme nocturne a été ponctuée de contacts entre l’homme et les agents de la paix ainsi que de tirs vers les policiers. Le groupe tactique d’intervention (GTI) a été appelé en renfort. En début de matinée, l’homme avait regagné son domicile. Vers 7h35, un périmètre de sécurité a été érigé et les voisins évacués. Pendant l’évacuation, l’homme a tiré des coups de feu à travers les fenêtres de sa résidence. Vers 8h31, il sort brièvement par la porte pour faire feu en direction des agents qui se trouvent à droite de sa résidence.

«Vers 08 h 50, l’homme sort à nouveau par la porte avant de sa résidence et lève son arme en direction des agents qui sont à gauche de son domicile. Les policiers du GTI font alors feu en direction de l’homme. Ce dernier est atteint par un tir et tombe au sol, à l’intérieur de la résidence. Des policiers lui prodiguent les premiers soins jusqu’à l’arrivée des ambulanciers. L’homme est transporté à l’hôpital où son décès sera constaté», peut-on lire dans le récit des événements fait par le BEI.

 

 

Les plus lus

COVID-19 : les nouveaux cas continuent de grimper en Beauce

Les données des 24 dernières heures concernant la COVID-19 recensent 57 nouveaux cas infectés en Chaudière-Appalaches, dont 38 proviennent de la région de la Beauce, ce 13 février. Un résident de la Chaudière-Appalaches a également perdu la vie en raison de la maladie hier.

Le jardinier de Leclercville

SOCIÉTÉ. Jardinier amateur, Laval Labbé s’est découvert sur le tard une passion pour l’horticulture. Depuis 10 ans, il cultive minutieusement et prend soin des fleurs ainsi que des plantes qui peuplent la cour arrière de sa résidence de la route 226, à Leclercville. Lorsque les beaux jours reviendront dans quelques semaines, il se mettra de nouveau à la tâche pour faire revivre Les jardins au refr...

Maison rasée par les flammes à Saint-Apollinaire

FAITS DIVERS. Une résidence de Saint-Apollinaire a complètement été rasée par les flammes dans la soirée du 15 février.

Une retraite bien méritée

SOCIÉTÉ. À 60 ans, Robert Leclerc, a connu une carrière bien remplie. Après 40 ans de service pour le même employeur (d’Ambulance Benoît Desrochers à Paraxion), l’ambulancier a pris officiellement sa retraite le 31 décembre dernier.

Saint-Agapit aura sa nouvelle caserne

SÉCURITÉ. Après 20 ans d’attente, les pompiers de Saint-Agapit pourront finalement déménager dans des locaux adaptés à leurs besoins. La construction de la nouvelle caserne a été confirmée le 17 février avec l’octroi d’une subvention de 2,2 M$ du ministère des Affaires municipales et de l’Habitation à la municipalité de Saint-Agapit pour la concrétisation de ce projet évalué à plus de 3 M$.

COVID-19 : encore peu de nouveaux cas découverts en Chaudière-Appalaches

SANTÉ. Seulement 14 personnes demeurant dans la région ont appris jeudi qu'ils avaient contracté la COVID-19, selon le plus récent bilan sur l'évolution de la pandémie préparé par le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA).

COVID-19 : 50 nouveaux cas et 2 décès supplémentaires dans la région

Le plus récent bilan sur l'évolution de la pandémie du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) est sensiblement similaire à celui publié hier. 50 résidents de la région ont appris samedi qu'ils avaient contracté la COVID-19 tandis que les décès de deux autres personnes des suites d'une infection au coronavirus ont été annoncés, pour une autre journée consé...

Un projet de CPE à Val-Alain

FAMILLE. Devant une problématique de disponibilité de places en garderie, la municipalité de Val-Alain a décidé de prendre le taureau par les cornes. Elle a récemment déposé au ministère de la Famille une demande pour obtenir 29 des 105 nouvelles places subventionnées accordées à la MRC de Lotbinière à l’automne dernier.

COVID-19 : importante baisse des nouveaux cas, mais deux autres décès enregistrés

Seulement 15 résidents de la région ont appris hier qu'ils avaient contracté la COVID-19, selon le plus récent bilan sur la pandémie publié par le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA). Cependant, comme depuis quelques jours, l'organisation a annoncé que deux autres personnes demeurant en Chaudière-Appalaches ont perdu leur combat contre la maladie.

COVID-19 : 57 nouveaux cas et 2 autres décès dans la région

SANTÉ. Selon le plus récent bilan du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) sur l'évolution de la pandémie, 57 résidents de la région ont appris hier qu'ils avaient contracté la COVID-19. De plus, deux autres personnes demeurant en Chaudière-Appalaches ont dernièrement perdu leur combat contre la maladie.