(Crédit photo : Capture d'écran)

Le premier ministre du Québec, François Legault, a annoncé que les rassemblements de 10 personnes seront permis du 24 au 27 décembre tandis que les écoles fermeront à partir du 17 décembre et ouvriront comme prévu pour les élèves du primaire ainsi qu’à partir du 11 janvier pour les élèves du secondaire, le 19 novembre.

François Legault a offert aux Québécois un «contrat moral» pour la période des Fêtes en autorisant les rassemblements de 10 personnes pour une période de quatre jours. En retour, Québec demande aux gens de se confiner autant que possible une semaine avant cette période ainsi qu’une semaine après afin d’éviter la propagation possible du virus et de ne pas se rassembler au jour de l’An.

«Si quelqu’un a des symptômes de la COVID, il ne faut pas qu’il aille à ces rassemblements. C’est important de s’isoler quand on a des symptômes», a rappelé le premier ministre.

M. Legault a également demandé la collaboration des employeurs qui peuvent offrir à leurs employés la possibilité de faire du télétravail ainsi qu’aux entreprises qui sont en mesure de réduire leurs activités une semaine avant la date prévue ainsi qu’une semaine après, si possible.

«Je vous propose aujourd’hui, un contrat moral pour le temps des Fêtes, il y a un risque associé à ce contrat-là. C’est certain que de se voir pendant quatre jours, ça comporte des risques. Par contre, il faut se rappeler que la famille, c’est au cœur de ce qu’on est, de notre nation», a exposé le premier ministre.

Le gouvernement et la Santé publique n’ont pas exclu la possibilité de retourner en arrière et d’annuler cette proposition si la situation s’empire au cours des prochaines semaines. «Tous les efforts qu’on peut faire à partir d’aujourd’hui pour essayer de limiter les contacts vont augmenter nos chances que ce soit possible de ce voir à Noël, il y a un "si" à ce qu’on propose», a expliqué François Legault.

Les écoles

Pour ce qui est du dossier des écoles durant la période des Fêtes, les établissements de niveau primaire et secondaire devront fermer leurs portes à compter du 17 décembre et offrir des cours à distance pour les journées de classe prévues au calendrier avant le congé annuel des Fêtes.

Ensuite, les écoles primaires reprendront leurs activités à la date prévue au retour des Fêtes tandis que les écoles secondaires devront offrir des cours en ligne jusqu’au 11 janvier, date où les élèves pourront retourner en classe.

Cependant, les écoles spécialisées pour les élèves qui ont des besoins particuliers maintiendront leurs services selon l’horaire déjà déterminé, a assuré M. Legault. Aussi, les services de garde suivront le même calendrier que les écoles primaires, mais quelques-uns d’entre eux resteront ouverts pour les parents qui travaillent au sein de services essentiels.

Bars, restaurants, salles de spectacle et gyms fermés jusqu’au 11 janvier au minimum

En raison du trop grand nombre de cas et de la pression qui guette le réseau de la santé, François Legault a annoncé que les commerces et salles de spectacle, qui ont dû fermer leurs portes ou réduire leurs services temporairement dans les zones rouges, devront attendre le 11 janvier au minimum pour que la possibilité qu’ils rouvrent soit réévaluée par la Santé publique.

Québec a assuré que les mesures d’aide déjà en place seront prolongées jusqu’à cette date.

Les plus lus

La SQ lance des rappels aux Lotbiniérois

PRÉVENTION. Dans son bulletin d’informations policières locales publié le 11 novembre, le Centre de services de Pont-Rouge de la Sûreté du Québec (SQ), qui gère notamment les interventions du corps policier provincial dans la MRC de Lotbinière, a tenu à faire certains rappels aux gens de la région.

COVID-19 : les cas repartent à la hausse et un autre décès est enregistré en Chaudière-Appalaches

SANTÉ. La pandémie a fait un retour en force en Chaudière-Appalaches lors de la journée d'hier. Selon le plus récent bilan du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) sur la situation, 94 nouveaux cas ont été découverts dans la région mardi. De plus, une personne demeurant en Chaudière-Appalaches a succombé des suites d'une infection au coronavirus.

Près de 3 M$ pour Bois de plancher PG

ÉCONOMIE. L’entreprise Bois de plancher PG a reçu la confirmation d’une aide financière de près de 3 M$ de la part du gouvernement du Québec. Les sommes annoncéees le 24 novembre permettront à l’entreprise de Saint-Édouard-de-Lotbinière d’améliorer ses processus de fabrication.

La caserne d’incendie de Saint-Apollinaire sera agrandie

SÉCURITÉ. Les travaux d’agrandissement de la caserne d’incendie de Saint-Apollinaire ont commencé à la fin du mois d'octobre. Pour concrétiser le projet, la municipalité a reçu une subvention de 2,2 M$ du gouvernement du Québec.

Présente depuis un demi-siècle pour son employeur

TRAVAIL. Le 20 novembre prochain sera une journée bien spéciale pour Odette Castonguay, une employée de Cercueils Bernier. En effet, cette journée marquera le 50e anniversaire de la première journée de travail de la femme de 67 ans au sein de l’entreprise de Saint-Édouard-de-Lotbinière.

COVID-19 : nombre d’hospitalisations stable dans la région

Selon le bilan de la COVID-19 des dernières 24 heures dans la région publié par le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), on constate que 67 résidents du territoire ont contracté la maladie et que quatre nouveaux décès ont été malheureusement enregistrés, ce 3 novembre.

COVID-19 : Québec étudie la possibilité de fermer les écoles

François Legault, premier ministre du Québec, accompagné de Christian Dubé, ministre de la Santé et des Services sociaux, et de Horacio Arruda, directeur national de santé publique, a annoncé lors d’une conférence de presse concernant la situation de la COVID-19 dans la province, qu’il a demandé à la Santé publique d’étudier la possibilité de fermer les écoles pour une période de temps «bien défin...

COVID-19 : toutes les régions de la Chaudière-Appalaches au rouge

La Santé publique a annoncé par voie de communiqué que l’ensemble de la région de la Chaudière-Appalaches passe au palier d’alerte rouge, hier. Également, on recense 71 nouveaux cas de COVID-19 sur le territoire au cours des dernières 24 heures, ce 31 octobre.

COVID-19 : le plus petit nombre de cas des sept derniers jours dans la région

Selon les données des 24 dernières heures de la situation de la COVID-19 dans la province, 50 nouveaux cas ont été notés dans la région de la Chaudière-Appalaches, ce 1er novembre. Aucun résident du territoire n’a perdu la vie à la suite des complications de la maladie.

COVID-19 : le nombre de nouveaux cas explose en Chaudière-Appalaches

SANTÉ. Selon les plus récentes données publiées par le gouvernement provincial sur l'évolution de la pandémie de COVID-19 dans la province, la Chaudière-Appalaches a enregistré hier une hausse marquée des nouveaux cas. En effet, 125 résidents de la région ont appris vendredi qu'ils avaient été infectés par le nouveau coronavirus.