(Crédit photo: Courtoisie)

POLITIQUE. Tout comme l’année qui vient de se terminer, 2021 amènera son lot de défis pour la députée de Lotbinière-Frontenac à l’Assemblée nationale, Isabelle Lecours. En entrevue avec Le Peuple Lotbinière, elle est revenue sur les moments marquants de la dernière année, mais aussi sur les défis qu’elle anticipe pour les 12 prochains mois.

«Le gros de mon attention en 2020 a été tourné vers la COVID-19 comme la plupart des citoyens, malheureusement. Ce n’est pas une année qui a été facile. Nous avons été pris un peu au dépourvu et personne ne s’attendait à avoir une crise comme celle-là», a expliqué la députée d’entrée de jeu.

En mars, lorsque le Québec a été mis sur pause, elle a bénéficié d'un budget supplémentaire pour soutenir les citoyens de la circonscription. Elle a également offert un montant de 30 000 $ aux banques alimentaires de Lotbinière-Frontenac.

Son bureau a reçu de nombreux appels de citoyens et d’entrepreneurs inquiets. Son personnel et elle ont remarqué beaucoup de craintes, voire de la détresse chez certains. «Ce n’est pas facile, certains pleuraient. Nous avons essayé de les aider et de les rediriger vers les bons endroits.» Quelquefois, elle a même eu à intervenir pour des citoyens qui ne pouvaient pas aller voir un proche en fin de vie en raison des règles en vigueur. «Finalement, ils ont pu accompagner leur proche dans ses dernières heures.»

Elle reconnaît également que certains entrepreneurs, notamment les restaurateurs, n’ont pas eu la vie facile depuis le mois de mars. Elle salue leur résilience et leur capacité d’adaptation, mais consent que plusieurs sont inquiets pour l’avenir. Elle rappelle qu’il sera important «d’encourager les entreprises du milieu» dans les semaines et mois à venir.

«On ne sait pas quand la crise va se terminer. En tant que gouvernement, on doit mettre des mesures en place et aider nos citoyens et entrepreneurs à passer à travers. C’est certain qu’on ne pourra pas sauver toutes les entreprises. Au niveau des finances publiques, ce serait invivable. Nous allons continuer à les aider le plus possible.»

De grands défis à venir

Afin de maintenir à flot l’économie du Québec en 2021, elle confirme que le gouvernement poursuivra ses investissements en infrastructures. De plus, elle rappelle que lors de la dernière mise à jour économique, le gouvernement a rehaussé le financement accordé aux Centres locaux de développement (CLD) et aux MRC pour le développement économique. Ces organisations soutiennent les entrepreneurs.

«[Avec cette aide,] ils seront capable de mieux épauler les entrepreneurs. Nous offrirons aussi de la formation dans les CLD pour qu’ils puissent tous offrir les mêmes services à l’échelle de la province.» Le Département de développement économique de la MRC recevra 900 000 $ sur cinq ans.

Pour l’élue, l’enjeu de la santé mentale est très important et elle se réjouit de voir les investissements qui ont été annoncés par son collègue le ministre délégué à la Santé et aux Services sociaux, Lionel Carmant, afin de faciliter l’accès aux services psychosociaux dans la prochaine année.

(Crédit photo : Courtoisie)

 

Les plus lus

COVID-19 : l’état de la situation en Chaudière-Appalaches

Selon les plus récentes données compilées au cours des dernières 24 heures concernant la COVID-19, 96 nouveaux cas infectés ont été découverts en Chaudière-Appalaches, ce 28 décembre. Depuis le 24 décembre, ce sont 343 nouveaux cas et 10 décès reliés à la maladie qui ont été constatés sur le territoire.

COVID-19 : mise à jour de la situation après deux jours de relâche

En raison des jours fériés du temps des Fêtes, Québec a fait relâche de ses bilans quotidiens de la situation de la COVID-19 dans la province les 25 et 26 décembre. Ce sont 6 783 nouveaux cas qui ont été découverts entre le 24 et le 26 décembre derniers.

Décès de l’ancien député Jean-Guy Paré

POLITIQUE. L’ancien député de Lotbinière à l’Assemblée nationale, Jean-Guy Paré, est décédé le 26 décembre dernier à l'âge de 73 ans. M. Paré avait représenté le Parti québécois de 1994 à 2003.

COVID-19 : hausse importante des nouveaux cas dans la région

Selon le bilan des données des 24 dernières heures concernant la situation de la COVID-19, 178 nouveaux cas infectés au coronavirus ont été décelés en Chaudière-Appalaches et 4 nouveaux décès reliés à la maladie ont malheureusement été enregistrés, ce 5 janvier.

Garage détruit par les flammes

FAITS DIVERS. Un garage résidentiel situé à Laurier-Station a complètement été détruit par les flammes dans l’après-midi du 20 janvier.

COVID-19 : 8 autres résidents de la région emportés par la maladie

SANTÉ. Selon les plus récentes données publiées par le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec (MSSS) portant sur l'évolution de la pandémie de COVID-19, huit autres résidents de la Chaudière-Appalaches ont succombé des suites d'une infection au nouveau coronavirus au cours des trois derniers jours.

COVID-19 : 134 nouveaux cas découverts et 1 décès supplémentaire en Chaudière-Appalaches

SANTÉ. Selon les plus récentes données dévoilées par le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) du Québec portant sur l'évolution de la pandémie de COVID-19 dans la province, 134 résidents de la Chaudière-Appalaches ont appris hier qu'ils avaient été infectés par le nouveau coronavirus. De plus, la maladie a dernièrement emporté une autre personne demeurant dans la région.

COVID-19 : 127 nouveaux cas et 1 décès supplémentaire en Chaudière-Appalaches

SANTÉ. Selon le plus bilan portant sur l'évolution de la pandémie de COVID-19 au Québec publié par le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec (MSSS) le 4 janvier, 127 résidents de la Chaudière-Appalaches ont appris le 3 janvier qu'ils avaient contracté la COVID-19. De plus, un autre décès provoqué par la maladie a été enregistré dans la région.

COVID-19 : la nouvelle variante détectée au Québec

Les données des 24 dernières heures concernant la COVID-19 au Québec rapportent 109 nouveaux cas et 3 décès supplémentaires en Chaudière-Appalaches, ce 29 décembre. Une première personne au Québec a été infectée par la nouvelle souche de la COVID-19,

Poussières noires : Saint-Flavien veut la création d’un comité intersectoriel

POLITIQUE. La municipalité de Saint-Flavien veut faire la lumière sur les épisodes de poussières noires survenues dans les derniers mois sur son territoire et à Laurier-Station. Elle a fait savoir, le 11 janvier, qu’elle souhaitait la création d’un comité intersectoriel qui réunirait les différents intervenants impliqués.